Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne indisponible  [?]

Savatage
Ghost In The Ruins - A Tribute To Criss Oliva
Page  1 |

le 02 Septembre 2010 par MR G


Véritable live de folie dédié à ce génie de Criss Oliva qui est parti bien trop tôt !!!
Un soliste et mélodiste de génie ! Un live excellent dont le seul regret est de ne pas posséder en son sein quelques morceaux de l'excellent "Street : A rock opera" !
Merci Criss pour ces années et cette vie dédiée à la musique ! Il doit y a voir au paradis des putains de groupes de rock !

le 14 Avril 2006 par TED


Tiens, je suis surpris que personne n'ait écrit un commentaire sur cet album!

Bon, pour commencer je vais préciser que je ne suis pas un véritable fan de Savatage. Durant ce qui est communément appelé leur 1ère période (de Sirens jusque Streets), je noterais leurs meilleurs albums (Hall of the Mountain King et Gutter Ballet) autour de 3.5 sans doute. Ce que je leur reproche est d'une part un son et des arrangements qui sonnent trop "vintage" à mon goût (je me souviens qu'un ami à qui j'avais prété le somptueux Rage for Order de Queensryche m'avait fait la même remarque sur cet album), et d'autre part j'apprécie très peu le chant de Jon Oliva (alors que j'adore Charles Rytkonen de Morgana Lefay avec qui on le compare souvent, allez comprendre!).

En revanche cet album live, Ghost in the Ruins, est une merveille, un pur joyau. J'ai d'ailleurs envie de reprendre simplement certains extraits de la chronique: jeu magnifique [...] interprétation grandiose [...] tout est parfait [...] vous tomberez en adoration devant la magnificence de Savatage.

Et je ne peux qu'approuver. Le chant de Jon Oliva est formidable et entre en symbiose parfaite avec les morceaux: déchirant sur When The Crowds are Gone (à en pleurer), possédé sur The Dungeons are Calling, angoissant sur Sirens, épique sur Hounds. La rythmique typiquement lourde de Savatage vous écrase de sa puissance. Et pour finir la guitare de Criss Oliva illumine l'ensemble d'une classe sans équivalent. En particulier les titres les plus anciens du groupe s'en trouvent alors transformés, transcendés, sublimés.

Et comme je ne suis pas fan des albums studio, je ne regrette donc pas vraiment l'absence d'autres titres du répertoire du groupe, à la différence du chroniqueur. Et surtout pas ceux de Streets, car je déteste cet album (je n'en supporte pas une écoute entière!).

Ainsi Ghost in the Ruins est un chef d'oeuvre pour moi, peut-être bien mon album live préféré. Et que tous ceux qui pensent que le metal est une musique de brutes sans émotion aillent au diable!













1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod