Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
17 commentaires notés  
[?]



Scorpions
Tokyo Tapes
Page  1 | 2 | 3 | 4 |

le 19 Novembre 2021 par SWISSIDOL


Un classique incontournable, bien sûr, qui résume parfaitement une première partie de carrière. C'est l'époque où les sorties d'albums 'live' avaient du sens, pas comme de nos jours où les MAIDEN ou autres DREAM THEATER (deux groupes que je vénère pourtant) en éditent un tous les six mois.
Bref, à part le jeu dénué de charme du sieur Rarebell (notamment sur "Speedy's Coming" qu'il simplifie honteusement), rien de méchant à dire sur ce 'best of' en public.

le 02 Juin 2020 par SLAKER


En relisant les commentaires je m'aperçois que j'ai été sévère il y a quatre ans. Effectivement quelques défauts mineurs jalonnent cet opus (mixage imparfait, présence de Suspender Love qui est inférieur à de nombreux autres morceaux des albums précédents non présents sur ce Live).

Seulement il est mythique. La performance, l'atmosphère... Une grande majorité des titres possède le don de me remettre d'humeur après une journée difficile. Et quand les riffs d'acier s'arrêtent ce n'est que pour attaquer des moments divins.

le 12 Avril 2020 par LE MOUNGEPEDOUN


SCORPIONS a grandi avec les 70s alors quoi de mieux qu'un tel Live pour boucler cette décennie avec, ici, des perles interprétées avec une cohésion rare, on s'y croirait tant ça a bien vieilli.

le 07 Juin 2019 par OLI'


J'ai toujours eu du mal avec les quatre premiers albums studio de SCORPIONS. Malgré quelques titres (à la pelle : "I'm Going Mad", "Yellow Raven", "They Need A Million"), je n'ai jamais accroché, peut-être à cause de la production désuète ou ce feeling très 70s qui a souvent tendance à m'agacer... Qui sait.
Enfin bref, c'est véritablement à partir de l'excellent "Taken By Force" que je me suis fait plus réceptif à la musique des Teutons (comment ne pas hurler au génie en écoutant "The Sails Of Charon" ?). Malheureusement, ce fut le dernier album studio enregistré avec le White Hendrix : Uli Jon Roth (qui méritait bien son surnom, se tapant même l'ex-girlfriend du bonhomme). Mais avant de dire adieu, voilà que SCORPIONS nous sorte ce fameux "Tokyo Tapes", manifeste ultime d'un groupe qui n'est pas encore tombé dans le mainstream crapuleux (et ouais, j'ai vraiment du mal avec "Love At First Sting").

Et là, grosse surprise ! Les titres tirés des quatre premiers albums passent comme une lettre à la poste. Suffit d'écouter cette version de "Fly To The Rainbow" où Roth se démène comme un beau diable.
C'est d'ailleurs lui LA véritable star de ce double-Live. Il rayonne de mille feux comme sur le fabuleux "Polar Nights" (qui passe bien mieux en live, avec cette voix très chaude voire sensuelle) ou encore "We'll Burn The Sky" et son solo final rempli d'un feeling surnaturel.
Les autres titres sont interprétés avec brio, avec une reprise d'une chanson populaire japonaise "Kojo No Tsuki" qui voit Klaus Meine (un des meilleurs chanteurs du Hard Rock, sans déconner) proposer une performance hallucinante. C'est d'ailleurs une constante durant les deux heures que durent le double-album.

Si certains titres sont moins bons ("Robot Man", "Steamrock Fever" foutu en l'air à cause d'un refrain hors-propos, "Backstage Queen" qui ne passe décidément pas), "Tokyo Tapes" voit SCORPIONS dans une grande forme, nous proposant un des meilleurs Lives des années 70, voire de tous les temps (ouais je sais, c'est facile de dire ça mais bon, autant être réaliste).

le 14 Octobre 2016 par LEO

Petite remarque à SLAKER:

Les morceaux "The Sails Of Charon" & "Life's Like a River" et aucun autre titre de l'album "In Trance" ne furent joués lors de ces concerts au Japon en 1978.
Ils ne pouvaient donc remplacer "Polar Nights" et "Suspender Love" (morceaux, que je trouve pour ma part fort bien intégrés à la set-list !).
En revanche, pour ces shows au Japon en 78 le groupe avait aussi à son répertoire 2 titres tirés de l'album "Virgin Killer" : "Hell Cat" et "Catch Your Train" plus "Kimi Ga Yo" (l'hymne officiel Japonais).
On retrouve ces 3 derniers morceaux parmi les bonus de l'édition remastérisée en 2015 de Tokyo Tapes (ainsi que 4 autres titres déjà présents mais interprétés lors d'une date différente).













1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod