Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
5 commentaires notés  
[?]



Nile
In Their Darkened Shrines
Page  1 |

le 24 Juillet 2015 par JOHN-BOB


Un album majeur du Death Metal. Le voici le sommet de la pyramide patiemment bâtie par NILE. 13 ans plus tard, il fait toujours son effet et est à mon avis l'album le plus équilibré de NILE. Très très brutal sur certains morceaux ("Churning The Maelstrom" par exemple), mais aussi ambiant sur d'autres ("Ruins" ou encore "I Whisper In The Ear Of The Dead"), l'album est bien servi par la voix d'outre-tombe de Karl Sanders (son growl est incroyablement guttural) et celle plus martiale et articulée de Dallas Toler-Wade, mais aussi par la monumentale prestation de Tony Laureano à la batterie. Ses breaks et roulements de toms sont assez joussifs.

L'album contient un des meilleurs morceaux de Death Metal que j'ai pu entendre, à savoir l'impérial "Unas Slayer Of The Gods" qui est un condensé de tout ce que NILE a de meilleur. Il ne faut pas non plus négliger la présence de tubes tels que "Execration Text" ou "Wind Of Horus". Le son est très étouffant, ce qui sied parfaitement à l'ambiance malsaine développée par les morceaux. Après cet album, le son NILE se fera plus clinquant et propre, ce qui décuplera la brutalité des compositions, mais au détriment de l'ambiance.

Je tenais à rendre justice à ce monument du Death qui ne semble pas soulever les foules sur NIME.

le 27 Octobre 2008 par KAN1CORPSE


Un bon album de NILE. Pas aussi bon que le sublimissime Amongst The Catacombs Of Nephren-Ka mais NILE reste fidèle à sa réputation avec un son opaque, des ambiances Egyptiennes plaisantes et des soli travaillés de la part de Karl Sanders.

Un album sympa et plaisant.

le 11 Juillet 2007 par INHUMAN


In Their Darkened Shrines est pour moi le meilleur album de NILE et l'un des tout meilleurs albums de Death Metal des années 2000.
Oui rien que ça.
Après deux albums foutrement convaincants, NILE a repoussé ses limites pour offrir un disque incroyable.

Sur cet album, tout est ahurissant, à commencer par la batterie, bien mise en avant, ici c'est Tony Laureano (aka le mercenaire) qui assure l'intérim. Aucun superlatif suffisant pour décrire sa performance, il faut l'entendre pour le croire, c'est du jamais vu (ou plutôt du jamais entendu), blast inhumains, roulements ultra rapides, doubles supersoniques, de quoi rivaliser avec les plus grands. Pour moi c'est le meilleur batteur qu'ait jamais eu NILE, non le Grec George Kollias ne lui arrive qu'à la cheville.

Si la batterie est monstrueuse, l'inspiration l'est aussi sur cet album. Karl Sanders s'est lâché, le tout est extrêmement technique, brutal, rapide et efficace. Les riffs sont énormissimes (Execration Text ahhhh) avec un feeling oriental, tout comme les superbes solos mélodiques. Les compositions longues tirent leur épingle du jeu : Unas Slayer Of The God est l'un des morceaux les plus hallucinants de l'album. Le disque est très homogène, aucun morceau n'est à jeter, les titres rapides comme lents sont magnifiques. La production excellente met bien sûr parfaitement en valeur les qualités des instrumentistes, bien que je trouve quand même les guitares un peu en retraits.

L'une des forces de NILE est d'avoir 3 growleurs, qui font merveilleusement bien leur travail.
Les ambiances transcendent la simple brutalité, l'Egypte ancienne est plus que jamais au cœur de l'album, les paroles valent le détour.
Bref pour moi c'est le sommet de leur discographie, parfait de bout en bout, cet album mériterait d'être culte et m'est avis qu'il le sera.

le 23 Mars 2006 par VELEZ


La musique est pas mal, surtout les parties de guitare et les solos, assez mélodiques. Le batteur en fait tout de même un peu trop ! Mais ce qui rend cet album difficilement supportable, c'est bien le chant, souvent incompréhensible, sans intérêt, noyé dans le mix. Quel est l'intérêt ?!

le 23 Octobre 2002 par RENAUD STRATO


Je suis content de constater qu'il y a sur ce plus grand site Metal français des chroniqueurs pour ce genre d'album.Franchement je suis en total accord avec toi, Mox et tous les points décrits et je trouve ta chronique fort compléte et juste comme il faut pr donner envie d'avoir la curiosité d'y jeter une oreille.

Effectivement ce 3éme album(le fameux passage pour une confirmation)est l'apogée du style bien à part de NILE.
Aprés le surprenant et déroutant "Amongst the catacombs of..." et le plus mature "Black seeds of vengeance",le groupe qui a subi un changement de line-up pour la basse et la batterie,affirme avec une grande classe son style réellement unique "death brutal doom ambiance égyptienne".
Tous les ingrédients novateurs des précédents opus y sont mais en plus maîtrisés avec une prod moins confuse.
Des choeurs trés prennant des passages d'une viloence extrême(mais pas bête et méchante),l'utilisation des vrais intruments à vent(notamment d'origine turque)et une ambiance digne d'un film d'aventure tendance horreur.
Alors oui au départ il faut s'habituer à tant de boucherie auditive un peu indigeste mais c'est toujours aprés que l'on s'aperçoit de la réelle valeur créative de la musique d'un groupe! Que l'on aime ou pas!
L'album de la rentrée et certainement un futur classique du genre! La barre est placée trés haute pour le prochain essai!













1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod