Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK MÉLO/DEATH  |  STUDIO

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


THULCANDRA - Fallen Angel's Dominion (2010)
Par FIGHTFIREWITHFIRE le 28 Septembre 2011          Consultée 1854 fois

Du foutage de gueule.

Voilà une formation dont l’unique propos réside dans le plagiat intégral d’un groupe culte. Quelle brillante idée. Au menu : des plans entièrement repompés sur DISSECTION. Le mot n’est pas trop fort, ce sont littéralement des riffs entiers que l’on reconnaît dans une sorte de blind test délirant, avec cette horripilante impression de se taper un tribute patchwork. On passe ainsi son temps à rechercher de quel titre original est tiré chaque plan. Et ça défile vite, si vite que l’on a parfois simplement le temps de s’écrier « Oh mais c’est le riff de…, et ça le riff de…, et ça c’est un mix entre … et … ».
Et s’ils s’arrêtaient là : le chant copie à outrance celui de Jon Nödtveidt et la production est à peu de choses près calquée sur celle des suédois.
On a crié au scandale pour bien moins que ça.

Et pourquoi ne pas également pasticher le visuel en faisant appel au même dessinateur ? Après tout on peut toujours se cacher derrière l’Hommage, il a tellement bon dos. Car enfin, en quoi est ce que plagier un groupe majeur en dénaturant ses compositions (c’est peut être le pire là dedans : non seulement la copie est totale mais les assemblages complètement décousus et irrespectueux de l’esprit des riffs d’origine la transforment en véritable parodie), sous un autre nom et en se proclamant compositeur relève-t-il de l’hommage ? Pourquoi ne pas se contenter d’un tribute à ce moment là ? Pourquoi vendre un tel produit en le présentant sous la forme d’une œuvre différente ?

IKUINEN KAAMOS, par exemple, ne peut pas renier la forte influence qu’a OPETH sur sa musique, mais encore a-t-il l’intégrité artistique de ne copier que la formule, en mettant en places ses propres riffs et mélodies, certes très inspirées de leurs idoles, mais sans vouloir nous proposer un puzzle mal ré-assemblé de son groupe culte. Quel plaisir peut prendre un fan de DISSECTION, frustré de ne pas avoir de nouveau matériel, à réécouter ce qu’il connaît déjà par cœur mais passé dans un mixeur ?
Les coquins poussent même le vice à reprendre "officiellement" "The Somberlain" en conclusion du disque. Après avoir pompé outrageusement sur l'ensemble de l'album, voilà qui ne manque pas de saveur ...

Quand on pense que certains groupes totalement originaux galèrent des années voire ne trouvent jamais de label et que ce THULCANDRA est signé…

Sans intérêt.

A lire aussi en BLACK METAL par FIGHTFIREWITHFIRE :


DISSECTION
Rebirth Of Dissection (2006)
Le testament live d'un groupe culte...




HILDE
The End Of Times (2008)
Essai transformé pour un groupe prometteur...


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
   FIGHTFIREWITHFIRE

 
   (2 chroniques)



- Steffen Kummerer (chant, guitare)
- Sebastian Ludwig (guitare)
- Tobias Ludwig (basse)
- Seraph (batterie session)


1. In The Realm Of A Thousand Deaths
2. Night Eternal
3. Fallen Angel’s Dominion
4. Frozen Kingdom
5. Everlasting Fire
6. Spirit Of The Night
7. Legions Of Darkness
8. In Silence We Eternally Sleep
9. The Somberlain



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod