Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
11 commentaires notés  
[?]



Trivium
Shogun
Page  1 | 2 | 3 |

le 22 Janvier 2012 par SORAKA FULLCRIT


C'est étonnant, partout où je lis des chroniques de "Shogun", "Into The Mouth Of Hell We March" se fait descendre... Et là, je me pose des questions sur moi-même... Suis-je normal ? Ai-je des problèmes d'audition ? A quand remonte mon dernier coton-tige utilisé ?

Parce que, voilà, "Into The Mouth Of Hell We March" est mon titre préféré de "Shogun", premier album de TRIVIUM sur lequel j'ai posé l'oreille. Du coup, je me dis : "Ce n'est pas si grave..." Bah oui, après tout, moi aussi j'adore "Kirisute Gomen" et ses couplets METALLICA-like... "Torn Between Scylla And Charybdis", "Down from the Sky" font partie des grandes chansons de l'album. "He Who Spawned the Furies" et "Like Callisto To A Star In Heaven" de même...

Mais personne ne semble aimer ma chanson. C'est la vie. Et TRIVIUM doit être habitué. L'un des groupes sur lequel on argumente le plus : tricherie ou renouveau (?),à l'instar d'AVENGED SEVENFOLD. Et moi, je vote pour le renouveau.

Et c'est ainsi qu'une foule en colère brandissait des torches et des piques à ma fenêtre. Ils ont l'air très méchants, avec des tatouages MANOWAR et EMPEROR, et ça balance des "A mort les false" à tout va. Ça balance aussi des : "Le metal d'aujourd'hui c'est mort, ils ne font plus aussi bien qu'avant !". Trop obnubilés par leur désir d'entendre ce qu'ils veulent entendre, ils n'ont pas le temps d'entendre toutes ces variations qui font le Metal d'aujourd'hui. Je leur crie : "Regardez devant, pas en arrière !", mais ils ne veulent rien entendre. Je pose mon regard sur ma discothèque, où se mêlent BLACK SABBATH, IRON MAIDEN, METALLICA, ANATHEMA et AVENGED SEVENFOLD. Puis je mets mon casque sur mes oreilles et profite de "Shogun". La foule s'en va. Il ne reste plus que la musique qui m'envoûte. Assez des débats. Ça suffit. En avant la musique !

le 14 Septembre 2011 par OUTCRY13


Quand on a treize ans, on ne sait jamais vraiment vers quelle direction on va s'orienter d'un point de vue musical. Entre le rap français ou américain ? Le Neo Metal de Linkin Park ? On est plutôt tiraillé en effet. Mais c'est alors qu'il faut que pour une quelconque raison on tombe sur un album qui nous fait totalement basculer d'un côté de la balance. En l’occurrence, pour moi il s'agit de "Shogun". Sans doute pour les générations qui m'ont précédées "The Number Of The Beast" de la Vierge de Fer ou "Master Of Puppets" de METALLICA a dû en faire autant.

L'album commence fort avec "Kirisute Gomen", l'intro acoustique puis la montée en puissance jusqu'au premier couplet nous met directement dans le bain. Et quel bain ! J'appelle ça un véritable jacuzzi. On assiste à un morceau très accrocheur contenant un solo qui ne laisse pas indifférent. "Torn Between Scylla And Charybdis" et "The Calamity" ont les bonus d'avoir les meilleurs intros de l'album, on sent un réel et malin plaisir à vouloir tout nous balancer dès la première minute, histoire de nous mettre à chaque fois dans une transe propice à l'écoute de la suite. "Down From The Sky", qui bénéficie d'un vidéoclip, est la chanson la plus faible de l'album, plutôt répétitive, le refrain reste en tête durant longtemps.

Tout au long de l'album on sent que TRIVIUM est passé à un échelon supérieur de celui des trois albums précédents, TRIVIUM se veut maintenant plus affiné, les chansons sont plus longues que sur l'opus précédent, mieux structurées. Le chant clair de Matt est enfin excellent, se démarquant fortement des autres formations du genre. Le travail de Travis Smith est honorable, envoyant la double pédale quand il le faut. Ce qui est le plus marquant c'est que l'album ne contient pas (ou presque) de moments de faiblesse, les riffs s'enchaînent sans pour autant lasser l'auditeur. "Insurrection" ou "He Who Spawned The Furies" se rapprochent le plus de ce que TRIVIUM a fait auparavant. La pièce "Shogun" démontre que TRIVIUM peut et surtout DOIT composer des chansons riches, complètes et inévitablement variées.

TRIVIUM n'a jamais été aussi bon que sur "Shogun" et il ne parviendra pas à égaler ou même arriver à la cheville de cet opus (voir "In Waves")... On a un album à la production excellente, aux riffs dévastateurs, aux soli de grande qualité et une originalité démarquant comme dit précédemment la galette des autres du genre.

Moments forts : "Shogun", "Torn Between Scylla And Charybis".

Moments faibles : "Down From The Sky", "He Who Spawned The Furies".

le 29 Juillet 2010 par TURLUTUTE


TRIVIUM nous a livré une perle avec "Ascendancy", mais depuis c'est de pire en pire... Pourtant, les zicos ont fait preuve par le passé d'une technique et d'un enthousiasme excellents, ils sont déjà blasés ?
Bref, un disque vite écouté, vite revendu, comme le précédent...

le 27 Août 2009 par KENGIS


Hmmm...Un débat bien particulier ce "Shogun"... Alors que pour TRIVIUM, la popularité pourrait bien baisser d'un cran avec "The Crusade", les Ricains remontent la pente, pas très haut, mais sérieusement avec "Shogun".

2008. Une année bien particulière, car c'était définitivement la sortie d'album de tout un tas de groupes populaires. Je ne citerais rien.
Pour ma part, cet album vaut vraiment la peine d'être écouté. On parcourt tout un tas du musique entraînante, des riffs résonnant encore dans ma tête... On en perd complètement ses repères...
Soyons d'accord là-dessus, les intros des titres sont très répétitives... Mais ouf !
Cela change au fur et à mesure. Faut laisser le temps à TRIVIUM de faire savourer ses mélodies à l'auditeur. C'est important.

Les titres présents sont bon. Même voir, certains exceptionnels. Mais avec deux années d'écart, TRIVIUM a beaucoup changé. Passés de Thrash au Death, Métalcore, j'avoue y'a beaucoup à dire là dessus et beaucoup de plainte à recevoir... Penchons-nous sur la tracklist...

"Kirisute Gomen" peut recevoir une grande médaille de l'intro des plus ficelés. Avec de l'acoustique en départ en continuant par un gros roulement de batterie, ça le fait !!
Après cette première réussite on ne peut citer : "Torn Between Scylla And Charybdis", vraiment énorme !
"Down From The Sky", Mouais... Ce titre perd peu à peu sa fraîcheur...

"Throes Of Perdition", "Into The Mouth Of Hell We March", "The Calamity"... C'est du tout bon avec TRIVIUM !
Ce disque est loin d'être vraiment une bombe attirante en matière du métal. TRIVIUM a déjà perdu beaucoup de public, mais moi, je continue à l'encourager...

Ce "Shogun" laisse perplexe. Est-ce le début d'une catastrophe ? Ou bien le début de quelque chose d'encore plus grand ? La suite nous le dira, mais en attendant, les Ricains ont intérêt à bosser. Parce que un "Shogun", c'est suffisant, mais pas deux, non...

Note : 4/5.

le 03 Août 2009 par MOI


Je n'ai jamais porté TRIVIUM dans mon cœur, loin de là. Des albums passe-partout, une arrogance assez pénible de la part des 2 guitaristes...

Mais là, je suis surpris dans le bon sens. Sans aller jusqu'à dire que le groupe affiche enfin une véritable personnalité, il y a quand même de nets progrès.
A commencer par le chant : terminée la voix claire d'ado en pleine mue, les mauvaises imitations de Hetfield et les braillements constants. Heafy maîtrise beaucoup mieux sa voix. Ça fait déjà un handicap en moins pour TRIVIUM.
Niveau guitare, il y a là aussi du mieux : les riffs sont plus recherchés et moins banals que sur les albums précédents. On trouve toujours quelques références appuyés (le premier titre emprunte ses riffs à Chuck Schuldiner, par exemple) mais c'est beaucoup moins envahissant qu'avant.

Au rayon des défauts, on regrettera un systématisme dans les constructions qui rend l'ensemble assez linéaire malgré la grande variété du tempo. Chaque titre est un assemblage de différentes sections comportant chacune un type de chant différent (agressif/growl/chant clair) et la ficelle finit par se voir.
On aurait pu espérer un morceau à tiroirs sur le titre-éponyme pour briser la monotonie, mais non. Il utilise la même formule, sa longue durée est dûe uniquement à son interminable break acoustique.

Au final, TRIVIUM progresse. il n'y a plus qu'à espérer qu'ils se libèrent un peu de la formule rigide employée ici et on aura sans doute droit à de belles choses à l'avenir. A surveiller.














1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod