Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Magnum
Lost On The Road To Eternity
Page  1 |

le 29 Février 2020 par GUIGUI


Cet album voit un groupe régénéré après le plutôt moyen "Sacred Blood "Divine" Lies" : le pianiste historique Mark Stanway, en conflit avec le reste du groupe, s'en va et laisse la place à Rick Benton qui n'est pas forcément là pour faire la révolution mais permet au groupe de se recentrer sur l'essentiel : la musique !

L'ouverture n'est pas inoubliable avec un "Peaches And Cream" sympa mais sans plus, mid-tempo typique des derniers MAGNUM, passons à la suite plus savoureuse : "Show Me Your Hands" change déjà de registre : farandole endiablée avec des lignes de piano entêtantes et un Bob Catley en forme ! "Storm Baby" est une petite ballade sympathique mais ce n'est pas forcément le domaine de prédilection du groupe (à part quelques franches réussites comme "Les Morts Dansant" ou "Putting Things in Place").

La suite est plus intéressante : on enchaîne avec deux petites merveilles : "Welcome To The Cosmic Cabaret" et "Lost On The Road To Eternity" (qui a la particularité de voir intervenir Tobias Sammet en duo avec Catley !).
"Without Love" nous fait retomber dans le réchauffé mais les cinq derniers titres sont sans réels défauts, inspirés et puissants.

Un très bon cru donc, que je remets souvent dans ma platine avec plaisir grâce à des titres assez fouillés et plus inspirés qu'avant !

le 08 Juin 2018 par DFOU

Effectivement, malheureusement, la France ne semble pas être le pays du Rock ou Metal Progressif : MAGNUM, que je souhaitais voir en live, et qui évite donc la France, EVERGREY seulement à Comar, Steve Hackett à Lyon, VANDEN PLAS à Autun, et que dire du magnifique groupe ARENA, vu en live dans une salle de 495 places alors qu'il mériterait le Zénith de Paris.
En France, quand on aime le Progressif, il faut donc avoir les moyens et l'envie de voyager.

le 08 Juin 2018 par NOORS


MAGNUM n'est pas un de mes groupes phares. Découvert en 1988, je n'avais pas aimé d'ailleurs. J'y suis retourné depuis 2016.
Cet album est très bon. Avec des mélodies impeccables. À la frontière du Rock et du Hard Rock, cet album est très soigné avec des ambiances légères et des mélodies impeccables et efficaces. Voila ce que je retiens de cet album qui ne finira pas à prendre la poussière dans un coin de mon étagère après cinq écoutes.
Si on est disposé à écouter ce genre, en "mode détente", cet album est superbe.













1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod