Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (11)
Questions / Réponses (1 / 1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Motorowl, Inglorious, Voodoo Circle, Sunstorm
- Membre : Rainbow, Black Sabbath, David Coverdale, Black Country Communion, Joe Lynn Turner , Yngwie Malmsteen , Whitesnake, Glenn Hughes , Gillan, Blackmore's Night, Ian Gillan Band, Brazen Abbot, Kansas
- Style + Membre : Msg, Coverdale - Page
 

 The Highway Star (9136)
 The Deep Purple Appreciation Society (2200)
 Site Français (3258)
 Site Officiel (1844)

DEEP PURPLE - The Battle Rages On (1993)
Par DARK BEAGLE le 11 Septembre 2017          Consultée 239 fois

Mark II

La pochette est certainement ce qu’il y a de plus parlant pour évoquer cet album, ou plutôt, l'état d'esprit de certains musiciens. Un dragon à deux têtes qui se livre un combat à lui-même. Comment ne pas y voir une brillante image des relations entre Ian Gillan et Ritchie Blackmore, dans cette lutte somme toute fratricide ? Mais d’ailleurs, qu’est-ce qu’il fout là le Gillan ? Il n’était pas occupé de son côté ?

Le problème est que pour la maison de disque, DEEP PURPLE avec Joe Lynn Turner, ce n’est pas bon pour les affaires. Le Mark V n’avait pas réalisé d’exploits au box office et il fallait bien désigner un bouc émissaire, celui qui devrait faire ses bagages pour voir si une carrière solo s’avérerait plus fructueuse. Ritchie Blackmore n’a pas protesté, il a courbé l’échine, à la stupéfaction générale. Connaissant l’animal, il devait préparer une vengeance comme il en a le secret. Au football, il devait être le genre de joueur à provoquer ceux de l’équipe adverse afin de les pousser à la faute.

L’album n’était pas conçu pour Ian Gillan, cela devait être Turner derrière le micro. La maison de disque en a décidé autrement et la présence de l’ancien RAINBOW aurait peut-être été des plus pertinentes sur cet album qui une fois encore sonne de la façon de l’Arc en Ciel. Blackmore recycle quelques riffs de son répertoire, à l’instar d’"A Twist In The Tale", qui reprend celui de "Spotlight Kid" et le plus drôle, c’est que ça passe crème.

"The Battle Rages On", c’est principalement trois titres : l’éponyme, une ouverture superbe enfin digne de celle de "Perfect Strangers", "Solitaire" et surtout "Anya", remarquable en tous points. Ensuite, il y a certains morceaux qui se veulent dignes d’intérêt : "A Twist In The Tale" donc, mais également, dans une moindre mesure, "Ramshackle Man", un peu lourdingue et "Time To Kill". Le reste fait souvent office de remplissage et c’est dommage, il y avait moyen d’avoir un grand DEEP PURPLE à l’arrivée, sauf qu’on on en a un correct. Ce qui n’est déjà pas si mal vu l’ambiance qui règne au sein du groupe.

En somme, "The Battle Rages On", c’est une fin de cycle, prévisible. L’alchimie n’était plus là, l’ensemble tient tant bien que mal, Gillan et Blackmore se détestent cordialement (ou pas). Forcément, cela allait encore exploser, tant DEEP PURPLE ressemble à une poudrière. Mais, une fois n’est pas coutume, c’est l’homme en noir qui allait créer la surprise…

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


ZZ TOP
Zz Top's First Album (1970)
Certified blues




Rory GALLAGHER
Deuce (1971)
Rory Gallagher²


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Ian Gillan (chant)
- Ritchie Blackmore (guitare)
- Jon Lord (orgue)
- Roger Glover (basse)
- Ian Paice (batterie)


1. The Battle Rages On
2. Lick It Up
3. Anya
4. Talk About Love
5. Time To Kill
6. Ramshackle Man
7. A Twist In The Tale
8. Nasty Piece Of Work
9. Solitaire
10. One Man's Meat



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod