Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
5 commentaires notés  
[?]



Iron Savior
Megatropolis
Page  1 |

le 26 Septembre 2007 par IKKI


IRON SAVIOR n'y arrive plus. C'est bien simple, depuis "Unificaion", je n'ai aimé aucun des disques du groupe tant les titres qu'ils contenaient étaient quelconques et pas inspirés. "Megatropolis" suit le même chemin et le constat n'est pas glorieux... Loin de là. Très loin.

le 19 Juillet 2007 par BLAIS-SABBATH


AC/DC nous refait le même album depuis 25 ans et c`est à quoi on s'attend d'eux, IRON MAIDEN n`a pas fait un bon album depuis "Somewhere in Time" et c`est à ce que JE m`attend d'eux, HAMMERFALL refait toujours le même album depuis "Renegade" et c`est ce que j'aime de la bande à Dronjak et il en est ainsi de IRON SAVIOR : Un groupe sans prétention qui fait son petit bonhomme de chemin sans impressionner mais sans jamais décevoir !! Ce "Megatropolis" est sans contredit l'album que j'attendais de la part de Piet Sielk : La suite logique de ses prédécesseurs et je ne m`en plains pas ! Si vous êtes un vrai fan de IRON SAVIOR, ce cd ne peut pas vous décevoir. En ce qui me concerne, je trippe une fois de plus...

le 19 Juillet 2007 par DUCK


Mouarf, je pense justement que cet album renoue avec son passé. Je suis fan de ce groupe depuis Unification et je peux vous assurer que ce Megatropolis est l'album le plus travaillé du groupe..

"mais peut-être était-ce déjà le cas sur les 2 précédents que je n'ai pas écouté"

Et bien tu as loupé les deux perles de la discographie du groupe.

Quoiqu'il en soit, IRON SAVIOR s'est forgé une identité au même titre que des groupes comme HAMMEFALL, RHAPSODY and co, quand on achète un album du groupe, on sait à quoi s'attendre. Le son made-in Piet Sielck est un vrai régale pour les puristes du power teuton Métal. Pour moi ce mec est un dieu, il t'actualise une musique vieille de 20 ans comme personne d'autres. Et suffit de voir les dernières productions de GUN BARELL et WIZARDS pour remarquer sans aucune hésitation que sans un son Made In Sielck, beaucoup de groupes perdraient en qualité...

Ce Megatropolis ne déroge pas à la règle vous pouvez l'acheter les yeux fermés !

le 17 Juillet 2007 par DARK SCHNEIDER


Piet Sielck devrait arrêter les frais!

Déjà, j'accuse sans peine le sieur d'avoir aseptisé et décrédibilisé une bonne partie du heavy metal allemand et même américain à cause de toutes les productions qu'il signe pour les groupes du label Remedy Record, donnant systématiquement le même son à ces groupes, déjà pas forcément très talentueux à la base, et du coup tuant dans l'oeuf tout potentiel sous-jacent. On avait déjà les productions pourri à la finlandaise, maintenant on a les prod pourri made in Piet Sielck. La différence étant, qu'à la base les groupes finlandais sont bien plus intéressant.

Et Piet Sielck continu sans peine son bonhomme de chemin, comme si de rien n'était, avec ce Megatropolis sans intérêt, comme l'a expliqué Odin dans son commentaire. Un album sans passion et alimentaire. Loin, très loin du niveau d'Unification ou même Dark Assault.

J'avais beaucoup de respect pour le personnage, que je trouvais sincère et touchant de par sa passion et son parcours, il avait pris une belle revanche à la fin des 90's. Mais ce n'était qu'un feu de paille. Iron Savior, un groupe qui symbolise bien la forte baisse qualitative du heavy metal allemand.

le 17 Juillet 2007 par ODIN


Ce bon Piet n'a plus rien à dire depuis longtemps, mais il tient quand même à nous le faire savoir.

Tout sur ce disque n'est que redite.

Je ne vais pas toutes les pointer, j'en aurais pour 3 plombes. Celles qui m'ont le plus marquées restent le solo de "Running Riot",copié-collé de "Forces of Rage" sur Unification, et le refrain de "Megatropolis" reprenant à la note près celui de "Prisoner of the Void" tiré du même album.
C'est pareil sur tous les autres titres. Et je ne parle pas de vagues ressemblances, mais bien de râbachage même pas dissimulé. Passons également sur les clins d'oeil appuyés à JUDAS PRIEST, dont Piet est coutumier.

Si encore on sentait un vrai travail, une application, une conviction... Mais non, IRON SAVIOR ronronne son Speed comme une bande de matous fatigués. Ca riffe mou, ça soloïse mou... ça bande mou.

Déprimant.













1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod