Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
9 commentaires notés  
[?]



King Diamond
The Eye
Page  1 | 2 | 3 |

le 07 Mars 2019 par MUSTIS 666


"The Eye", cinquième album du KING, aborde le thème de l'Inquisition mais sous un angle qui sied à l'esprit du Metal et à KING DIAMOND qui aime déranger (mais sans grand excès), à savoir une histoire réelle où les persécuteurs sont pires que les persécutés censés représenter l'hérésie.

Le King y développe son sens de la théâtralité en "jouant" plusieurs registres, notamment par des échanges entre personnages de l'histoire, comme sur "The Trial" qui peut enchanter (voir les autres commentaires) ou paraître kitsch. Cela vaut pour les concerts aujourd'hui encore (à quand la chronique de "Songs For The Dead" ?).

Ce qui est certain à condition que l'on chérisse le Heavy, c'est que la musique y est toujours de haute volée : un hymne ("The Eye Of The Witch"), rythmes étourdissants ("Burn" qui ferait un malheur en live), rythmiques assassines ("Father Picard" - "Behind These Walls"), un clavier plus présent encore que sur "Conspiracy" et qui colle parfaitement au concept, un Snowy Shaw impeccable à la batterie (et oui !) et encore et toujours, des soli somptueux, de 3 à 5 par chanson. Andy La Rocque est vénéré mais trop peu connu eu égard à son talent. Et quelle fidélité au King !!

C'est ensuite une histoire de gout personnel : je préfère les 4 premiers mais il est indéniable que "The Eye" est un excellent cru pour celui qui connait l'univers du King. Je conseille aux néophytes de commencer par "Abigail" et "Conspiracy", plus "abordables".

le 09 Novembre 2018 par SAPERLIPOPETTE!!!


On va passer sur la pochette plutôt moche, pour ne retenir que le contenu qui est comme d'habitude excellent.
Le cinquième album de KING DIAMOND est ultra efficace, inspiré et dans l'ensemble un brin plus accessible et sans doute moins torturé que "Conspiracy", grâce notamment à la présence de l'orgue sur la plupart des morceaux qui apporte une touche particulière et malsaine à l'ensemble.
Même le chant de KING m'est plus supportable. C'est dire.

Que demande le peuple ?

KING DIAMOND fait partie de mon panthéon métallique aux côtés de CANDLEMASS, IRON MAIDEN (les deux premiers surtout), MANILLA ROAD, BLACK SABBATH, METALLICA (d'il y a longtemps déjà) le premier TROUBLE, les FRÈRES JACQUES et Marcel AMONT.

Bonsoaaar !!!

le 26 Décembre 2015 par ZAM


Cet album est un peu moins bien que j'espérais... Bon, c'est du KING, alors c'est jamais mauvais !!, mais c'est un peu moins bien quoi. Mais, ne vous affolez pas, il y a des titres tout juste géniaux comme l'immortel "Behind These Walls" qui figurent dans mon top 5, où encore "Eye Of The Witch" et "The Trial (Chambre Ardente)" (mais qui aurait mérité un autre thème que celui où Jeanne Dibasson parle avec Nicolas de la Reynie). Mais enfin pas de quoi en faire un drame, je lui mais quand même un 4/5 grâce aux titres monumentaux contenus dans cet album (qui en plus conte une histoire en France !!!!).

le 12 Août 2012 par GUILLAUME THE ELDER


Que rajouter à tous les commentaires ?? "The Eye" est un excellent album. Il pourrait être joué du début à la fin en concert, cela ferait un Dark-Métal-Opéra somptueux dont King a le secret... Ici, pas de zombies, pas de goules, succubes, incubes ou autres Démons mais des Hommes et des Femmes ayant bel et bien existé (dans notre cher Pays en plus !!) ; la cruauté et la diablerie de ces faits réels renforcent le sentiment de crainte ressenti à chaque écoute... Merci King.

le 24 Juillet 2009 par GUIGUI


Concept-album de grande classe !
Il n'y a franchement rien à jeter sur ce disque. La terrible époque de l'inquisition y est admirablement bien représenté et les ambiances sont définitivement les points forts de de l'album comme au début de l'infernal "The Trial..."
Quelques véritables brulôts inoubliables tels "Burn" où le King nous ébloui par ses performances vocales et où la paire de gratteux La Rocque/Black assénait des putains de riffs et de soli dantesques. Ça va vraiment dans tous les sens !
On a aussi l'excellent "Into the Convent" avec ces vocaux du feu de l'enfer et le lent et inquiétant "Two Little Girls". Là encore, tout repose sur les ambiances et c'est parfait !
Vraiment bon cet album, même si le chant du King est difficile à appréhender et susceptible d'en rebuter plus d'un...
Et puis les duels de guitares, miam ! Il y a un petit côté Downing/Tipton pas dérangeant du tout !
Cette galette va droit au but et s'avère imparable de bout en bout.
5/5 donc.













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod