Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
30 commentaires notés  
[?]



Megadeth
Dystopia
Page   1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

le 03 Juillet 2016 par SOMEWHERE

L'objet de ce message est moins un véritable commentaire (trop tôt) qu'une question au Canard.
Trop tôt pour commenter car seulement 4 ou 5 écoutes.
Ma première impression est plutôt bonne.
C'est plus Heavy que Thrash. Ça manque un chouïa d'agressivité, mais c'est du bon.
Un peu désorienté par la voix très linéaire de MegaDave.
L'emploi immodéré de la double grosse caisse me plaît bien.
Il faut préciser que mon album préféré du groupe est "Peace Sells...", que j'adore (devant "RIP") et dont je ne me suis jamais lassé même 30 ans après.
Celui ci n'est pas au même niveau (ce qui est à mon sens impossible), mais pas mal du tout.
Une bonne surprise donc.
Il me faudra cependant encore quelques écoutes supplémentaires pour l'apprécier complètement.
Pas de note donc pour l'instant.

Ce qui m'étonne, c'est la quasi absence de chroniques des albums du groupe par Canard.
Une seule chro pour un Live.
Or d'après ce que j'ai compris, Canard vénère la période Thrash du groupe ("Peace Sells..." et "RIP" en tête).
Je suis certain d'avoir lu (peut être sur PGC) qu'à l'époque de la sortie de "RIP", il se faisait appeler "Dave" pendant toute son année de lycée (bien que le prénom "ne soit pas facile à porter" (sic himself) !
Et donc : pourquoi une seule chro ?
J'avoue en effet me régaler à la lecture de ses écrits et ses avis sont toujours précieux.
Up the Irons.

le 27 Mai 2016 par LORDI2

Avec cet album de MEGADETH en 2016, le groupe écrase, METALLICA de plein fouet !! MEGADETH arrivera-t-il, à redevenir le grand Leaders du Thrash Metal ? je l’espère sincèrement. Avec cet album, Mustaine nous montre, qu'il n'est pas encore fini, bien au contraire, il veut nous dire, que le groupe, n'est pas encore mort !! En espérant, que MEGADETH arrivera à faire mieux, à l'avenir et à se renouveler. Pour redevenir, le maître de son genre musical, un titre qui lui était autrefois accordé, de par le mérite de son travail et du talent incontestable. Ce titre de numéro deux est maintenant perdu, depuis l'année 1994, le dernier grand disque du groupe.

le 10 Avril 2016 par ESKAPEESKAPE


Megadave revient et il n'est pas content du tout.

Il est certes rassuré, car on le sent très en verve.
Rassuré car ses musiciens sont très bons, la production est plus que correcte (peut-être un chouilla trop clinique), le chant est à nouveau maîtrisé, les clips sont soignés et bien sanglants (dessins animés bien gore), et les compositions me direz-vous ?
Elles sont efficaces et bien plus qu'honnêtes.

Certains titres se retiennent très facilement, Heavy ("The Emperor"), Thrash ("Fatal Illusion") , Speed/Heavy, voire lorgnant vers le pur Punk ("Foreign Policy")...
D'autres sont plus complexes et demandent plusieurs écoutes, notamment au niveau des soli, ce qui pour moi est un réel gage de qualité ; on ne s'ennuie pas.

Je qualifierai cet album d'album du retour de MEGADETH au top ten des groupes Metal et un des meilleurs MEGADETH.

4,8/5.


le 31 Mars 2016 par SNAKEPIT


MEGADETH fait partie de mes groupes préférés avec IRON MAIDEN, PANTERA et GUNS N' ROSES. Autant dire que ce groupe compte énormément pour moi et que je guettais la sortie de "Dystopia", curieux que j'étais de savoir ce que pouvait donner l'alliance Dave Mustaine/Kiko Loureiro.

C'est peu dire que les précédentes sorties de MEGADETH ne m'avaient pas enthousiasmé. Pour cette raison, j'avais quelques doutes sur ce nouveau bébé. "Dystopia", je l'ai écouté plusieurs fois et, 2 mois après sa sortie, je peux dire que je ne me lasse pas d'écouter ce disque. J'irai même jusqu'à dire que c'est le meilleur album de MEGADETH depuis "Cryptic Writings" (je l'aime bien, moi, ce disque, malgré ses imperfections), le dernier album de bonne facture du quatuor américain (bon, à la limite, "United Abominations" reste dans les limites du passable). Sur "Dystopia", je n'ai pas trouvé de titre véritablement faible. Les titres qui recueillent le plus mes faveurs: "The Threat Is Real", "Bullet To The Brain", "Poisonous Shadows" et l'instrumental "Conquer Or Die". Il est beaucoup trop tôt pour affirmer si ces titres seront des futurs classiques intemporels ou non, mais ils apportent la preuve que MEGADETH a repris du poil de la bête, retrouvé de l'envie après plusieurs années de panne d'inspiration. Dave Mustaine n'a plus la même efficacité vocale d'antan, mais il a vraiment mis les bouchées doubles sur le travail de composition. Quand à Kiko Loureiro, son arrivée au sein de MEGADETH a fait un bien fou à celui-ci. Reste à savoir combien de temps durera l'association Mustaine/Loureiro...

Toujours est-il qu'après des précédents albums en mode pilotage automatique, ainsi que la déception du dernier SLAYER, ça fait rudement plaisir de constater que MEGADETH n'est pas totalement cramé et en a encore sous le coude. Un album Heavy/Thrash de cette facture, je suis preneur.

Note : 3,5/5.

le 05 Mars 2016 par SEPTICAL MIND


Une large parenthèse avant de commenter le dernier MEGADETH.

(La première écoute est la plus importante. En effet, écouter un album que nous trouvons mauvais dès le départ, mais… « Je dois l’écouter encore et encore… et au bout d’un moment je vais le trouver génial», est le même symptôme que les « tubes » qui passent à la radio.
Un exemple parmi temps d’autres : le groupe POLICE. Je ne connaissais que de nom (de toutes façon je n'écoutais qu'AC/DC et IRON MAIDEN à l'époque (1980)), mais à force de m’être fait formater avec les mêmes morceaux encore et encore, je m’y suis habitué… et ça passe – MAIS seulement pendant un temps. L’être humain est particulièrement facile à gérer n’est ce pas ?

Dave Mustaine est avant tout un grand musicien et compositeur de génie. Aussi, il ne faut pas oublier qu'il est devenu un businessman avec les années. Il sait très bien comment vont fonctionner ses fans. Avec son expérience il a bien compris le fonctionnement humain).

Parenthèse fermée, qui en dit long sur "Dystopia". Mais justement ; parlons-en maintenant.

1ère écoute, la plus importante :

-- Les rythmiques manquent de mélodies dans l’ensemble et se contentent de gratter pour la plupart du temps une corde.
-- La batterie suit de trop près les guitares rythmiques. Notamment la double grosse-caisse qui les double sans arrêt et on n’entend plus que ça. –- Désagréable, car pas de phrasé tranquille à la grosse caisse. Trop robotique.
-- Il y a beaucoup trop de soli. Ils passent bien mais sont pour la plupart uniquement pour cacher la faiblesse rythmique de l’album.
-- La voix de Dave Mustaine est parfaite, car il va pouvoir jouer en concert les morceaux de cet album sans trop grimacer.

Le résultat est un album très calculé dans sa création.

2, 3ème écoute et au-delà :

-- Certains refrains restent dans la tête et c’est important – siffler les refrains sous la douche et se dire « ah, pas mal ce plan – il m’a réservé une case de mon cerveau! »
-- Et finalement, les morceaux ont leur propre identité et ne sont pas linéaires entre-eux. Un bel exemple d'homogénéité.
-- C’est entraînant ! ça peut se danser en cours de Rock chez les professeurs de danse, tout en gardant un style agressif modéré.

Conclusion : adroit et bien pensé psychologiquement. Un travail aussi qui dépasse les frontières de la musique.

Mais après tout qu’importe, car il y a du travail. Et quand il y en a, sous n’importe quelle forme, on ne peut voir le maçon qui a érigé son mur.

Personnellement, Dave Mustaine m’a eu, alors je respecte son dernier projet.

Embarrassant à noter ; alors ce sera la moyenne +.













1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod