Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel Du Groupe (532)
 Myspace Du Groupe (646)
 Site Non-officiel Du Groupe (472)
 Site Du Label (420)

DANKO JONES - Below The Belt (2010)
Par DARK BOUFFON le 9 Août 2010          Consultée 4759 fois

Journal d’une jeune demoiselle


Jeudi

Aujourd’hui, j’ai rencontré un curieux jeune homme. Un certain DANKO JONES. Plutôt beau gosse, le teint cuivré, la tête presque rasé (le reste aussi peut-être…). Accompagné de deux acolytes bien moins sexy, il m’a abordé d’un air arrogant et m’a assuré sans complexe aucun qu’il avait une crampe sous la ceinture… Son comportement assuré (il est connu paraît-il) et presque sauvage a eu un effet assez quelconque sur moi. J’ai alors demandé à en voir plus. Le trio a alors sorti son matériel (je parle des instruments bien sûr…) et s’est mis à me jouer quelques sérénades de son dernier opus ″Below The Belt″. Pppff, avec un titre pareil, ils comptent ameuter une bande d’adolescentes en fleur ? Je n’ai guère été étonnée de les voir entonner ″I Think Bad Thoughts″, ″Active Volcanoes″ et ″Tonight Is Fine″.

Pourtant, après ces trois premiers titres, j’ai senti un certain émoi. Je ne les avais jamais entendus auparavant et je dois dire que malgré cette assurance assurée et cette facilité assumée qui me révulsent chez les hommes, j’ai ressenti un certain plaisir à l’écoute de ce hard mâtiné de pop et de punk rock. Bien sûr, ça paraît facile. Belle gueule, belle voix, riffs sympas et soli entraînants, voire dansants. Gertrude, ma voisine du troisième, qui les connaît depuis longtemps, m’a dit que ça ne ressemblait pas vraiment à leurs premiers méfaits et que c’était ″mieux avant″. Personnellement, je m’en fiche… J’ai finalement laissé mon numéro à ce grand dadais de Danko… C’est sans doute ce côté ″bad boy″ qui me donne la bave aux lèvres (lesquelles d’ailleurs, je ne sais plus trop ?).


Vendredi

Je n’ai pas fait grand-chose aujourd’hui… Pas le cœur à faire quoi que ce soit. J’ai la tête ailleurs. Mais j’ai reçu un mms de ce cher Danko. C’est étrange, je ne peux pas dire qu’il m’ait fait un effet bœuf à la première rencontre… Assez quelconque finalement sa ceinture et sans doute aussi ce qu’il prétend avoir dessous… Pourtant, je n’ai pas arrêté de rêver à lui cette nuit. Je me suis réveillée trempée ! De sueur bien sûr…

Le mms me présentait trois nouveaux titres : ″Magic Snake″, ″Had Enough″ et ″(I Can’t Handle) Moderation″. Le premier est une déclaration mais je dois dire que je ne suis pas surprise : son serpent magique ne se tord plus beaucoup, il s’est étouffé avec sa dernière proie... Et puis, après avoir fait le mort, ce fameux reptile m’a eu par derrière (si, si, par surprise). Tout ce que j’avais pu refouler jusque là s’est ouvert et s’est répandu dans mon cœur. Un vrai volcan du feu de Dieu déversant sa purée bouillante… Je ne sais vraiment pas ce qui m’a pris mais ça a été la folie. Les deux autres titres n’ont fait que me rendre encore plus folle ! Il faut absolument que je revois ce Danko… Je lui ai proposé un dîner demain soir !


Samedi

J’ai revu Danko ce soir. Ça a été la folie. Il est arrivé au restau armé de ses gros calibres : ″Full Of Regrets″, ″The Sore Loser″ et ″Like Dynamite″. Son phrasé si particulier davantage mis en valeur, en particulier sur le premier, mortellement taillé pour faire mouche… Les mélodies si faciles, qui d’habitude me laissent de marbre, m’ont prise et retourné comme une simple feuille. C’est si bien pensé, si pointu, si évident que ça en devient désarmant. Un tel sens de la mélodie et de l’efficacité devrait remplacer tout artifice de lubrification tant ça rentre comme dans du beurre… Mais là, ça ne ressort plus. Attention, les Urgences ! Ça reste, coincé profondément, dans le crâne (ou ailleurs, ça dépend de l’orifice qu’on a tendu en premier…).

J’ai fini par l’inviter chez moi et… oh, mon dieu… ″Like Dynamite″, c’est ça ! Je crois que c’est Gertrude qui a appelé les flics… ″Tapage nocturne″, qu’ils ont dit. Personnellement, je n’aurais pas appelé ça du ″tapage″ mais bon, faut jamais contredire les forces de l’ordre… Je finis ce paragraphe alors que Danko vient de s’endormir à mes côtés. Je n’arrive pas à croire cet engouement soudain pour ce mec que j’avais sans doute déjà croisé auparavant. Mais il ne faut jamais dire ″jamais″.


Dimanche

Je me suis réveillée ce matin… SEULE ! Ce petit salaud est parti avec Gertrude apparemment. Il m’a laissé un magnéto avec deux derniers messages : ″Apology Accepted″ et ″I Wanna Break Up With You″. Toujours aussi bon, même si ce ******* s’est barré avec ma voisine et qu’elle a 40 ans de plus que moi ! Un sacré lapin ce Danko. Bizarrement, même si je pourrais passer ma journée à l’insulter, je ne ressens pas de haine envers lui. Pas après ce que nous avons fait cette nuit. Cette découverte de ce qu’il avait en dessous de la ceinture m’a ouvert les yeux (entre autres…) : c’est un sacré groupe qu’il tient là ainsi qu’un sacré don pour vous faire monter au 7e ciel…


Lundi

Ce matin, dans ma boîte aux lettres : des bonus tracks de l’édition limitée (″Guest List Blues″, ″Rock N Roll Proletariat″). Même sur ses chutes de caleçon, il arrive à être bon, le ****** ! Ça en devient gênant… Je vais quand même surveiller ma rue. Si je le revois passer, je lui saute dessus !!!


Note indicative : 3,5 (arrondi à 4 au vu des performances… et de l’engouement suscité).

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BOUFFON :


BON JOVI
New Jersey (1988)
L'un des meilleurs albums de bon jovi




BLACK COUNTRY COMMUNION
Black Country Communion (2010)
Hugues + Bonamassa + Bonham + Sherinian = bonheur

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez




 
   DARK BOUFFON

 
  N/A



- Danko Jones (chant, guitare)
- John Calabrese (basse)
- Dan Cornelius (batterie)


1. I Think Bad Thoughts
2. Active Volcanoes
3. Tonight Is Fine
4. Magic Snake
5. Had Enough
6. ( I Can’t Handle ) Moderation
7. Full Of Regrets
8. The Sore Loser
9. Like Dynamite
10. Apology Accepted
11. I Wanna Break Up With You
12. Guest List Blues (bonus Track)
13. Rock N Roll Proletariat (bonus Track)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod