Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Bell Witch
Mirror Reaper
Page  1 |

le 19 Juin 2018 par NABOMOUETTE


LE disque de 2017.
Alors oui, il faut aimer le Doom. Il faut aimer passer quasiment une heure et demie sur un seul morceau. Mais bordel, l'expérience vaut vraiment le coup. On ne s'ennuie pas une seconde sur "Mirror Reaper", et pourtant j'ai pas compté mais il doit pas y avoir énormément de riffs différents.
On connaissait le BELL WITCH sombre et catatonique, on découvre aujourd'hui le BELL WITCH onirique et harmonieux. Le groupe a clairement gagné un point en gentillesse depuis ses précédents efforts : "Mirror Reaper" est toujours un peu terne (c'est un compliment hein), mais se fait moins rugueux, plus enchanteur, plus mystérieux aussi (dans son usage des voix, notamment).
Le disque est étrangement clair, comme plongé dans une vive lumière, presque éblouissante, mais qui serait en même temps saturée de poussière. On ne voit pas bien loin. Les entités rôdent dans le brouillard, nous frôlent parfois le bras ou la nuque, sans être jamais visibles frontalement. Mais leur présence est presque rassurante.
En fait je suis con, je viens de me faire chier à écrire un commentaire alors que la pochette, superbe au demeurant, suffit amplement à décrire les émotions provoquées par le disque. BELL WITCH nous propose une musique habitée, hantée par la mort (pas étonnant quand on connait la genèse de cet opus), mais étonnamment sereine, prenant le temps d'accepter la fatalité sans chercher à lui résister.
"Mirror Reaper" est un monument (aux morts, entendons-nous bien). Ne passez pas à côté.

le 18 Juin 2018 par NORTHMATHR


Encore une très bonne chronique de notre ami WËN sur ce disque !
Une œuvre qui fera incontestablement date et qui sera sûrement l'album de la décennie pour le Funeral Doom. Personnellement mon dernier réel choc musical dans ce genre remonte à 2008 avec "The Maniacal Vale" de ESOTERIC.
BELL WITCH descend d'un cran dans les abysses avec "Mirror Reaper" et confirme - glorifie même - son statut de leader. Le pari était risqué avec sa piste unique de 80 minutes, mais le groupe a accompli sa mission d'une main de maître.
Nous sommes ici en présence d'une musique qui se vit plus qu'elle ne s'écoute et s'analyse, tout est dans l'expérience supra-objective, dans le ressenti numineux et cela se confirme d'autant plus en live où on est complètement transporté dans notre intériorité (incroyable prestation en Roadburn cette année d'ailleurs où l'intégralité de "Mirror Reaper" a été jouée). Indispensable !













1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod