Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
3 commentaires notés  
[?]



The Night Flight Orchestra
Amber Galactic
Page  1 |

le 15 Septembre 2017 par JOELR


Après un excellent premier album - "Internal Affairs" - qui reprenait en 2012 le meilleur du Rock à tendance Hard des 70s, The NIGHT FLIGHT ORCHESTRA nous pond un "Skyline Whispers" en 2015 totalement AOR 80s mais - à mon humble avis - beaucoup trop typé 80s et FM (certaines nappes de clavier sonnaient tellement plastoque que même le Club Dorothée les aurait refusées pour ses génériques).
Et ce troisème album, cet "Amber Galactic" ? Et bien, c'est un mix des 2 premiers.
La première moitié de l'album est un (très) joyeux gros Rock avec des synthés plus modérés (et donc plus digestes) que l'album précédent. Cette entame d'album est marquée par 2 "tubes" (au sens : titres immédiats qui se réécoutent en boucle avec un énorme plaisir) "Midnight Flyer" et "Gemini". Les autres morceaux de ce début sont très bons : "Star Of Rio" et "Domino" sortent de clubs qualy des 80s, "Jennie" est le cliché de la chanson du lover des 80s mais elle fonctionne totalement (à la manière d'un "I Want To Know What Love Is" de FOREIGNER).
Seulement, il ne s'agit que de la première moitié d'album...

Et malheureusement la suite se complique : passées les 6 premières chansons, on s'endort en même temps que la qualité décline. "Josephine" a déjà été composée 100 fois par 100 groupes 70s différents ; "Saturn In Velvet" se veut progressive mais ne décolle finalement jamais ; et les autres chansons sont à l'avenant. Seule "Just Another Night" conclut l'album d'une belle manière, sans toutefois atteindre l'excellence de la première moitié d'album.

Bref, la première moitié vaut un bon 4,5/5 mais la seconde moitié est moyennasse et sans grand intérêt. Donc, un album à 3,5/5 au final et on se contentera d'écouter les six premières chansons (ce qui est déjà très bien par les temps qui courent).

le 14 Septembre 2017 par DINICED

Beurk. Horrible. Ça manque de tripes, de soufre, d'humidité, d'introspection et de haine viscérale. Je me retrouve bien dans le premier paragraphe de la chronique. Je retourne lire les délires du Pas Grand Chose pour laver mon âme souillée...

le 13 Septembre 2017 par DJINN


Ha oui c'est très bien ce truc !

C'est un peu le souci actuel : le meilleur du Metal n'est pas du Metal. (GHOST aussi est incontournable)

Je ne le sors pas encore trop souvent. Donc 4,5, mais arrondi à 4.
Si ça passe l'épreuve du temps, on remontera d'un cran.

le 13 Septembre 2017 par POSITRON

Très belle démonstration du tribalisme belliqueux et impuissant du metalleux moyen, à mettre en parallèle avec d'autres formes de tribalisme belliqueux plus ou moins bien considérées. Je tiens un bon sujet pour un mémoire de socio quand j'aurais rien d'autre à foutre.

Sinon j'ai pas encore de note fixée mais c'est de qualité similaire à "Internal Affairs" à savoir vraiment bon sa mère.

le 13 Septembre 2017 par MUSTIS 666


Comme le Canard qui s'en étonne lui même, un ami s'est déclaré surpris à ce que je puisse aimer autant et conseiller l'achat de ce 3ème album de NFO.

Habituellement plus brutal dans mes écoutes, je suis tombé dès le 1er album, sous le charme de ce combo atypique où brille de mille feux Bjorn Strid, plus encore que dans Soilwork à mon humble avis.

Je ne suis pas fan de classic rock mais j'aime bien "Dynasty" et même "Unmasked" de KISS (ok je sors...). Et il y a de sacrés réminiscences de KISS période "disco" dans ce CD mais comment résister aux mélodies et au groove de "Star Of Rio" (morceau de l'année ?), "Domino", "Josephine" et j'en passe?

Difficile de reconnaitre le jeu de Sharlee D'angelo passé par KING DIAMOND et autres ARCH ENEMY mais c'est brillant.

Bref l'album de l'année 2017.

Comme il n'est pas METAL du tout, je suis obligé de reconnaitre que CANARD a raison : je déteste aimer ce CD à ce point - merci à lui d'avoir facilité mon introspection et de m'avoir évité une séance de psy.

4,5/5 arrondi à 5 parce que le groupe le vaut bien et doit durer.













1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod