Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
4 commentaires notés  
[?]



Nile
At The Gate Of Sethu
Page  1 |

le 21 Juillet 2015 par JOHN-BOB


Certes, ce n'est pas le meilleur album de NILE, "In Their Darkened Shrines" restant pour le sommet indépassable qui a fait entrer NILE dans la légende du Death Metal, mais quand même, ça tabasse toujours autant. Brutal, technique, classieux, et toujours aussi riche.

On a le droit à un paquet de riffs inspirés, des solos monstrueux et des tapis de double excessivement rapides. Deux morceaux justifient amplement l'achat de l'album : "The Fiends Who Come To Steal The Magick of The Deceased", avec ses riffs très orientaux, et le morceau titre, "The Gods Who Light Up The Sky At The Gate Of Sethu", avec son jouissif passage central. L'alternance des growls de Karl et Dallas fait encore mouche, le growl (vraiment) sépulcral de Karl Sanders restant employé avec parcimonie.

Les rares moments faibles de l'album sont surtout les deux interludes moins inspirés que d'habitude, et le premier morceau qui rappelle trop le morceau Kafir issu du précédent album.

NILE reste une valeur sûre du Death Metal, et même si le groupe se repose (un peu) sur ses lauriers, le travail d'orfèvre accompli me laisse admiratif.

le 08 Août 2012 par ANTHO


Un album au sommet, acheté en passant dans un magasin, très attiré par l'artwork en me disant : "bon soyons fou achetons le nouveau cru de nos amis de NILE", aimant pas mal le groupe et la technique ceci mêlé à un Brutal Death et ses ambiances (Oui j'entends des ambiances égyptiennes, j'ai l'impression de regarder le film 'la Momie' en écoutant NILE) et pas d'image pseudo gore 'jefaispeurauxenfants' ( je ne cite pas de groupe... ) qui nous donne à l'arrivée un album fantastique de maitrise (Kollias se classe vraiment parmi les meilleurs batteurs Metal, un jeu de cymbales très varié ainsi qu'une vitesse et maitrise dans son exécution époustouflante!).
Des musiciens qui sont juste au Top !
Mention pour un des meilleurs morceaux de Death que j'ai eu l'occasion d'écouter: "The Gods Who Light Up The Sky At The Gate Of Sethu" et son riff dantesque !

Bravo ! A se procurer d'urgence ! 5/5 sans hésitation !

(l'édition digipack est magnifique, un livret ULTRA complet ainsi que deux titres instrumentaux pour écouter, analyser, digérer et Ba**er devant autant de maitrise ! NILE ne fait pas les choses à moitié ! )

le 06 Août 2012 par DRAXX


Je ne suis pas d'accord sur "Those Whom The Gods Detest", il est vraiment de la trempe de "In Their Darkened Shrines", avec une production plus classe. Et sur ce qui démarque NILE du reste de la troupe Brutal Death, ce sont ces riffs reconnaissables, et plus généralement le son.

Je pense que cette branlette sur les ambiances développées vient de là. Et depuis toujours ce son est là.

"Those Whom The Gods Detest" fut super épique je trouve, alors que celui-ci est plus carnassier, direct et vindicatif.

le 06 Août 2012 par MEFISTO


Au contraire, ce NILE marque un recul marqué. Que ce soit les compositions, la production brouillonne (probablement le plus grand manque par rapport à "TWTGD") ou les ambiances, cette galette s'écoute bien sans plus. NILE sur le pilote automatique, rien de surprenant... Alors que l'album précédent jouit d'une grande durée de vie grâce à sa diversité et son inspiration galvanisante. Là, c'est linéaire et, bien que ça défouraille et plaise aux amateurs de Death brutal qui n'aiment pas les passages atmosphériques pastichant soi-disant l'Égypte, le NILE nouveau est en déficit de plaisir. Et ça, c'est crucial.

Et SVP, à ne pas mettre dans la même catégorie que les groupes de Death brutal archi technique européens, NILE est dans un autre sous-genre. Faut pas tout mélanger.













1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod