Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
16 commentaires notés  
[?]



Van Halen
5150
Page  1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

le 22 Juin 2018 par THIERRY RAOULT


C'est le 1er VH que j'ai acheté, à sa sortie, donc en vinyle.
J'ai toujours préféré DLR au chant. Hagar, ça va, ça passe. Sans plus.
Côté musique. Du bon/très bon avec les rocks "Good enough", "Best of both worlds", "5150" et le pop "Dream".
Le reste, ça passe, sans plus. Je n'ai jamais accroché à "Why can't this be love".

le 05 Septembre 2016 par DARK METAL


Je ne comprends pas le trop le débat sur cet excellent album !!!!!! comment comparer deux époques et deux chanteurs totalement différents ? Ce premier album avec Hagar est dans son style très bon mais effectivement s'émancipe de la période LEE ROTH.
Certes "Eat 'Em And Smile" sorti au même moment est excellent et Lee Roth frappait fort avec Steve VAI.
Nous avions donc 2 albums excellents et différents.
VAN HALEN restera un groupe à part et c'est pour cela que nous aimons ce groupe.

le 30 Septembre 2015 par ANGEL D


Si on me demande qui à gagné la bataille en 1986 entre l'album solo de David Lee Roth à la même période, "Eat 'Em And Smile" et ce "5150", j'ai choisi mon camp.
Je le dit tout de suite, je n'ai pourtant rien contre Sammy Hagar, j'aime son timbre de voix, Rock et chaud, proche d'un Dave Meniketti.

"5150" n'est pas mauvais, il est juste moyen. VAN HALEN ici combine deux types de morceaux (comme le dit David)  : les titres FM avec du synthé et ceux plus Hard Rock, dans la continuité de ce que le groupe faisait avant.

Bizarrement, c'est en majorité les titres "FM" ou alors les titres moins nerveux les plus séduisants je trouve, là où beaucoup n'ont pas aimé justement l'orientation plus "radio friendly" du groupe.

Les mélodies sur ces titres y sont plus sympa, plus inspirées, ça coule mieux ("Why Can't This Be Love", "Dreams" se détache clairement du lot).
Le mid tempo rock "5150" déroule tranquillement mais sûrement et propose du groove et des jolies passages.
J’apprécie également le titre "Inside" aussi, une petite curiosité, avec son groove très synthétique et son refrain surprenant.

Le reste n'est pas au même niveau.
"Good Enough" et "Get Up" envoient la sauce, genre Big Rock déchaîné à l'ancienne mais les morceaux sont bof bof. Les mélodies y sont pas très fortes et l'énergie qu'il dégagent n'en fait pas pour autant des bons titres.

La soupe FM de "Love Walks In" ne passe pas pour moi et j'aime pas le morceaux "Summer Nights", plus Rock mais rengaine cul-cul et sans grande saveur.
Pareil pour "Best Of Both Worlds" , sorte de AC/DC sous tranxène sans beaucoup de feeling.

Sinon l'album est surproduit, pas une mauvaise idée en soi mais là c'est un peu abusé je trouve.
Trop synthétique (à peine moins, ça aurait été cool).

Bref, "5150" est un album assez moyennement inspiré. Il y manque également un zeste de groove et de chaleur. Heureusement, les mecs sont doués et il y a quelques fulgurances ici et là.

Note réelle : 2,5/5.

le 24 Avril 2015 par PAUL


Bizarre, la vidéo de "Why..."
Un type en tee-shirt déformé avec un caniche sur la tête et une guitare dans les mains... Aucun charisme, du coup, mais quel chanteur ! Bien loin devant DLR...
Un bassiste pas très sexy...
Un guitar-hero planqué derrière un clavier et habillé comme Bébert du bistrot du coin en 1986...
Pourtant, musicalement, j'aime !
Et puis bon, c'est pas cliché, au moins... Dire qu'on peut leur reprocher d'être commercial ! À première vue, ce n'est pas évident. Bonne franquette, détendu, plutôt.
L'album est à l'avenant : surprenant, dans son absence de prise de risque, mais attachant.
3,5

le 22 Avril 2015 par ADRI


Et ça y est, la voilà ! L'arrivée tant critiquée (en bien comme en mal) de Sammy Hagar au chant ! Je fais partie de ceux qui s'en contrefoutent. Sans dire que c'est une bénédiction, l'arrivée de Sammy a quand même apporté quelque chose de nouveau, un souffle d'air frais pour Van Halen et moi, personnellement, je trouve de quoi boire et manger dans chacune des époques, ("Both Worlds" si on peut dire). Alors certes, ça devient beaucoup plus Hard Fm, comme en témoigne la production (et certains titres mais je vais y revenir). L'expression VAN HAGAR m'a toujours un peu saoulé, après tout on n'a jamais parlé de VAN ROTH, mais bon pour faire plus facilement la différence pourquoi pas... "5150", outre le numéro d'urgence pour malades mentaux aux USA (on le rappelle encore une fois) c'est pas mal de trucs chez VAN HALEN. C'est cet album, c'est aussi un morceau de cet album. C'est le studio d'Eddie, c'est plusieurs de ses grattes, ainsi que de ses amplis. 5150 est partout !

Si on commence par la pochette, un Atlas bodybuildé qui en chie à porter une sphère portant le logo de VAN HALEN (au dos, il en a tellement chié qu'elle lui est tombée dessus, s'est ouverte, et les 4 membres du groupe en sortent, fiérots), et bien on sait tout de suite à quoi s'attendre : une musique formatée pour les ondes radios qui ne se priveront pas.

En effet il y a beaucoup plus de synthés sur cet opus, défendant les nouveautés de ce VAN HALEN Mark II. Ces titres aux claviers très FM sont donc "Why Can't This Be Love" qui perso me saoule un peu, et les tubesques "Dreams" et "Love Walks In". Alors ces deux dernières sont un peu niaises, mais c'est tout de même écoutable, faut pas exagérer. Moi j'aime bien les écouter avec un petit plaisir coupable.
On mélange ces titres FM avec des morceaux plus Hard Rock et on a la recette de ce VAN HALEN Mark II. Ces titres plus Hard sont "Summer Nights", sympa sans plus, et "Best Of Both Worlds" qui a un petit côté "Highway to Hell" dans le riff. Ce sont donc des titres mid-tempo aux accords bien marqués qui accrochent direct, et une guitare qui en fait moins des tonnes.

On garde quand même des titres plus "Mark I" avec "Good Enough" qui démarre plutôt bien l'album. "Get Up" me saoule, ça vient des basses, ou des toms électroniques d'Alex, mais j'ai l'impression d'entendre tout le temps la même note tout le long, ça me donne mal à la tête (pauvre chou que je suis). "5150" est un peu entre les deux, penchant plus vers le Fm quand même, et "Inside", en guise de générique de fin, est un morceau un peu spécial, il faut l'écouter pour vraiment juger, moi j'aime pas vraiment. Il aurait bien sa place sur "Balance" on va dire...

L'arrivée de Sammy Hagar à donc un peu chamboulé le groupe, certains morceaux de la carrière en solo de Sammy seront même joués en Live au sein de VAN HALEN, ce qui je dois l'avouer justifie totalement cette appellation VAN HAGAR. Toutefois, c'est pas non plus la moitié du concert, et des titres comme "I Can't Drive 55" (qui figure dans le film "Retour Vers le Futur II) vont plutôt bien aux autres membres du groupes. De plus, en live, il faut avouer que ça pète tout. Il suffit de regarder le concert de 1986 à New Haven et vous allez voir que VAN HAGAR en live, ça en jette aussi ! D'ailleurs Sammy joue même de la guitare avec Eddie (solo sur "Love Walks In" notamment, quand Diamond Dave ne jouait que l'intro de "Ice Cream Man").

J'avais pas mal de trucs à dire sur cet album de transition donc j'ai fait un pavé mal foutu mais je pense avoir tout dit. Mon bilan sur cet album est tout de même plutôt positif. Quand on se dit que 1+9+8+4 = 22 et que 5+1+5+0 = 11, on devrait se dire que 5150 est deux fois moins bien que 1984, mais je le placerais pas si loin derrière non plus. 3/5 donc !













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod