Recherche avancée       Liste groupes





NAPALM DEATH, BRUTAL TRUTH, TERRORIZER, CARCASS, INHUMATE, BLOCKHEADS, EXTREME NOISE TERROR, AGATHOCLES, CRIPPLE BASTARDS, HERESY, PHOBIA, INHUME, NASUM ..


Heavy Metal, Speed Metal, Metal Gothique, Death Metal, Black Metal, Thrash Metal, Doom Metal, Viking Metal, Power Metal, Neo Metal, Stoner, Grindcore

Lexique Grindcore
Par GORR           Consultée 28641 fois

Définition

Musicalement, le grindcore se définie comment étant un affrontement entre le métal, le punk, le thrash ou encore le crust. Les instruments sont tous enragés et les vocaux sont hurlés et crachés dans un registre inaudible certain. Si beaucoup voient dans le grindcore un musique totalement délurée tant dans les paroles et l'aspect de certains groupes, d'autres voient ce style comme un mouvement solidaire et totalement engagé dans plusieurs causes militantes. Le grindcore se caractérise par une batterie dantesque écroulant le tout sous des blast-beast furieux, des riffs efficaces et intenses à la base du punk ou du thrash, un groove bien entraînant et une bonne dose de vocaux criards et crasseux. Le plus souvent le son est assez crade, mais ce veut des fois des plus agréables.

Le grindcore est à la base un mouvement et un style underground pur, que beaucoup de groupes à l'heure qu'il est, pratiquent. Et si beaucoup l'exécutent, chacun a sa propre définition du grindcore. Mais en résumé, c'est une musique complètement dévouée à ses fans, qui ne trahit personne, qui est honnête, extrême bien entendue et brutale à souhait. Il faut bien sur un temps d'adaptation pour écouter une telle vague de violence, pour comprendre une musique qui est avant tout plus qu'un musique, contenant des messages hérités d'une scène punk/crust des années 80s. Et si beaucoup de groupes restent investis dans ces cause sociales, d'autres de nos jours voient leur musique sous des hospices beaucoup plus thrash, poussant un côté gore et horrifique à travers leurs albums. Chacun choisit ses propres lois sous la grande toile grindcore de nos jours, mais tous restent unis à travers la musique extrême.

Historique

Pour les plus novices dans le genre, quand ils attendent le mot grindcore, ils pensent directement à NAPALM DEATH. Le combo anglais est effectivement un des groupe précurseurs du genre avec le carton de son premier album "Scum" en 1987. Mais d'autres avant eux avaient déjà commencé à fermenter l'esprit grindcore dans leurs caves humides. La scène anglaise des 80s étant pour le moins touchée par la vague de groupe hardcore et post-crust avec des groupes comme EXPLOITED ou GBH, le death metal se forga en même temps au Etats-Unis avec des groupes comme MORBID ANGEL, REPULSION ou encore SIEGE. Ce n'est que quelques années plus tard, et ce grâce à NAPALM DEATH, que la scène anglaise va s'élargir et s'étendre avec les formations de groupes tels EXTREME NOISE TERROR, HERESY ou encore DOOM. Et c'est donc en 1987 que l'appellation grindcore surgit et ce notamment grâce au batteur Mick Harris (NAPALM DEATH) décrivant le son des guitares de l'album "Scum" comme tel. Et c'est justement "Scum" qui va devenir le premier gros carton d'un album de grindcore en 1987. Suite à ce succès grandissant, beaucoup de groupes vont alors émerger et assainir la scène extrême de ce genre tout nouveau : le grindcore. Le mythique TERRORIZER émerge, EXTREME NOISE TERROR continue à sortir des albums et CARCASS invente le goregrind avec son album "Symphonie of Sickness".Tous ces groupes peuvent toucher le marché du disque et sortir leurs albums grâce notamment à l'aide de Digby Pearson, créateur du label Earache, dont beaucoup de groupes profitent des services.

Et alors que le grindcore bat son plein et monte en flèche, beaucoup de groupe se désintéressent du style et préfèrent vaguer vers d'autres horizons, comme NAPALM DEATH se tournant vers le death metal ou encore CARCASS vers le death mélodique. Mais vers la fin des années 90s, le grindcore n'ayant pas dit son dernier mot et ce principalement grâce au belges d'AGATHOCLES, commence à se re-répandre sur le monde entier. Ainsi, nous pouvons voir des groupes suédois, italiens, tchécoslovaques, ou encore américains naîtrent des cendres de leur idole NAPALM DEATH. Et c'est à cette époque que les groupes de grindcore vont commencer à rentrer dans leurs petits trips gores et vicieux, où pochettes d'albums couvertent de sang donneront la réplique à des paroles malsaines et morbides.

Bien que les groupes de grindcore soient assez underground et le plus souvent auto produient, les labels ont tout de même joué une part importante dans la création de ce genre unique. En 1990, beaucoup de nouvelles entreprise telles Morbid Records, Repulse Records, ou encore bien entendu Earache naissent et commencent à faire parler d'elles en signant pas mal de groupes. De nos jours, les labels important restent Obscene Productions ou Bizarre Leprous pour la République Tchèque, ou encore Bones Brigade ou Skull Fucked pour la France.







INSECT WARFARE
Noise Grind Power Death

NASUM
Helvete

SPERMSWAMP
Scrap Par La Porn

GRIDLINK
Longhena

GRIDLINK
Orphan

GRIDLINK
Amber Grey

EXTREME NOISE TERROR
Extreme Noise Terror

SPERMSWAMP
Bizarre Joy Toys

WHOURKR
Concrete

The BERZERKER
Animosity




NAPALM DEATH
Scum (11520)

LAST DAYS OF HUMANITY
Putrefaction In Progress (10735)

CARCASS
Reek Of Putrefaction (10187)

ISACAARUM
Shibari Kata And Other Practices (8914)

GRONIBARD
Gronibard (8082)

GRONIBARD
Satanic Tuning Club (6868)

CARCASS
Symphonies Of Sickness (6457)

BRUTAL TRUTH
Extreme Conditions Demand Extreme Responses (6291)

NAPALM DEATH
Smear Campaign (5832)

SYLVESTER STALINE
$.$ Gonna Spread Hard Drugs To Your Stupid Kids With... (5238)







1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod