Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
7 commentaires notés  
[?]



Annihilator
Never, Neverland
Page  1 | 2 |

le 06 Novembre 2014 par CLANSMAN57


Pas aussi ultime que "Alice In Hell", mais néanmoins excellent !
Exit le fou furieux Rampage remplacé par Coburn Pharr, moins excité mais plutôt plaisant et efficace !

La musique se veut plus mélodique,un soupçon de Heavy Metal en plus, les tempi sont moins enlevés généralement.

J'y trouve un petit côté OPETH avant l'heure... Certains passages m'y font penser, notamment les alternances riffs disto/arpèges clairs.

Je regrette quand même le tourbillon électrique de l'opus précédent qui dévastait tout sur son passage,donnant envie de headbanguer comme un malade

M'enfin, Waters aura au moins évolué un peu.
Il aurait pu composer un "Alice in Hell 2" et se planter royalement...

Et puis comment faire mieux que le meilleur ?

4/5 pour celui ci tout de même !


le 19 Août 2011 par KID66


Beaucoup considèrent "Never Neverland" comme une sorte d'"Alice In Hell" en un tout petit peu moins bon. Je ne suis pas d'accord. Voilà à mon avis l'album qui peut être considéré comme LE sommet discographique d'ANNIHILATOR.

Prenez "Alice In Hell", rajoutez un peu de mélodie et virez Rampage pour un vrai chanteur et vous obtiendrez "Never Neverland". Quoi ? On joue les sceptique ? Alors je vous somme d'écouter le titre d'introduction de cet album, "The Fun Palace", qui est tout simplement le meilleur morceau jamais écrit par Jeff Waters. Tout y est parfait, riffs, leads, lignes de chant, final... Et ce solo mon Dieu. Une merveille d'une qualité bien trop rare. Parfait, tout simplement.

Ici encore, aucun titre n'est en dessous. Chacun possède son lot d'atouts comme des riffs assassins purement jouissifs ("Phantasmagoria", somptueux ou le dantesque "I Am In Command") ou des soli à pleurer ("Road To Ruin", "Kraft Dinner", "Reduced To Ash"). On sent parfois que Jeff Waters complexifie un peu ses structures avec des breaks très ingénieux, par exemple sur "Sixes And Sevens" ou "Imperiled Eyes".

Je parlais de mélodie, et j'ai là deux exemples parfaits : "Stonewall", un pure tube qui à lui seul ferait de "King Of The Kill" un bon album ou encore le divin "Never Neverland", inoubliable.

Cet album tient du génie et même un titre en apparence un peu plus anecdotique comme "Reduced To Ash" nous sort sans crier garde l'un des plus grands soli de la carrière de Jeff Waters. Jamais ANNIHILATOR ne retrouvera un tel niveau, même si je pense qu'ils n'en seront pas très loin sur certains albums.

Je termine en citant mon petit chouchou : "Imperiled Eyes" qui nous présente en 4 minutes à peine : assez de riffs de tueurs pour faire un bon album de Thrash, un solo à tomber par terre et un break acoustique (presque OPETHien) de très bonne facture.

5/5.

le 12 Novembre 2010 par FIFIX


J'ai eu un mal fou à me prononcer sur cet album... Mes avis allaient de "Super technique ! J'aime !" à "Mou..." pour enfin aboutir à "Alice In Hell en plus mature !".

Car oui, cet album est mature. On ne bourrine pas à la batterie, on ne crie pas comme un possédé, on ne parle pas de filles qui font des cauchemars, etc. Là où certains pourraient croire que le charme d'"Alice In Hell", et donc d'ANNIHILATOR a disparu, on constate cependant que la qualité reste bel et bien là. Mais il faut, pour pouvoir apprécier cet album, privilégier la mélodie au rythme. Disons, pour résumer, que les amateurs de MEGADETH adoreront et ceux de SLAYER trouveront ça chié du cul d'une tortue sous-vitaminée.

Pour ma part, je trouve l'album inférieur à "Alice In Hell" (qui reste leur meilleur), mais tout de même solide. Mention spéciale à "Fun Palace" et "Never, Neverland".

le 12 Mai 2008 par THRASH'EM ALL


Pas grand chose à ajouter quant a la chronique , un album INDISPENSABLE pour tout amateur du Thrash de la grande époque !
On a ici un Jeff Waters hyper inspiré qui nous livre sur cette galette tout son Génie tant par le niveau de composition que ses talents de guitariste hors pair.

Les titres sont suffisamment varié et on ne s'ennuie pas une seconde (Heavy sur "Stonewall" , touche progressive sur" The Fun Palace" , Limite Atmo sur "Never, Neverland"" ). Variés certe, mais qui gardent néanmoins en eux , comme marqués au fer, le THRASH : la fougue, un sens de la mélodie si caractéristique du genre, des soli techniques comme on les aime, et du Headbanging (écoutez-moi ce "Road To Ruin" ) :)

Bref pour moi leur meilleur disque, je dirais le meilleur disque de Thrash "melodico-Progressif"... un monument.

5/5 évidement ;)

le 18 Octobre 2006 par +SLAY+


Très bon album. La plupart des titres sont des mid-tempo, et c'est un véritable régal. Les riffs sont bien travaillés, et la partie vocale est réussie, moins criarde que sur 'Alice in Hell'. Malgrè tout je préfère 'Alice in Hell' pour sa fougue et son côté plus speed.













1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod