Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
5 commentaires notés  
[?]



Napalm Death
Inside The Torn Apart
Page  1 | 2 |

le 18 Novembre 2009 par HöD


Quelle claque! J'ai découvert le groupe grâce au site et j'suis pas déçu. Quelle progression depuis "Scum"; Avec l'orientation death metal, une orientation artistique qui ne les dessert pas du tout. Et les chants me rappellent Max Cavalera en un peu moins bon.

Tout chevelu qui se respecte se doit d'avoir au moins cet album.

le 27 Octobre 2008 par FRYER


Dieu mais quel groove! Rien à voir avec leurs débuts, Napalm nous déverse un bon gros death bien groovy avec une bonne ligne mélodique qui ne fait pas passer l'ensemble pour un pavé. Bref, une petite bombe qui sert à bien bouger les cervicales mais pas que :)

Et Barney, quelle voix ^^

le 26 Mai 2008 par DAVID

Ben je pense tout pareil... depuis Order Of The Leech, Napalm tourne méchamment en rond. Ma période de Napalm Death préférée reste leur période "commerciale" donc avec Diatribes, Inside et Words from the exit wound aussi.
En même temps, ils sont revenus à du plus bourrin et je crois bien que c'est ce que la plupart des fans veulent, alors...

le 26 Mai 2008 par MUSTIS 666

PETITE CORRECTION PAR RAPPORT A MON PRECEDENT COMMENTAIRE : je trouve que NAPALM tourne en rond sur les trois derniers albums (j'avais oublié ORDER OF THE LEECH qui n'est pas chroniqué et guère mémorable).

le 26 Mai 2008 par MUSTIS 666


Entièrement d'accord avec le chroniqueur : cet album est le meilleur de Napalm grâce à son groove : aucun autre album de death n'a cette qualité, peut être le dernier BLOOD RED THRONE que je conseille d'ailleurs vivement. Ce n'est pas le cas d'IMMOLATION contrairement à ce que les critiques laissaient penser mais que j'aime beaucoup.

En résumé : de superbes riffs de guitare, des passages surpuissants, une batterie impressionnante, une production de Colin RICHARDSON qui vous colle au mur, que demandez de plus?

L'album suivant est également très bon (Words from the Exit Wound) : la première chanson dont j'ai oublié le nom, est un monument de puissance. Je suis surpris que cet album ne soit pas chroniqué.

Avec Enemy..., Napalm est revenu à une formule plus extrême mais toujours jouissive. Je ressens une certaine lassitude avec les deux derniers : il manque en plus le son RICHARDSON car avec ce type de musique très violente, il faut une production aérée et puissante.













1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod