Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
18 commentaires notés  
[?]



X Japan
Art Of Life
Page  1 | 2 | 3 | 4 |

le 14 Février 2019 par BAPTISTE89


La musique est l'un des meilleurs arts pour rendre hommage à ceux qui sont partis. Ces chansons sont bien sûr empreintes d'émotion : AVENGED SEVENFOLD avec "So Far Away" en hommage à The Rev, RIOT V qui dédie le très joli "Until We Meet Again" à son illustre guitariste, Leo Leoni de GOTTHARD qui salue sa mère avec "Thank You", Michael KISKE qui se remémore son ami "Mr Smile" avec "Always", ou encore John Petrucci et Mike Portnoy qui ont une pensée émue pour leur père avec respectivement "Take Away My Pain" et "The Best Of Times". C'est également l'occasion d'observer les personnalités de chacun : certains vont se révéler très expansifs et démonstratifs, tandis que d'autres vont plutôt être dans la retenue et privilégier la métaphore.

La musique peut également servir de catharsis, notamment quand l'être chéri est parti dans des circonstances dramatiques. Timo TOLKKI, avec "Father", a des mots très durs envers son père avant de faire preuve de douceur à son égard. Brann Dailor, dont la tristesse et la douleur sont palpables avec le très pesant "Crack The Skye". Yoshiki, avec la grande sensibilité qu'on lui connaît, a composé un titre de 29 minutes.

Il n'a fallu que deux semaines à Yoshiki pour créer cette géniale chanson-fleuve à tiroirs, où Toshi s'illustre par son chant plein de sensibilité, où la paire de guitaristes excelle avec ses riffs intenses et ses soli parfois harmonisés, parfois exécutés par Hide seul, où Yoshiki est très investi derrière sa batterie et où l'orchestre se montre impressionnant. Un titre surtout Speed, qui sait faire retomber la pression pour laisser place au piano et à l'orchestre. En revanche, l'enregistrement s'est étalé sur plusieurs années. Cela s'explique en partie par le perfectionnisme du batteur/pianiste, très exigeant concernant le chant de Toshi. Cela a donné lieu à de vives tensions entre Yoshiki et son ami d'enfance, qui venait d'ailleurs au studio à reculons. Néanmoins, quand ce dernier a appris que ce titre évoquait le père disparu de Yoshiki, il s'est montré compréhensif.

"Art Of Life", c'est Yoshiki qui essaie de surmonter la mort de son père et les envies suicidaires qui se sont emparées de lui suite à son décès. Le solo de piano, avec le thème calme joué continuellement et ses parties dissonantes, illustre bien le combat intérieur de Yoshiki, à la recherche d'un art de vie qu'il finit par trouver. Il constitue la partie la plus émouvante de "Art Of Life", j'attends toujours la quinzième minute avec beaucoup d'impatience. J'ai déjà écrit un commentaire sur ce chef d'oeuvre, mais il ne rendait pas justice à ce titre très particulier à mes yeux et pour les fans de X JAPAN. Un superbe album qui, malgré les raisons tragiques qui ont mené à sa création, délivre un message résolument positif.

le 22 Février 2016 par CLANSMAN57


"Jealousy" est le meilleur album de X.
"Art Of Life" est leur meilleur single. Où est ce un EP ?
Non rien de tout ça en fait... C'est une oeuvre d'art, comme déjà mentionné plus bas.

Une seule et unique pièce compose le disque, un titre de 29 minutes, pile poil.
Je ne raffole pas de Metal Progressif, trop peu d'émotions sont générées dans ce style. Bien sûr, il y a des exceptions.
Je ne raffole pas non plus du Metal avec un orchestre symphonique, c'est souvent bancal et pédant. Là aussi, il y a bien sûr des exceptions, mais trop rares.

Donc sur ce morceau fleuve, on a du Metal Progressif et du Metal Symphonique... Il y a énormément d'émotions diverses qui parcourent ce titre, c'est pas démonstratif pour un sou, c'est magique, fluide, on ne hausse pas les sourcils à cause d'un passage incongru ou un riff moche et trop complexe, non...
L'orchestre est parfaitement mixé, comme le souligne notre Jeff, un énorme soupçon de magie supplémentaire est versée dans la marmite, il joue un rôle important sans submerger l'ensemble Rock.
C'est grandiose !

De plus, on a les éléments Speed chers au groupe qui sont présents. D'autres rappellent leurs fantastiques ballades.
On retrouve la voix reconnaissable entre mille de Toshi, les guitaristes sont mélodiques et possèdent un feeling certain.
Pas de jeu néo classique ici de la part de ces derniers, les erreurs que l'on retrouve souvent chez d'autres sont inexistantes ici.
Ils ne se prennent pas pour Vivaldi.

Par ailleurs, Yoshiki démontre tout son talent de pianiste sur cette oeuvre...
La partie piano est sans doute le clou du spectacle, sa section "disharmonieuse" étant porteuse d'émotions torturées, la souffrance est parfaitement palpable.

Impossible de lui trouver un point négatif, "The Art Of Life" tue le Metal Symphonique et le Metal Progressif en même temps.

Oui, c'est certainement ce qu'il se fait de mieux dans ces deux styles.
Il serait criminel de manquer un tel événement...

La vie n'est elle pas un condensé d'émotions diverses que l'on peut ressentir au quotidien ?
"Art Of Life" nous les rappelle, car beaucoup semblent avoir oublié ce point essentiel de la vie.
Ce point qui fait normalement de nous des êtres humains sachant ressentir ce qui nous entoure...

Chef d'oeuvre, je pense qu'on m'aura compris.

le 01 Septembre 2015 par BAPTISTE89


En 1993, Yoshiki compose un chef d'oeuvre nommé "Art Of Life". Ce titre fleuve (29 minutes), qui fait dans la démesure, arrive à véhiculer de nombreux sentiments et émotions, notamment lors de la longue partie de piano. Il est émaillé de plusieurs soli de guitare, de nombreux changements d'ambiance et de rythmes. La structure de la chanson est vraiment complexe, et la jouer en concert doit être un sacré challenge.

2 petits inconvénients concernant ce "Art Of Life" : la chanson est entièrement en anglais, et s'il y a bien un chanteur qui galère dans cette langue, c'est bien Toshi, dont l'articulation et la prononciation sont loin d'être parfaites. De plus, son chant est assez plat, notamment quand on le compare à la version live du Tokyo Dome de 1993, où il est plus vivant, plus écorché vif.

S'il fallait garder un album de X JAPAN, ce serait celui-ci.

le 05 Février 2014 par ATANOS ACITCRA


Pour moi la plus belle composition de la création. J'en ai les larmes aux yeux à chaque écoute et Dieu sait que je l'ai écouté ce "Art Of Life".

le 05 Août 2012 par OLYSK


Pas grand chose a rajouter aux autres commentaires.
C'est beau, ça s'écoute très facilement, la voix est très belle mais juste une chose qui m'a clairement rebuté : la partie piano..... Le début ça allait très bien mais franchement après ça part un peu dans tous les sens et j'ai de suite trouvé que ça gâchait pas mal l’œuvre....
Je lis que c'est fait exprès mais bon ça laisse quand même un gout amer au final.
Dommage même si ça reste un très beau morceau.
Ma note : 3,5/5.













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod