Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
16 commentaires notés  
[?]



Accept
Staying A Life
Page  1 | 2 | 3 | 4 |

le 19 Août 2018 par IRONGE_MAIDENT


N'ayant acheté que le Live "The Final Chapter", qui est loin d'être top, j'me suis laissé tenté par celui-ci.
Le son de la basse-batterie est en béton, les solos s'enfer, le chanteur qui est très en forme.
Un Live qui déchire tout. Je note ici que vous avez chroniqué que la version un cd, qui ne contient pas "Burning" un titre Rock'N'Roll ravageur, surtout sur ce Live.

Un des meilleurs Lives des années 80 que j'ai pu écouter, un son parfait, ACCEPT était un géant.

le 23 Novembre 2016 par BABAR


Nom de Zeus, quel Live !
C'est un peu le syndrome Live d'AC/DC, la puissance des titres est décuplée tout en gardant la justesse d'un enregistrement studio. C'est gigantesque, ultra pro, on douterait presque entendre un groupe jouer en live s'il n'y avait les bruits de la foule.
Et en plus de ça c'est foutrement accessible !
J'aurais bien remplacé "Flash Rockin' Man" qui m'a toujours semblé bien banale, mais c'est une histoire de goût.
ACCEPT c'est géant ! Quelle patate !

le 07 Octobre 2014 par DIDOUX


Le plus grand live de l'histoire du Heavy Metal !

le 30 Septembre 2012 par TONTON CLEM


La perfection n'est pas de ce monde ma p'tite dame, pourtant je me demande si ACCEPT ne l'a pas atteinte un certain 18 septembre 1985.

Ce live est extraordinaire. Enregistré à Osaka, le combo allemand a livré ses meilleures cartouches au cours d'un concert devant des fans japonais au bord de l'hystérie. À l'époque, ACCEPT avait acquis une sacrée notoriété en nous offrant des pièces telles que "Breaker" (une de mes pochettes préférées), "Restless And Wild", "Balls To The Wall" ou "Metal Heart"... Mais rien ne laissait présager la sortie de ce "Staying A Life" monstrueux (un best-of à lui tout seul), surtout à une période de déconvenues pour le groupe (départ d'Udo, "Eat The Heat" avec le chanteur éphémère David Reece).

La set-list des plus grands classiques d'ACCEPT est des plus alléchantes. Cela démarre fort avec l'un des plus grands hymnes de toute l'Histoire du Heavy : "Metal Heart", avec son intro magnifique, son refrain headbangant et ses soli empruntés au grand Beethoven... Ça ne pouvait pas mieux commencer ! Pas le temps de souffler que voici déjà l'époustouflant "Breaker", suivis des tubes en puissance que sont "Screaming For A Love-Bite" (refrain et soli absolument jouissifs), "Up To The Limit" (sacrés chœurs) et "Living For Tonight" (putain de riff !)...

Ces 2 derniers morceaux font office d'apéritifs avant le moment de grâce qu'est "Princess Of The Dawn". Dieu qu'il est magique, ce morceau. La rythmique et les soli flamboyants de ce titre figurent parmi les plus beaux que j'ai jamais entendus. ACCEPT nous transporte dans un autre monde à l'écoute de cette chanson inoubliable. Udo domine la scène et le public chante avec lui comme jamais dans cette version live du feu de Dieu... Superbe. S'ensuit un solo de ce cher Wolf Hoffman de grande facture, où l'on sent quelques p'tites références bien senties (le "Peer Gynt" de "M le Maudit" ne m'aura pas échappé).

Retour en fanfare avec le direct "Restless And Wild" et son riff incendiaire, le gonflé "Son Of A Bitch" où le grand Udo (oui, j'ai bien dit grand) se lâche comme un fou, les chevaux de bataille que sont "London Leatherboys" et "Love Child" dont la basse et la batterie dominent les intros respectives... Vient ensuite "Flash Rockin' Man" où le groupe est déchaîné comme jamais. Ah, une accalmie tout de même avec le génial "Dogs On Leads" qui contient ce qu'il faut d'agressivité contrôlée, avec une intro très progressive dans l'âme et des chœurs grandioses.

Attention, voici venir les 2 derniers monstres, et quels monstres : le culte "Fast As A Shark", grosse tuerie parmi les premiers morceaux purement Speed Metal, est à en tomber par terre. Udo hurle comme un malade tandis que les guitaristes nous assènent des riffs bien tranchants... Sans oublier la batterie qui prend toute sa dimension dans ce morceau incontournable. Et le meilleur pour la fin avec le mastodonte "Balls To The Wall", gigantesque, avec son intro majestueuse, ses parties de guitare super-accrocheuses, son refrain gonflé et son break où Udo s'adresse toujours à la foule japonaise qui se montre ultra-réceptive, merde, qu'est-ce-que c'est beau à entendre...

...Et c'est fini. La première fois que j'ai écouté "Staying A Life", je me suis pincé pour savoir si je rêvais ou pas. Ce live ne contient aucun défaut, mais vraiment aucun. Le son est parfait, le public est aussi bien mis en avant que le groupe qui n'a jamais aussi bien joué. Il n'y a presque que des pépites sur cet album spectaculaire. Putain, mais c'est pas étonnant qu'il ait aussi bien marché à sa sortie. Les mots me manquent pour décrire l'impact qu'a eu ce disque sur moi. Un live légendaire, à ranger au panthéon des plus grands du Metal avec le "Live After Death" de MAIDEN, "Alive!" de KISS ou "No Sleep 'Til Hammersmith" de MOTÖRHEAD. Rien que ça. Quand on parle Hard Rock teuton, on répond SCORPIONS. Quand on parle Heavy Metal teuton, on répond ACCEPT. Si un jour je devais m'exiler sur un atoll désertique avec pour subsister qu'un seul album live, mon choix serait vite fait. Ce serait celui-là !

Danke schön ACCEPT pour cette leçon de Heavy Metal.


ACCEPT sur le toit de l'Everest : "Metal Heart", "Princess Of The Dawn", "Dogs On Leads", "Balls To The Wall".

Wolf, tes soli me font pleurer de bonheur : "Screaming For A Love-Bite", "Guitar Solo", "Love Child".

ACCEPT plus rapide que la lumière, rendez-vous tous ou ce sera la guerre : "Breaker", "Fast As A Shark".

Udo, même Passe-Partout ne t'arrive pas à la cheville : "Living For Tonight", "Son Of A Bitch", "Flash Rockin' Man".

le 26 Avril 2010 par YNGWIE-COOPER


Pour une fois tout le monde est d'accord, ce live est genial...













1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod