Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Violet Cold
Empire Of Love
Page  1 |

le 06 Juillet 2021 par LOUVOIR


VIOLET COLD, c'est un artiste que je suis avec attention depuis une certaine chronique d'un certain amoureux des licornes sur un certain site internet que je recommande à tout un chacun.

Et vu la productivité du bonhomme il faut s'accrocher pour ne rien rater ! En effet, Emin Guliyev est du genre bourreau de travail. Et quand on voit le soin apporté à chacune de ses sorties, on ne peut que rester admiratif.
C'est vraiment un artiste unique en son genre. On pourrait dire que ça ressemble beaucoup à ALCEST. Mais je n'ai jamais ressenti le même frisson en écoutant le français. Comme quoi, avoir une culture commune ne suffit pas à se retrouver...

Je ne crois pas que cela ait été mentionné, mais ce qu'on voit sur la pochette (le croissant et l'étoile), c'est tout simplement le drapeau national de l'Azerbaïdjan d'où est originaire Emin Guliyev, repensé aux couleurs arc-en-ciel. Un sacré geste politique quand on connaît la répression dont sont victimes les membres de la communauté LGBTQI+ là-bas. Et un geste équivoque aussi en direction du public de VIOLET COLD. Il faut bien avouer que le milieu Black Metal (même s'il est "post") n'est pas forcément le plus ouvert qui soit...

Et cet album alors ? Et bien c'est une grande réussite. J'aurais du mal à décrire ce que m'évoque cette musique. Je suis envoûté par chaque écoute. Emin Guliyev dit ne pas être un musicien. Mais alors je me demande bien ce qu'il est ! Cette musique est magique, tout simplement. À mon humble avis, "Empire Of Love" est légèrement au-dessus de "Noir Kid" car plus accrocheur, plus varié et plus lumineux. Mais je comprends aussi le point de vue inverse, tout aussi valable.

Un coup de cœur, tout simplement. Et un 5/5 évident.

le 05 Juillet 2021 par MéDUSA


C'est grâce à Nightfall et, particulier, à toi, Anima que j'ai découvert VIOLET COLD.
Et à chaque fois, l'effet est le même. Au début, le son me déstabilise. Je ne trouve pas mes marques. Je ne comprends rien. Je trouve l'ensemble "trop". Trop sucré, trop mélodique, trop emphatique.
Puis, après quelques écoutes, je saisis. Emin est une sacrée brute de compo. Il y a toujours dans ses morceaux, cette alchimie harmonique, cette variété d'accords, cette touche dans les arrangements qui arrivent à m'émouvoir. C'est étrange, difficilement explicable.
Finalement, le projet VIOLET COLD va là où il veut. En toute liberté. Il nous provoque dans nos certitudes et nos attentes. Il fait fi des conventions. C'est peut-être ça le gage de l'authenticité au final.
Notons enfin l'importance de la voix féminine dans les morceaux. À ce titre pour moi, "Shegnificant" est un pur chef-d'oeuvre (comme toute la dernière partie de l'album, d'ailleurs).














1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod