Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
23 commentaires notés  
[?]



Kiss
Destroyer
Page   1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

le 19 Janvier 2012 par KENSHIRO


1976. Nos quatre New-Yorkais peinturlurés nous servent encore un gros pavé. "Destroyer" aurait pu être le meilleur album du groupe. Mais, bien qu'excellent, ce quatrième opus souffre du syndrome du ventre mou. Ça démarre en trombe avec "Detroit Rock City" (une tuerie absolue) et "King Of The Night Time World", et ça s'achève de bien belle manière avec "Shout It Out Loud", "Beth" et "Do You Love Me". Mais, je trouve que le niveau baisse d'un cran sur les quatre titres composant le cœur du disque: "God Of Thunder" (incompréhensiblement culte), "Great Expectations" (que je considère plus comme une sorte d'interlude que comme un réel morceau), "Flaming Youth" et "Sweet Pain". Pas non plus de quoi chier une pendule mais après un début aussi tonitruant, on est en droit de ressentir un petit arrière-goût de gâchis. "Destroyer" reste néanmoins l'un des meilleurs albums du groupe, et de cette décennie en particulier.

le 14 Janvier 2012 par LEO


Après les 3 super premiers albums en studio au son brut mais renfermant un Rock'n'Roll réjouissant et chaleureux plus un 1 honnête double live boosté par 4 musiciens la rage au ventre, KISS dégringole de son piédestal avec ce "Destroyer" bourré d'effets gadgets jusqu'à la gueule et d'arrangements pompeux à gerber. ça commence dès l'intro de "Detroit Rock City" qui dure inutilement 1mn30! le morceau en lui même est quand même pas mal tout comme "King Of The Night Time World" mais on sent bien que le Rock de KISS s'est édulcoré sous l'influence de son producteur.
Noyé sous une tonne d'écho et de bruitages débiles, "God Of Thunder" n'échappe pas au traitement Bob Ezrin qui fout le morceau en l'air.
Ne parlons pas de "Great Expectations" et "Beth" qui ne sont que 2 sucreries écœurantes à en vomir et attardons-nous un instant sur "Flaming Youth, Sweet Pain" et "Shout It Out Loud", 3 titres plutôt sympathiques mais qui auraient pu être bien meilleurs et plus Rock si la production et les arrangements ne les avaient pas autant desservis.
Quand à l'outro d'1m25, il s'agit juste d'un bouche-trou de fin d'album totalement injustifié, si ce n'est, pour gonfler légèrement la longueur d'un album relativement court!
Je ne retiendrai donc que 5 morceaux au final (les 2 premiers de la face A et les 3 premiers de la face B, tel que l'album était agencé à l'époque du vinyle).
En voulant élargir son public avec un Rock plus sophistiqué et un producteur à la mode, l'effet KissKool en a pris un coup!
"Rock'n Roll Over" (l'album suivant) viendra rectifier le tir pour un temps....

le 22 Juin 2011 par VLAD


Cette période de KISS me fera toujours penser à Batman. Ambiance lourde, sombre et très rythmée avec parfois de l'émotion. On nage dans du Marvel. D'ailleurs Spiderman, Daredevil, Iron Man... ont des BOF très Rock ou/et Métal. Kiss nous fait rester des grands gosses. Maquillage, mélodies accrocheuses, provocation et marketing.
Si cet album est culte ce n'est pas parce qu'il est excellent (même si je le trouve très bien) mais parce qu'il résume parfaitement KISS. La première qui praline (avec un petit clin d'oeil au hit du précédent en passant), les morceaux qui marchent, un peu de remplissage, la balade qui tue et la dernière qui donne envie de remettre ça. Il n'y a plus qu'à vendre, au 4e album, on commence à connaitre la musique. Heureusement, ça ne leur enlève pas leur talent. Moi j'adore, encore aujourd'hui.

le 06 Avril 2010 par MUSTIS 666


A l'instar du "Led Zeppelin IV" qui ne m'a jamais totalement convaincu, cet album mythique de KISS n'est pas selon moi le chef-d'oeuvre du groupe - il est au contraire celui que j'aime le moins parmi les 6 premiers albums studio du quartet.

Après le superbe "Dressed To Kill", où le groupe s'était entouré d'un très bon producteur et où il n'y avait pas de morceau faible, KISS fait appel à Bob EZRIN, producteur de Pink floyd entre autres.

Or, le son, bien que remastérisé, est bien en deça de "Rock'n'Roll Over" et "Love Gun" où officie Eddie KRAMER, qui leur donne un son plus chaud et naturel.

EZRIN, qui recidivera plus tard avec "The Elder", apporte son sens de la sophistication qui ne sied pas à un groupe comme KISS. Ainsi, "God Of Thunder" est bien en deça des énormes version live où Gene Simmons brille de mille feux.

Le pire est atteint avec "Great Expectations", morceau grotesque (a fortiori en 2010) qui rivalise avec "Odyssey" sur "The Elder".

Le reste est composé de méga tubes : "Shout It Out Loud", "King Of The Night", "Time World"... sans oublier "Detroit Rock City", mais de nouveau, leurs versions studio sont en deça du live.

le 30 Juin 2009 par KRISS


Excellent album contenant des merveilles comme "Detroit Rock City", "Shout It Out Loud "ou encore "Flaming Youth". Et puis il y a le tube de Kiss en 1976, "Beth".
Très bonne production et pochette réussie. Bref un album à avoir absolument.
Anecdote : c'est Paul Stanley qui devait à la base chanter sur God Of Thunder.













1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod