Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
17 commentaires notés  
[?]



Black Sabbath
Tyr
Page  1 | 2 | 3 |

le 20 Mars 2020 par LE VIEUX


Après "Sabotage", je dois dire que BLACK SABBATH m'a bien longtemps laissé de marbre ... Si je peux comprendre l'engouement autour de "Heaven And Hell" et "Mob Rules", je les ai personnellement toujours trouvé hors de propos, tant l'originalité dont Iommi est capable est absente. "Tyr" est finalement le seul album qui me fera de nouveau vibrer, la meilleure performance de Tony Martin, un album qui sans être conceptuel a une ambiance assez personnelle. Malheureusement, c'est aussi le dernier bon disque de SABBATH, reprendre Dio pour sortir un album aussi médiocre que "Dehumanizer" m'a achevé à l'époque !! Même le retour d'Ozzy ne fut finalement que de la poudre aux yeux tant il ne fait que recycler le passé sans aucune surprise.

le 20 Mars 2020 par FEELGOOD

Sorti dans l'indifférence générale durant l'été 1990, "Tyr" constitue le troisième volet de la période Tony Martin. Après le relativement intéressant "The Eternal Idol" (1987) et le pénible "Headless Cross" (1989), Tony Iommi relève la tête et nous propose un voyage dans la mythologie nordique. Dans les faits, cette couleur "asgardienne" se révèle tout aussi superficielle que le satanisme de pacotille de l'album précédent.
Plus varié que "Headless Cross", proposant des ambiances plus diversifiées, qu'il s'agisse du climat quasi mystique d'un "Anno Mundi" aux chœurs cristallins, du classieux "Jerusalem" ou du speedé "The Law Maker", transcendé par un Tony Martin quasiment "Dioesque", "Tyr" s'écoute avec plaisir.
Certes, dans un tel contexte, la ballade opportuniste "Feels Good To Me" fait un peu désordre mais demeure néanmoins plaisante. Elle donnera d'ailleurs lieu à un clip kitschissime et particulièrement daté.
Le sommet de l'album demeure incontestablement la doublette "Odin's Court"/"Valhalla". "Odin's Court", jolie ballade acoustique aux réminiscences ZEPPELINiennes, laisse soudain place au puissant et épique "Valhalla" qui porte fort bien son nom.
Tout n'est hélas pas de ce calibre et aussi sympathique soit-il, ce disque ne permit pas au "groupe" de renouer avec sa gloire passée, le SAB' ayant alors délaissé le style si particulier qui le caractérisait autrefois et s'était fondu dans la masse des nouveaux groupes.

le 19 Mars 2020 par MAGNU

Déjà, l'album est mieux produit et la voix de Tony Martin est enfin maitrisée, non pas qu'il chantait mal sur les autre albums, mais le mix le mettait trop en avant à mon goût.

Ensuite, il y a au moins quatre bonnes compositions, si l'on compte le triptyque "The Battle Of Tyr" -
"Odin's Court" - " Valhalla" pour un seul titre auquel j'ajoute les trois premiers "Anno Mundi (The Vision)", "The Law Maker" et "Jerusalem" tous très réussis.

Et enfin une niaiserie ultra ratée avec la ballade "Feels Good To Me".

C'est difficile de noter ces albums, ainsi que les trois précédents. Ils ne sont pas mauvais, loin de là, mais au vu de la quantité de chefs d’œuvre produits par le groupe, difficile de dépasser les trois étoiles.

Pas grave, cela permet au moins d'en parler et de les écouter en lisant les chroniques.

le 19 Mars 2020 par JULIEN G.


J'aime ce qu'a fait BLACK SABBATH avec Tony Martin au chant.
J'ai toujours trouvé injuste que les fans tournent le dos au groupe à cette époque.

Le style est certes éloigné de l'époque Ozzy, on se rapproche de ce que faisait le groupe avec RJ Dio. L'ADN de Tony Iommi fait qu'il subsiste un petit côté sombre qui donne du corps aux compos.
Les claviers majestueux de Geoff Nicholls accentuent le côté épique des compos.

Le disque est varié et plutôt inspiré. Il serait donc dommage de ne pas se pencher à nouveau dessus.

le 19 Mars 2020 par MEGIDDO


Le chemin de la reconquête entamé par Headless Cross se confirme avec Tyr.
Les trois premiers titres s’enchaînent admirablement avec notamment un solo de feu de Tony Iommi accompagné d'une double basse de Cozy Powell sur The Law Maker . The Sabbath Stones sonne comme la grande époque et le triptych The Battle of Tyr-Odin's Court- Valhalla est un must.
Tout est excellent excepté l'ovni "Feels Good To Me" totalement hors-sujet si ce n'est d'être un justificatif pour une vidéo-promo ultra-kitsch et plus que mauvaise. Du coup Heaven In Black en prend un coup , la dynamique étant cassée en fin d'écoute.
L'artwork est de grande classe.













1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod