Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
21 commentaires notés  
[?]



Opeth
Watershed
Page   1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

le 11 Juillet 2008 par QUADRA


Quand les mots et les qualificatifs manquent ! 5/5, cela s'impose. Tous les albums de Opeth sont exceptionnels et le niveau monte d'album en album. Où vont-ils s'arrêter ?

le 01 Juillet 2008 par CHIPSTOUILLE


Je trouve Watershed relativement décevant pour ma part. Si Heir Apparent et The lotus Heater sont des modèles de réussite, "Hessian Peel" voire "Hex Omega" me laissent froid.

Les passages death de Heir Apparent masquent un virage clairement doom agrémenté de "classic rock" (en d'autres termes: folk). Ajoutons les accords majeurs, les ambiances vieillottes (années 30 ou 50?), et l'impression de montage inversé, et Watershed est la digne suite de Ghost Reveries.

Si l'on remarque l'absence trop marquée de Peter Lindgren et Martin Lopez, plus étonnamment Per Wiberg disparait pratiquement en l'espace d'un seul album. Akerfeldt se serait-il déjà lassé de son claviériste fraîchement acquis?

Reste au final un album sympa. A vouloir jouer la carte de l'évolution, Opeth évite de se répéter en moins bien, ce qui est tout à son honneur. La carrière du groupe faisant cependant office d'exception, il n'est pas désespéré que le meilleur reste encore à venir... Croisons les doigts.

le 27 Juin 2008 par DRUMETAL


Je le trouve aussi bon que Blackwater Park, c'est vous dire si cet album est excellent !

le 26 Juin 2008 par SHNAAK


Alors là, cet album a eu beaucoup de mal à passer à la première écoute, je ne m'attendais pas à ce que les voix claires soient si prédominantes. Parlons en de cette voix de Mickael, je trouve qu'il a fait pas mal de progrès (eh oui c'est possible), et elle est maintenant bien plus mélodique.
Bon après plusieurs écoutes, on constate que Opeth a évolué, sans trahir qui que ce soir, c'est toujours aussi bon.

le 26 Juin 2008 par BRYCE


Bonne chronique. Pour ma part Watershed reste la seule satisfaction de 2008.
Ce qui est malgré tout frappant, du moins beaucoup plus sur cet album, c'est cette distinction accrue entre les extrêmes qui malgré tout se côtoient sans problème. Il me semble qu'Akerfeldt joue beaucoup sur le schéma "brutal-calme/mélancolique/aérien", "chant calme-chant "death"" etc.

C'est un album qui nécessite une petite prise en main, car l'évolution, même si elle n'est pas palpable concrètement, saute aux oreilles. Mais au bout de 3-4 écoutes Watershed se trouve facilement abordable, surtout grâce à des titres comme "Coil" ou "Burden" (mon préféré de l'album) qui permettent de prendre un bol d'air dans le déluge de puissance et de lourdeur que sont des chansons comme "Hair Apparent" et "The Lotus Eater" par exemple.

Opeth s'engouffre dans une nouvelle voie avec un nouvel état d'esprit et de nouveaux musiciens. D'ailleurs Akerfeldt a déjà hâte d'écrire le prochain album. L'expérience Watershed en plus poussée? J'ai hâte moi aussi.













1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod