Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
18 commentaires notés  
[?]



Tobias Sammet's Avantasia
The Metal Opera Part 2
Page  1 | 2 | 3 | 4 |

le 06 Mai 2019 par CAZA


Je l'ai découvert bien des années après le premier...enfin à vrai dire je l'ai découvert en 2017. Sur le coffret livret réunissant les deux premiers opus.

Ben je ne comprends pas la déception de l'époque. Pour tout dire je comprends la déception par rapport au premier AVANTASIA, intouchable, et mieux composé, faut être honnête.

Mais osez me dire que (on va omettre "Seven Angels" qui est à la hauteur du premier) "No Return", "The Looking Glass", "Chalice of Agony" et "Memory" sont de mauvaises chansons ? Un peu pâlichonnes peut-être en face du premier AVANTASIA, mais c'est déjà une moitié de l'album (5 chansons sur 10) qui est franchement solide (sans être exceptionnelle), et que bon, je préfère déjà à "Mandrake" d'EDGUY, par exemple, qui est un exemple de ratage Heavy Metal, en ralentissant le tempo, les mélodies se révèlent plus creuses.

Je mets 3,5/10 j'arrondis par honnêteté à 3/10, parce que les 5 autres morceaux sont un peu patauds...il faut redonner une chance au moins à ces 5 morceaux qui sauvent l'album, et que l'on a peut-être oubliés à force de penser au premier volet ! #neverforget

le 05 Mai 2019 par SWISSIDOL


Tellement moins bon que le 1er volet ! On dirait que Tobias a mis tout ce qu'il avait dans le 1er CD et que ce second volume est un restant de giclée. Oh, tout n'est pas à jeter, loin de là ("7 Angels" notamment), mais cet opus fait pâle figure à côté de son grand frère.

le 07 Février 2019 par BAPTISTE89


Les albums qui se terminent par une longue pièce géniale sont légion, surtout dans le Metal. C'est un peu la cerise sur le gâteau, le grand final. Quand on découvre un album ou qu'on le réécoute, on attend souvent impatiemment ce titre tandis qu'on écoute ceux qui le précèdent ; le plaisir est dans le désir. Les exemples sont nombreux, on peut citer les deux premiers "Keeper..." de HELLOWEEN, le "Heading For Tomorrow" de GAMMA RAY, le "Theater Of Salvation" d'EDGUY, plusieurs albums de DREAM THEATER ou plus récemment le "The Stage" d'AVENGED SEVENFOLD et le "Under The Force Of Courage" de GALNERYUS (petit clin d’œil à Jeff).

En revanche, les albums qui débutent par une longue pièce, c'est quand même moins courant. Il s'agit d'un pari plutôt risqué : inévitablement, les titres qui suivent seront jugés à l'aune de la chanson-fleuve. Autant dire qu'il vaut mieux être sûr de son coup, s'assurer que le reste de l'album est au moins très bon. Certains groupes s'en sortent très bien : je pense à MEAT LOAF avec ses deux premiers "Bat Out Of Hell", à RUSH et son "2112", à IRON MAIDEN avec "The X Factor" ou encore à DREAM THEATER avec le premier CD de "6 DOIT". Néanmoins, d'autres formations convainquent difficilement : HELLOWEEN me vient directement en tête avec son troisième "Keeper...", dont les deux longues pièces ont tendance à écraser le reste. Et il y a également AVANTASIA avec son "Metal Opera Part 2".

"The Seven Angels" est tout simplement un titre génial. Ne tournons pas autour du pot : il s'agit du meilleur titre d'AVANTASIA à ce jour. Un casting impressionnant que ce soit au niveau des chanteurs ou des musiciens (messieurs Grosskopf et Richter, quand même), une certaine grandiloquence, un "refrain" fédérateur souvent interprété en live à la fin des concerts, de l'émotion à revendre, surtout lors de son final. Tobi a vraiment été très inspiré... Mais on a l'impression qu'il a tout donné dans ce titre, au détriment des autres.

Parce que le reste de l'album est terriblement convenu... Rien de mauvais, les titres tiennent la route, mais ça entre par une oreille et ça sort rapidement par l'autre. Pas grand-chose de mémorable. Déjà que pris seuls, ils s'avèrent bons sans plus, alors en comparaison de "The Seven Angels"... Tout ça sonne EDGUY, et cette impression est renforcée par le fait que Tobi a tendance à monopoliser le micro. "No Return" se démarque quand même, parce qu'il y a Michael Kiske, et "Chalice Of Agony" et son refrain fédérateur est plutôt efficace. Dommage, on aurait pu avoir un très bon voire excellent album, si "The Seven Angels" avait été suivi de titres dignes de ce nom.

le 24 Janvier 2016 par HELLSOLDIER


2ème opus du "Metal Opera" de la part de notre chère Tobias.
Je vais pas y aller par quatre chemins cet album est moins bon que le premier !

Toute la magie qu'il y avait sur le premier album a ici presque disparu, exception pour le premier morceau "The Seven Angels" qui est une tuerie absolue !
C'est simple ce morceau est le seul qui pourrait être estampillé AVANTASIA de l'album.
Les invités s'enchaînent bien, c'est épique, il y a des gros chœurs, le premier refrain est dantesque, les changements de rythme bien menés et le final introduit par Kai Hansen puis emmené jusque dans les cieux par André Matos avant un passage fédérateur à souhait est une pure réussite !

Le reste ? C'est comme si c'était un album d'EDGUY parsemé de quelques featurings !

Déjà parce que les guests sont encore moins bien exploités que sur le premier opus.
Seulement une ou deux phrases par-ci par-là, c'est Tobias qui exécute la quasi totalité des lignes de chant.
Kiske est pratiquement absent quand on se rappelle des "Reach Out For The Light", "Farewell" "Breaking Away" ou bien sûr "The Tower" de l'opus précédent.
Sharon Den Adel chante aussi peu que sur "Farewell".
David "Deux Fesses" sa voix j'ai vraiment du mal ici, son chant est inutile, dénué de puissance et de relief. Je respecte l'artiste, d'ailleurs j'apprécie un peu plus son travail chez VIRGIN STEELE, mais là je suis désolé il ne sert à rien à part pousser des petits cris de chuchotements.

Après rien n'empêche que les compos sont solides !

"No Return" est une réussite en terme de Speed Mélodique avec son bon refrain et surtout le fait que Kiske et Matos soient réunis sur un seul morceau (mais pas assez longtemps à mon goût), "The Looking Glass" est ultra accrocheur, mais c'est "The Final Sacrifice" qui tire son épingle du jeux avec son côté vachement agressif et pour le moins inattendu qui fait du bien ! Quel putain de refrain, quelle puissance ! Même Defeis s'en sort pas trop mal, même si je n'adhère toujours pas à son "chant chuchoté".

Ensuite on a un "Neverland" assez classique mais qui fait le taff ! Un petit morceau de Speed Mélodique au refrain enjoué et franchement accrocheur.
Idem pour un "Chalice Of Agony" au refrain somptueux, malgré un André Matos un peu sous-exploité, mais avec quand même la petite apparition de Kai qui fait plaisir qui chante de façon plus agressive, mais pas assez longtemps.

Nous arrivons presque à la fin de l'album, et voilà que déboule le très Heavy "Memory" que j'aime beaucoup ! Le riff est tranchant, le refrain "plus EDGUY tu meurs" qui rappelle l'album "Vain Glory Opera" le petit cri au début fait plaisir et le chanteur (Ralf Zdiarstek je crois) assure bien ! C'est d’ailleurs le seul qui chante aussi longtemps sur un morceau par rapport à tous les invités. Ça ne me dérange pas car il a une sacrée voix !

Même s'il a l'air de ne pas faire l'unanimité, je suis ultra fan du morceau "Into The Unknown" !
Introduit à la perfection par la sublime voix de Sharon Den Adel, ce morceau est relativement simpliste dans sa construction, seulement deux couplets et pas de solo, mais la mélodie du refrain est épique à souhait !
J'ai rarement entendu aussi épique en terme de mélodie, c'est prenant et cela constitue un excellent morceau pour conclure l'album !
Le cri de Tobias, les chœurs, la mélodie, bref tout est magnifique dans ce morceau, cela m'étonne qu'il ne soit pas tant apprécié que ça...

Un bien bel album que ce second opus, avec d'excellentes compos mais qui n'atteignent pas le niveau de magie qu'avait le premier et étant bien trop proche du style d'EDGUY !
On aurait aimé plus de morceaux de la trempe d'un "Farewell", "Reach Out For The Light", "Sign Of The Cross", "The Tower" ou même d'un "The Seven Angels", véritable bijou de ce second opus et qui justifie à lui seul l'achat de l'album.

Tout de même un 4/5 pour la qualité des compos, notamment des refrains, très accrocheurs.

le 25 Septembre 2009 par GUIGUI


Une suite bien menée même si elle reste un chouïa en dessous de la 1ère partie, la faute sans doute à une seconde moitié de disque moyenne et à un Sammet qui prend encore plus de place ( alors qu'il y a encore plus de chanteurs et moins de compos ).
Sinon "The Seven Angels" dispose d'un des tout meilleurs refrains jamais composé par Sammet, "No return" c'est du bon EDGUY, "The Looking Glass" c'est du bon EDGUY, "In quest for" c'est une ballade d'EDGUY assez sirupeuse mais pas trop mal non plus ( le pire restera "the spirit will remain" ). "The final Sacrifice" et l'autre point fort du disque, un excellent titre à tout point de vue ! Le reste comme je l'ai dit est plutôt moyen avec des ballades moins bonnes et un peu de remplissage quoi!
Bon faut écouter attentivement quand même, histoire de pas louper les divers protagonistes ( notamment Bob Catley ou Kiske ) sinon l'album tient la route et c'est tant mieux.
3.5/5













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod