Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
5 commentaires notés  
[?]



Steven Wilson
To The Bone
Page  1 |

le 12 Février 2018 par AZER


Baisse de régime pour Steven WILSON, qui laisse s'exprimer son côté "lanceur d'alerte" sur un album pour le moins hétérogène. Rien de bien inquiétant ni de foncièrement mauvais, en terme de qualité de composition on est sur un album de l'ordre de "The Incident" (de PORCUPINE TREE), soit un album clairement en-deçà des standards du sire, mais rien de bien inquiétant.

"Pariah" possède une explosion finale Post-Rock appréciable, "Refuge" est assez belle, "People Who Eat Darkness" est un exercice peu commun pour WILSON aboutissant néanmoins à un morceau des plus efficaces, malgré des paroles parfois ridicules. "Song Of I" est probablement le sommet du disque, avec son atmosphère gothique et entêtante. Du côté des points noirs, il faut se pencher vers "Song Of Unborn" (qui tente de recycler le concept du morceau de fermeture tout en émotion, malheureusement la composition ne tient pas la route), "Nowhere Now" pas passionnant et un "Detonation" manquant d'explosivité (ahahah) dans la veine progressivo-technique. Quand à "Permanating", je ne sais toujours pas quoi en penser.

Un album "escale" pour Steven WILSON, qui s'amuse à composer des morceaux de styles auxquels il n'a pas l'habitude de s'adonner. Divertissant, mais largement en dessous des standards de son entière discographie.

le 29 Janvier 2018 par FAB


Plus qu'une histoire de genre, la musique est véritablement une histoire de Temps. Rencontrer un artiste au bon moment. Depuis de nombreuse années, l’œuvre de Steven Wilson recueille les louanges de la critique. Cela me pousse donc à chaque sortie d'album à me pencher sur sa musique. J'ai envie d'aimer, mais malheureusement rien ne se passe.
2017. Nouvelle sortie. Le processus est identique. La critique est unanime. Alors je me penche une nouvelle fois sur le cas Wilson, qui pour moi reste une énigme. Et là, rien ne se passe comme d'habitude. Je me laisse submerger par la beauté de cette musique. C'est tout simplement beau, envoûtant, magique.
Enfin un artiste qui propose quelque chose de nouveau. Loin des sorties contractuelles qui nous sont malheureusement proposées en quantité industrielle.
C'est loin d'être Metal, bien évidemment. Mais quel bonheur pour les oreilles !
Album 2017 ? Certainement.

le 29 Janvier 2018 par JEYRAG


J'entends parler de SW depuis presque vingt ans, et honte à moi, je n'ai jamais daigné prendre cinq minutes pour écouter son travail. La grosse promo de ce disque, et le bouche à oreille qui s'en est suivi m'a poussé à faire l'effort d'ouvrir sa page YouTube. Et boum !! La claque... Après un "Permanating" effectivement déstabilisant à la première écoute, on rentre progressivement dans les morceaux et on n'en ressort plus. Point fort du disque (véritablement bluffant) : tous les morceaux ont leur propre identité, sans aucune redite, mais avec un lien évident entre chaque.
ST se réfère à PRINCE et BOWIE quand il évoque cet album. Et pour moi, fan des deux premiers, c'est un carton plein !
Album de l'année, sans concurrence possible.

PS : suite à l'écoute de "To The Bone", je me mets la disco de PORCUPINE TREE (alors une claque), et celle de ST en solo (tiens, pan, une autre claque).

le 29 Janvier 2018 par THIERRY


Un album brillant, tout simplement brillant. Je suis étonné de le voir chroniqué sur Nightfall, il y a bien quelques minuscules touches de Metal dans cette œuvre, sur "The Same Asylum As Before", "People Who Eat Darkness" en partie seulement mais comme souvent c'est l'aspect Pop et Prog qui s'imposent. En même temps, comme il est écrit dans la kro de Jeff Kanji, Steven WILSON a flirté à de nombreuses reprises avec le Metal. Il a produit certains artistes de cette scène, OPETH par exemple. Il aime les grosses guitares autant que les belles mélodies de toute manière. Sa place sur ce site n'est donc pas incongrue.

"To The Bone" ne laisse aucun doute sur son géniteur. C'est du Steven WILSON tout craché. Toujours ce même talent insolent à concocter des titres incroyablement bons.
Des arrangements à couper le souffle, des sons de synthé, de grattes donnant du relief, de l'harmonica, le final de "Refuge" est à tomber. Mon titre favori. Ce qui le différencie des autres albums de Steven, c'est son apparente simplicité. Beaucoup moins complexe que "The Raven..." peu de tentatives expérimentales comme sur "Grace For Drowning" ("Song Of I" peut-être)... Au fil des écoutes, on se rend compte de sa richesse bien que l'ensemble soit plus direct, plus accrocheur d'une certaine manière, plus Pop aussi. je pense que l'expérience accumulée a permis un tel album, un album synthèse en quelque sorte. Le décrié "Permanating" est une très bonne chanson Pop, très entraînante. Encore une fois Steven WILSON sort un chef d'œuvre, une œuvre très aboutie que je vous conseille vivement.
Il est fort ce Steven Wilson quand même.


le 29 Janvier 2018 par CLANSMAN57


Je le sentais pas du tout ce disque, me disant qu'à un moment donné, Wilson finirait bien par sortir un disque moyen en plus de son "Insurgentes".
Les premières écoutes furent difficiles, le cordon avec le Rock Progressif des précédents albums est coupé, les influences sont plus à chercher du côté d'une Pop sophistiquée estampillée 80s.

Puis je suis revenu dessus quelques semaines plus tard et je l'ai trouvé plus riche qu'il paraissait de prime abord.
Le son est comme à son habitude excellent, les détails qui font le petit plus se font entendre.
Aucune chanson n'est mauvaise, ni même moyenne, j'ai néanmoins du mal à m'extasier et à trouver une chanson qui soit réellement jouissive.
Peut-être bien que cette nouvelle direction ne me convient pas totalement.

En résumé, c'est un disque qui paraît simpliste au départ et qui dévoile certaines qualités plus tard, cependant il manque quelques envolées Wilsoniennes supplémentaires qui me sont chères, et le voyage n'est pas optimal dans ces conditions, en ce qui me concerne.

Pour un amateur récent, ça peut le faire, mais les personnes qui le suivent depuis longtemps seront je pense, un peu déçues.

Un bon petit disque, mais peut mieux faire.
Largement mieux faire.
















1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod