Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
11 commentaires notés  
[?]



Steve Vai
Sex & Religion
Page  1 | 2 | 3 |

le 10 Janvier 2018 par CLANSMAN57


On a droit cette fois ci à de véritables chansons pour la plupart des pistes.
Avec un Devin Townsend tout jeune derrière le micro, c'est assez bluffant la plupart du temps.
Ce qu'il y a de bien, c'est qu'on a pas ce mur du son signé Townsend, on entend bien mieux sa voix ici qu'avec ses divers projets.

Restent quelques expérimentations auxquelles tout le monde ne sera pas réceptif, notamment vers la fin de l'album.
Avec ces étrangetés en moins, j'aurais mis la note maximale.

Sûrement le meilleur.

le 23 Mai 2010 par MASTAPOOPS


Que dire, sinon que cet album est une merveille; et non pas par le travail de Steve qui reste fidèle à lui-même et nous livre une musique équilibrée et efficace, mais par la présence de Devin, ce chanteur d'exception que je place au même niveau qu'un Freddie Mercury, oui, rien de moins !

le 26 Janvier 2009 par MUSTIS 666


Si cet album s'arrêtait à "Survive" (piste 9), il ferait partie de mes 10 albums préférés : VAI y est incroyable (ses soli sur "Still My Bleeding Heart" et "Touching Tongues" mais il faudrait les citer tous !) secondé par un chanteur alors inconnu, Devin Townsend (les lignes de chant sur "In My Dreams With You", "Sex and Religion" et "Survive" sont purement divines).

Et que dire de la section rythmique : Terry BOZZIO et TM STEVENS !

Mais VAI n'a pas totalement oublié ses délires antérieurs ("Flex Able") : "Pig", "The road to...", "Rescue me or..." et la fin de "Down deep into the pain" sont pour le moins hermétiques, aidés en celà par un TOWNSEND qui se sent pousser des ailes, du moins des grouiks (PIG le bien nommé). J'adhère beaucoup moins mais le reste est si grandiose que ce disque est un chef d'oeuvre !

le 10 Novembre 2008 par DESTIN MOISI


Autant le dire d'entrée, je ne suis pas un grand fan de guitaristes. Je n'ai jamais accroché à tous les albums solo des Satriani, Vinnie Moore, Tony Mac Alpine, Michael Lee Firkins et moultes autres, sortis à la fin des 80s et début des 90s. Je ne remets nullement en cause leur qualité ou leur technique respective, le fait est qu'un album totalement instrumental arrive à me saouler et ce très rapidement! Alors, lorsqu'est sorti ce Sex & Religion de Steve Vai avec un chanteur, je m'étais laissé tenter.
Mais quand j'emploie le mot chanteur, je devrais plutôt dire un fou furieux au micro! Et la très grande force de cet album et sûrement de Steve Vai, mis à part son jeu, c'est d'avoir dénicher ce malade mental de Devin Townsend, d'une, et de deux d'avoir su se servir de cette folie tour à tour en l'exploitant ou la canalisant! Terry Bozzio et T M Stevens étaient déjà connus mais ce Devin Townsend, illustre inconnu pour ma part, est la grosse grosse révélation de cet album. Son chant s'adapte à tout, il sait tout faire. Hurler, éructer, et revenir dans la douceur et le feeling, le morceau "Down deep into the pain" en est l'illustration parfaite. Il chante magnifiquement sur les riffs de Steve Vai (Sex & Religion) et pose sa voix doucement, calmement en finesse, sur des morceaux plus en retenue (Still my bleeding heart). Et tout l'album est pour moi dans cet esprit, dans ce constat: une alchimie parfaite entre un musicien génial et une folie maîtrisée.
Pour la tournée, sur scène, Devin Townsend s'était présenté en camisole de force! Alors un grand grand merci à Steve Vai de l'avoir sorti de l'asile.

le 04 Octobre 2008 par JC


Un album à posséder, un album unique. Je ne trouve pas à quoi le comparer.
Une alchimie extraordinaire entre 4 gars au top de leurs arts.
Respect.













1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod