Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL INDUS  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1998 1 Voyeurs
 

- Style : Nine Inch Nails, Killing Joke
- Membre : Fight, Halford, Judas Priest
- Style + Membre : John 5, Marilyn Manson

TWO - Voyeurs (1998)
Par DARK BEAGLE le 23 Février 2021          Consultée 193 fois

Comme il est difficile d’aborder ce disque ! Il prend tellement tout le monde à contrepied que cela en devient jouissif, mais en même temps, il y a cette envie de le détruire parce que c’est un album du Metal God où bizarrement, le Metal God est absent. Paradoxal ? Oui et non, il suffit de l’écouter une fois pour comprendre. Quand on pense Halford, on pense cuir et clous, certes, mais on pense avant tout à un chant qui lui est propre et qui aura été fédérateur, avec des envolées dans les aigus à faire frémir tous les Michael Kiske en puissance. Ici, c’est une autre sauce.

"Voyeurs" est un disque que, personnellement, je ressors souvent, mais que j’apprécie toujours de façon différente, pouvant aller de l’adoration au rejet pur et simple. Une question d’humeur ou de contexte. Il est indéniable qu’il a fallu du courage à Halford pour sortir cet album. Après, soyons francs, ce mec a quand même de sacrés cojones : il a quitté JUDAS PRIEST quand ce dernier tutoyait à nouveau la gloire après un "Painkiller" très plébiscité, il est reparti de zéro en fondant FIGHT où il montrait qu’il avait des muscles et des tatouages, à défaut de cheveux. Puis arriver à 2WO, cela revient à franchir le Rubicon.

L’audace est présente. Elle conduira également à son coming out très courageux dans le milieu Metal (allez MANOWAR, vous vous y mettez quand ?) à l’époque. Kerry King ne s’en est jamais totalement remis. Une façon de se délivrer, de s’ouvrir un peu plus. Si le public ne se formalisera pas de l’homosexualité de Rob (en même temps… son look était révélateur, non ?), il ne le suivra pas franchement dans son idée Indus, où il se trouve accompagné par Trent Reznor, alors en pleine gloire avec NINE INCH NAILS. Mais Reznor n’est pas le seul à le soutenir dans cette démarche, nous retrouvons le guitariste John 5, qui allait faire les beaux jours de MARILYN MANSON avant de briller en solo, ainsi que Bob Marlette (producteur bien connu, qui a également conduit le COOP’ sur une voie plus Indus avec "Brutal Planet" et "Dragontown").

Le résultat flirte avec un NINE INCH NAILS en moins viscéral. Il y a de la noirceur, une part d’obscénité propre au genre, un aspect glauque que l’on ne peut renier, mais en même temps, il manque peut-être de mordant et de fiel. Une brutalité sonore et intellectuelle que l’on retrouve dans l’œuvre de Reznor et qui manque quelque peu ici. Mais n’allez pas penser que cet album est aseptisé, il contient des moments de bravoure avec des refrains puissants qui fonctionnent à merveille ("Leave Me Alone", "I Am A Pig"…). Pour un peu, cela fournirait une porte d’entrée honorable pour celui qui veut découvrir l’Indus sans passer par les ténors du genre.

Puis il y a la prestation vocale de Rob. Si sa voix est trafiquée par moments, il ne pousse jamais, il ne va pas chercher la note qu’il était le seul à pouvoir atteindre. Il chante d’une manière à laquelle il ne nous avait pas habitué, ni au sein de JUDAS PRIEST, ni chez FIGHT. Il est froid, il se fond dans le genre avec une facilité sidérante. Après, on appréciera ou non, il semble ici parfaitement à sa place même si dans un premier temps on peut penser qu’il est hors-jeu et qu’il essaye de bouffer une part du gâteau Indus alors en pleine expansion. Vu le bide que sera l’album… Une curiosité de la nature, à écouter au moins une fois dans sa vie.

A lire aussi en METAL INDUS par DARK BEAGLE :


G//Z/R [GEEZER]
Plastic Planet (1995)
G slash slash Z slash R ? Gné de nom à la con !

(+ 1 kro-express)



MINISTRY
Psalm 69 - The Way To Succeed And The Way To Suck Eggs (1992)
Never trust a junkie


Marquez et partagez




 
   ZIONLEEMASTERSEB

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Rob Halford (chant)
- Bob Marlette (guitare)
- John Lowery (guitare)
- Ray Riendeau (basse)
- Sid Riggs (batterie)


1. I Am A Pig
2. Stutter Kiss
3. Water's Leaking
4. My Ceilling's Low
5. Leave Me Alone
6. If
7. Deep In The Ground
8. Hey, Sha La La
9. Wake Up
10. Gimp
11. Bed Of Rust



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod