Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
21 commentaires notés  
[?]



Kiss
Hotter Than Hell
Page  1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

le 13 Mai 2018 par LEO


Du même avis que Feelgood et Dark Beagle concernant la prod cradingue de ce disque, qui ne me dérange pas du tout mais qui au contraire participe au charme et fait d'autant plus ressortir le côté brut des compos, toutes excellentes de mon point de vue.
C'est bien simple, "Hotter Than Hell" a toujours été mon album favori de KISS et ça n'est pas prêt de changer.

le 09 Mai 2018 par FEELGOOD


Nettement plus hard que le précédent, ce second album studio permet à Ace Frehley de nous démontrer son grand talent de guitariste. Quant au batteur Peter Criss, il est plus présent, et sa frappe plus percutante...
Les deux leaders, Paul Stanley et Gene Simmons, pètent la forme. Pendant 33 minutes, le groupe déverse un Hard Rock incendiaire et inspiré, plus chaud que l'enfer. "Hotter Than Hell" est court, mais intense...
La production pourrie de Kenny Kerner et Richie Wise ne constitue pas vraiment un problème. Au contraire, elle est pour beaucoup dans le charme si particulier de cet album.
En 1974, KISS est un groupe inspiré et qui en veut...

le 12 Octobre 2016 par KNAPY


C'est intéressant de noter qu'à l'époque, le groupe cartonnait déjà en live, mais na gagnait pas un radis car la paie venait des ventes d'album à l'époque, alors qu'aujourd'hui plus aucun artiste ne gagne sur les ventes d'albums qui restent minables (même pour des star de la pop) mais bien sur les concerts qui rapportent (voir aussi l'évolution du prix des places entre 1970 et 2016...).

Sans tenir compte du merchandising dont KISS sera pionnier...

le 24 Septembre 2015 par ADRI


Après l'excellentissime éponyme, la bande masquée revient avec un deuxième opus, toujours en 1974. Entre 1974 et 1977, Kiss sort deux albums par an. Pas mal, non ? Et ce, même si quasiment tous leurs albums sont très courts (même les doubles lives pourraient tenir chacun sur un seul CD, ce qui hélas, n'est pas le cas à l'heure actuelle, vendus au prix d'un double, en tant que double CD, malgré une durée assez courte permettant de les foutre chacun sur un seul skeud, mais bon je m'égare). Leur premier album "Kiss" sort donc en février 1974, mais fait un bide. Pourtant le groupe commence déjà à faire parler de lui (leur look, leur attitude scénique : ces mecs donnent tout ce qu'ils ont). En août, ils entrent en studio au Village Recorded de Los Angeles avec les mêmes producteurs que pour le premier opus. "Hotter Than Hell" ("plus chaud que l'enfer")sort donc en octobre, et demeure être un bon disque. Mais encore une fois, le succès sera tout sauf au rendez-vous. Si Kiss commence vraiment à se faire un nom sur scène, ce deuxième album sera encore une fois un bide pour eux et leur maison de disques 'Casablanca Records'.

Pour moi, deux raisons expliquent cet échec commercial : d'abord la pochette qui est franchement hideuse, au recto comme au verso. On y voit les 4 Kiss en noir et blanc avec un encarté jaune indiquant leur nom également traduits en japonais. Des espèces de montagnes ou nuages chelous au milieu... Au verso, dans les coins du haut, des doigts avec du vernis vert pour représenter quelqu'un tenant la pochette. Et des photos ridicules des membres du groupe : Gene dans ses oeuvres crachant le feu, Paul Stanley avec une gonzesse ou deux, idem pour Peter Criss qui s'éclate avec une fille, et Ace tout seul comme un con. Dans tout ça, la pochette de ce "Hotter Than Hell" est un classique dans la catégorie "moins c'est sobre plus c'est moche".

Mais le plus gros reproche fait à l'album, c'est sa production. On ne peut pas faire comme si ce n'était pas grave ou important alors disons-le franchement : le son sur "Hotter Than Hell" est ultra pourri. On dirait que le disque a été enregistré dans une grotte humide et étroite. Le son est caverneux, ok c'est heavy, mais le mixage et la production sont vraiment foirés. C'est du black avant l'heure. Cette production empêche donc le plaisir d'être total à l'écoute de cet album. Et c'est dommage car la plupart des morceaux sont immenses : "Parasite" (que le son pourri fait paraître plus agressive), "Goin' Blind" est une ballade assez déstabilisante, datant de l'époque où Stanley et Simmons étaient dans Wicked Lester, et parlant d'un homme très âgé amoureux d'une fille apparemment mineure, "Hotter Than Hell", les festifs "Let Me Go Rock'n'Roll", "All the Way", ou encore un "Strange Ways" qui conclut encore l'album en beauté.

Si on excepte la production terrifiante de médiocrité que la remasterisation n'a pas amélioré ou si peu, on trouve quand mêmes de belles perles dans cet album, encore une fois très court. Le premier l'était déjà (35 minutes), celui-ci l'est encore plus (33 minutes pour à nouveau 10 titres). Et ce n'est même pas le plus court. Mais qu'importe, "Hotter Than Hell" reste un bon disque, avec une face A excellente, une face B beaucoup moins mais qui s'achève très bien.

3,5/5.

le 03 Janvier 2015 par GAHELL


Deuxième album et deuxième grand disque ! Il suffit d'écouter "Watchin' You" (ANTHRAX a dû le reprendre, je crois) pour avoir une idée de ce qu'est le Heavy ! "Parasite" est une autre pépite, "Goin' Blind" ou "Mainline" possèdent un charme un peu suranné mais délicieux.
Du très très bon KISS.













1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod