Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO INDUS METAL  |  STUDIO

Commentaires (13)
Questions / Réponses (3 / 7)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Oomph!
- Style + Membre : Lindemann

RAMMSTEIN - Sehnsucht (1997)
Par JEFF KANJI le 7 Juin 2017          Consultée 318 fois

Till Lindemann parle de Tanz Metal pour définir la musique de son groupe. En 1997, après le succès national de son premier opus (non sans critique et réserve devant ces hommes au torse nu, bodybuildés, et pratiquant une musique industrielle des plus martiales aux rrr rrrroulés rappelant à une frange de l'Allemagne un sombre passé), "Sehnsucht" va se répandre sur l'Europe comme une traînée de poudre. Déjà, David Lynch utilise deux titres pour accompagner son "Lost Highway" ("Heirate Mich" et "Rammstein"), ce qui va sans aucun doute susciter des attentes et familiariser l'étranger à la musique musclée des Allemands. C'est ensuite la franchise Matrix, qui fait un carton en 1999, d'emprunter le second single du nouvel album "Du Hast" pour achever d'asseoir internationalement RAMMSTEIN (qui enregistrera d'ailleurs des versions anglaises de "Du Hast" et "Engel" pour le marché ricain, avec un succès limité, l'allemand s'exportant finalement assez bien).

Mais revenons au 1er avril 1997. La chanteuse Bobo (BOBO IN WHITE WOODEN HOUSES) collabore avec les Allemands sur le premier single du futur "Sehnsucht" : "Engel". Les sifflements, mi-naturels, mi-synthétiques, les lignes de clavier encore plus Electro et le son de guitare toujours aussi ardent et clinique, alliés à une batterie lourde, le chant grave et les mélodies imparables, le ton du nouvel album est donné. RAMMSTEIN avance, et si "Bestrafe Mich", "Eifersucht" ou "Küss Mich" sont dans la continuité des compos de "Herzeleid", les autres développent tantôt le côté lyrique ("Klavier" mais "Bestrafe Mich" aussi), le double tranchant des textes avec des extrémités presque malsaines ("Spiel Mit Mir") ou l'aspect Dance Metal justement ("Du Hast" et son riff hypnotique, "Sehnsucht") tout en n'oubliant pas sur l'ensemble de l'album à frapper encore plus fort, de manière parfois brutale et primaire ("Bück Dich").

Le point fort de "Sehnsucht", c'est cet alliage de mélodies accrocheuses (que n'avait pas "Herzeleid"), de mécanique Metal intraitable et de synthés très Electro. D'autant que niveau son, la batterie tape de plus en plus fort et les guitares n'ont rien perdu de ce côté abrasif. Le nombre 11 est un porte-bonheur pour RAMMSTEIN qui proposera toujours par la suite onze titres sur ses albums. En revanche, ce développement de l'identité de RAMMSTEIN ne se fait pas sans anicroches, puisque malgré la constance de l'album, "Sehnsucht" est parfois déroutant quand il se fait plus atmosphérique ("Spiel Mit Mir", "Klavier", "Alter Mann"), dégageant une poésie qu'on a du mal à rattacher à la virilité martiale dégagée le reste du temps. En cela "Sehnsucht" est un album de transition, la mue ne sera achevée que sur "Mutter", près de quatre ans plus tard.

En attendant, "Sehnsucht" développe tant de bonnes idées à la minute qu'il est difficile de lui reprocher grand-chose et il est sans aucun doute l'un des tout meilleurs RAMMSTEIN.

A lire aussi en ELECTRO :


TURMION KÄTILÖT
Usch! (2008)
Du sang sur le dance-floor




RAMMSTEIN
Live Aus Berlin (1999)
Electro indus metal

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par JULIEN




 
   CANARD WC

 
   ARKAN
   JEFF KANJI
   POSSOPO

 
   (4 chroniques)



- Till Lindemann (chant)
- Paul Landers (guitare)
- Richard Kruspe-bernstein (guitare)
- Christian Lorenz (clavier)
- Oliver Riedel (basse)
- Christoph Schneider (batterie)


1. Sehnsucht
2. Engel
3. Tier
4. Bestrafe Mich
5. Du Hast
6. Bück Dich
7. Spielt Mit Mir
8. Klavier
9. Alter Mann
10. Eifersucht
11. Küss Mich Fellfrosch



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod