Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
8 commentaires notés  
[?]



Behemoth
Demigod
Page  1 | 2 | 3 |

le 29 Octobre 2018 par PATATUS EMERITUS


Un album qui dévaste tout sur son passage. Partout où les troupes de Nergal passent, l'herbe ne repousse pas. Riffs de tueurs ("ZUL"), breaks et blasts dévastateurs ("The Nephilim Rising"), atmosphères "invocatoires" ("Sculpting The Throne Of Seth"), le groupe n'offre aucun répit et se place clairement dans les sphères supérieures du Metal le plus noir. Un de mes coups de cœur du moment, découvert sur le tard .

le 12 Janvier 2012 par CURSE


Je suis longtemps rester totalement insensible au style que BEHEMOTH nous offre sur ses plus récentes galettes et encore plus sur celui ci. Trop sec, trop de sauvagerie sans âme, etc. Jusqu'au jour où, d'un coup tout devient limpide où l'on comprend tout de l'œuvre jusqu'à en kiffer ce traffiquage de voix qui ne pouvait tout simplement pas être autrement. Nous avons affaire ici à un demi-Dieu. Sa voix se devait donc ne plus rien avoir d'humain.

Le meilleur selon moi.

le 12 Octobre 2009 par WYN

Excellente chronique.

Je ne m'opposerais qu'à cette allégation seulement: "BEHEMOTH joue la carte d'une certaine sécurité", tant leur superbe métamorphose s'avère audacieuse, ceux-ci parvenant à conserver leur pleine identité tout en se convertissant en une entité mystique et martiale imposante et dévastatrice, d'une finesse alors inégalée pour le groupe.

J'aimerais aussi savoir pourquoi s'obstiner à classifier cet album en death/black (pire encore, il est ici entré en black/death...) ?

le 26 Avril 2008 par PIRATE


Cet album est le sommet de la montagne qu'a commencé à gravir Behemoth depuis l'album Satanica. Zos Kia Cultus était déjà monstrueux, mais le groupe s'est surpassé pour offrir le meilleur de lui-même sur Demigod.

On notera un renforcement des ambiances orientales/occultes, et un côté "tubesque" de certains morceaux, notamment "Conquer All". De "Sculpting The Trone Ov Seth" à "The Reing Ov Shemsu-Hor", il n'y a aucune baisse d'intensité, ni de qualité. Je suis vraiment époustouflé par la brutalité et la rapidité de "Slaves Shall Serve", qui doit tourner à au moins 260 bpm!

Le seul petit bémol est la voix un petit peu trop trafiquée de Nergal. Mais c'est vraiment minime par rapport à l'exceptionnelle qualité de la musique. A noter la production vraiment énorme.

Je place cet album au panthéon des grands albums de Death Metal, aux côtés de Blessed Are The Sick et Individual Thought Patterns entre autres.

le 17 Mai 2007 par JONATHAN


Mouais bon, il y a cette batterie qui est triggée et la voix de Nergal qui est légèrement trafiquée. Ça ne fait pas très naturel tout ça...

C'est pas mal mais je préfère 100x du Belphegor! :p













1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod