Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
12 commentaires notés  
[?]



Samael
Reign Of Light
Page  1 | 2 | 3 |

le 25 Décembre 2013 par STRAAL


Franchement, je ne comprends pas ceux qui adulent cet album. Ce n'est pas vraiment mauvais, mais comparé à ces prédécesseurs il fait pâle figure. À part "Moongate", il n'y a rien de transcendant. Le début de la fin pour SAMAEL...

le 08 Octobre 2007 par VOLTHORD


Je comprends tout à fait l'avis hein, ça me dérange même pas qu'on dise que c'est de la merde, j'utilise trop souvent le mot moi-même pour l'interdire dans la bouche des autres, après bah si tu peux en croire mon tout premier commentaire sur cet album, il faut croire que si, ça peut être éventuellement un album qui se découvre au fil du temps. Après facilité, pas facilité, certes, c'est pas de la composition de génie incarné, pourtant bah ça peut, dans une certaine mesure (et pour moi dans le cas de Reign Of Light), susciter un vrai interêt, voire une passion.

J'aime bien les premiers SAMAEL aussi, pas de souci là dessus, mais l'évolution a été intelligente moi je trouve. Dans le cas d'Ulver aussi, à ça près que Ulver est à mon avis à un cran de talent au dessus des suisses de SAMAEL.

le 08 Octobre 2007 par NOCTURNALPRIEST


;-)

Que les choses soient bien claires:

1. j'adore le premier album de Prodigy (je l'ai cité car il était nettement plus innovant et original que Reign of Light mais il y a 15 ans de ça, juste pour illustrer le fait que Samael n'apporte rien d'autre qu'une beuse édulcorée au monde de la musique)

2. j'ai trouvé reign of light "correct" au début, maintenant il me fout des boutons. Les albums intéressants peuvent faire ces 2 effets mais en général dans l'ordre inverse, pour finir par la révélation. Ici, point de révélation vu qu'on comprend tout à la première écoute et qu'il est bon à jeter à la 10ème.

3. mon commentaire était humoristique et provocateur, mais il dissimule néanmoins ce que je pense avec un zeste d'exagération (si peu huhu)

4. Immortal a toujours été grotesque (je suppose que tu te référais à leurs goûts vestimentaires et leur grim frostbitten attitude, ce dont je me balance allégrément) et est resté fidèle à ses origines. De plus ils ont eu la décence de poser les plaques, j'espère définitivement. A contrario, on est en droit d'etre déçu par Samael qui, je le croyais, avaient le potentiel de faire mieux que ça.
Comme je le dis souvent, je suis pour les groupes qui évoluent, mais je ne considère pas que faire de la merde en changeant de style soit une évolution dans ce cas et citerai (c'est facile je sais) Ulver comme contre-exemple, voilà un groupe qui a su évoluer et changer sans devenir une grosse merde, faire de l'electro ou encore programmer des batteries avec classe et talent.

le 08 Octobre 2007 par VOLTHORD


Bof, IMMORTAL avait déjà fait passer les métalleux pour des ploucs avant SAMAEL. Et les deux groupes font de la bonne musique.

Moi ce Reign Of Light, j'ai fini par l'apprivoiser, bah ouais, moi le premier album de Prodigy, je l'aime bien aussi^^.

le 08 Octobre 2007 par NOCTURNALPRIEST


I: Samaël a un style unique ?

NP: Ce n'est devenu rien d'autre que du sous Rammstein, du vulgaire metal "électro" - parce qu'il paraît que du metal avec une batterie programmée et quelques sons dignes du premier album de Prodigy, c'est "electro"

- rires -

NP: Et puis bon, avoir besoin de programmer pour des lignes de batterie aussi nulles et un résultat aussi pourri, froid et sans aucun groove, ça se passe de tout commentaire.


I: (Apparemment gêné et blessé dans son amour propre) Mais tu es suisse et amateur de black metal, comment peux-tu parler de Samaël en de tels termes, eux qui sont pionniers de la 2ème vague de BM ?

NP: Samaël au début c'était tonitruant, puissant et malsain. Ensuite c'était seulement puissant, maintenant c'est cucul et ça pue. Prout. Pourtant excellents producteurs de vins blancs raffinés, nos amis valaisans sont passés au mode jus de chaussette et ont délaissé leur succulente viande séchée au profit d'une mixture graisseuse et écoeurante dont une seule prise suffit à refiler la grosse nausée. On est passé de la raclette au feu de bois au camembert plâtreux. Honte à la Malvoisie, au Johannisberg, à la Petite Arvine. Samaël s'avachit devant des chopes d'un litre, le ventre désormais aussi mou que cette voix insupportable, ni puissante, ni belle, susurrant de bien patéthiques mélodies d'ascenseur et, tenez vous bien, des paroles censées attester d'une maturité, dans le genre: "nous grandissons sans cesse à l'intérieur" (sous-entendu: pardonne-nous seigneur pour le temps ou nous faisions de la putain de bonne musique diabolique, aujourd'hui bous sommes grands, mous et nous ne savons plus jouer, malheureusement on ne peut pas effacer nos vilains tatouages, ouiiiin, bouuuuh, Ah, Ah, tiens bien thérèse pendant que je bats le beurre). L'ordinateur fait pan-pan, la basse n'a plus qu'une seule corde, la voix est moche, les mélodies grotesques et la guitare sent le liquide à vitres M. Propre. Ah, et Vorph, avec ses "Ah Ah", essaie peut-être une reprise d'alexandrie, alexandra, je sais pas trop en fait...

I: Je crois que tu as un peu abusé de la littérature du professeur Choron, de plus, un artiste faisant preuve d'un tel génie expérimental ne mérite pas tant de haine, passons...un dernier mot sur leur carrière ?

NP: Samaël, c'est comme Metallica, un début culte, une fin lamentable qui fait passer le métal pour de la musique de tarlouses à pieds palmés. Tristissime.

I: Mais es-tu bien conscient qu'en tenant de tels propos, tu vas t'attirer les foudres d'une communauté grandissante d'amateurs de metal ?

NP: Metal...qui flatte le tympan ramolli par la médiocrité ambiante en une écoute. Génération du produit jetable qu'on consomme entre une quick soup et une lingette intime. De toute façon je n'aime pas les hommes...

I: Tu devrais consulter un spécialiste.













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod