Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
9 commentaires notés  
[?]



MgŁa [mgla]
Exercises In Futility
Page   1 | 2 |

le 13 Décembre 2015 par FRANSOUA


Si "With Hearts Toward None" a fait éclaté le génie de la musique des Polonais au grand jour, "Exercices In Futility", en dépassant toutes les attentes, a converti les âmes comme jamais auparavant. En quelques années seulement, sans pub ni promo, sans donner la moindre interview, MGŁA est devenu la coqueluche des fans de Black exigeants grâce à leur musique belle à mourir sertie dans un écrin de Black Metal intransigeant. Un Black Metal pur, orthodoxe mais unique, adulte car débarrassé du théâtral et du sensationnalisme (en live, les musiciens, en perfecto et capuches noires, le visage invisible, exécutent leur partition à la perfection, sans bouger), captant l'imaginaire de l'auditoire par la seule force de leur musique. J'ai l'impression qu'ils arrivent à faire vibrer à nouveau les vieux fans blasés que nous sommes.
On peut s'en rendre compte lors de leurs prestations scéniques : leur dernier concert parisien semblait être l'événement à ne pas manquer (on pouvait même y croiser Famine), et le public fut déchaîné ! J'ai rarement vu une telle ferveur pour un groupe du genre.

"Exercices In Futility" présente la version la plus aboutie (jusqu'à présent.. ) de la formule magique de MGŁA, à savoir une guitare qui délivre des mélodies magnifique et entêtantes (et parfois fort simples) en tremolo picking supersoniques (d'ailleurs chapeau bas au guitariste de session qui passe tout le concert avec le poignet à 2000 à l'heure) et une autre guitare, souvent rythmique, dont les lignes s'entremêlent avec la première, le tout avec une basse souvent audible et une batterie magistrale au son organique, qui blaste magnifiquement et accompagne les vicissitudes de la musique encore mieux que dans les meilleurs groupes de Black Atmosphérique (WOLVES IN THE THRONE ROOM, etc.); et par dessus une voix rauque et rugissante qui déclame ses imprécations nihilistes. Sur ce nouvel album, donc, la production s'est affinée pour mieux mettre en valeur une qualité d'écrire encore plus grande au service d'une charge émotionnelle saisissante. Nous sommes pris dans le tourbillons des morceaux et une fois l'oreille habitué à ces bourrasques noires, l'addiction est totale, le plaisir est immense.
Le meilleur album Black Metal de l'année, sans aucun doute, malgré une année particulièrement riche en chefs d'oeuvre (A FOREST OF STARS, DØDHEIMSGARD, et j'en passe, même le CRADLE OF FILTH a été bon...)

le 02 Décembre 2015 par RAUM


Noir comme du charbon brut, la galette est impitoyable et sournoise :

Après I II et III qui écrasent le cerveau à coup de blasts, notre matière grise s'accroche à discerner la guitare derrière le tas de gravas agressifs.

Puis arrive IV comme une libération, la batterie recule pour nous faire bénir les riffs lancinants d'un black pur jus. V et VI enfoncent le clou en calant chaque instrument +voix à sa place (ou c'est mon esprit détruit qui s'est habitué ?), et ... tout s'arrête, comme ça !

Pas de place pour l'espoir ici, ni pour la lumière .

le 21 Octobre 2015 par MAIDENIEN


Comment ne pas mettre 5/5 à un album de cette trempe !!!!! majestueux du grand Black Metal un album qui est certainement une des meilleures sorties de l'année tous styles confondus !!!
MGŁA c'est trois albums et trois tueries, peut être le meilleur groupe de Black actuel.

le 19 Octobre 2015 par NABOMOUETTE


"Inférieur au précédent", plus ça va et plus en réalité je n'en suis pas sûr. Par contre, là où tout le monde sera d'accord, c'est que MGŁA est actuellement le groupe incontournable d'un Black Metal à l'ancienne sans être grossier, authentique sans être simpliste ou réservé aux puristes. La chronique l'a bien dit. D'autres arrivent (coucou SVARTIDAUƉI, histoire de rester dans les alphabets pète-couilles), mais l'empereur est maintenant bien installé sur son trône.
Personnellement, après un "WHTN" excellent mais un poil linéaire, j'ai vécu celui-ci comme une révélation - c'est-à-dire à genoux, les yeux écarquillés, une main tendue vers le ciel et l'autre s'agitant frénétiquement sur le zguègue. En plus de jouer des morceaux impeccables, MGŁA commence à distiller quelques vrais moments de grâce ici et là, qui illuminent l'ensemble : les blasts célestes de la piste IV, les accords grinçants à percer le plexus de la V, les mélodies cristallines de la I, et bien sûr l'arrêt final de la VI, qui malgré sa sécheresse semble se prolonger indéfiniment dans les os de l'auditeur. Idem pour les paroles, avec quelques brins de poésie macabre qui restent en tête pendant longtemps (encore la fin du morceau VI…).
L'album Black de 2015 pour le moment. De loin.

le 19 Octobre 2015 par GLOOM


Il est vrai qu'au final après une multitude d'écoutes il est peut être en légèrement inférieur au précédent opus...
mais ça reste un joyau de Metal Noir, l'album BM de l'année ni plus ni moins !
Ce groupe possède le don de sortir des riffs hypnotiques sur des compos toujours travaillées et chiadées !
Les pistes IV et VI sont tout simplement monstrueuses !
Merci MGŁA.
Hail !!













1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod