Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
Questions / Réponses (2 / 4)
Metalhit
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2012 Shadowmaker
2013 Resilient
 

- Style : Drakkar, Lonewolf, Gun Barrel, Iron Savior, Paragon, Angel Martyr
- Membre : Stratovarius, Axel Rudi Pell, Lacrimosa
 

 Site Officiel (463)
 Myspace (4950)

RUNNING WILD - The Brotherhood (2002)
Par DARK SCHNEIDER le 24 Mars 2019          Consultée 469 fois

The Brotherhood, la confrérie en anglais. Loyauté, fidélité, entraide : c'est un peu ce que l'on sous-entend derrière ce terme. Et il n'y avait aucune raison qu'une confrérie de pirates dusse y échapper. Sauf pour Rock'N'Rolf qui ne donne guère l'impression d'appliquer cette attitude à lui-même et son groupe. Car RUNNING WILD n'est désormais plus que sa chose, il fait ce qu'il veut et se contrefiche des critiques... Et aussi un peu de ses fans quand même. Car on l'a constaté avec "Victory" : Rolf se moque du monde avec sa boîte à rythme. Et il continue ici : ciao Smuszynski, bienvenu Peter Pichl, le nouveau bassiste intérimaire. Mais pourquoi il n'enregistre pas la basse lui-même tant qu'il y est ? Oh, ça finira bien par arriver. Bref, pas de quoi être très enthousiaste pour cet album...

Et finalement, "The Brotherhood" est d'un bon niveau. Tout ici s'avère être un cran au dessus de "Victory" : la qualité des compos, la production bien plus acceptable, et même le son de la boîte à rythme, mieux maîtrisé. Rolf s'offre même instrumental de très bonne facture avec "Siberian Winter", montrant que niveau guitare il en a encore beaucoup à dire dans son style. On renoue aussi avec la thématique pirate avec notamment "Pirate Song", bien que ce dernier n'atteigne pas tout à fait son ambition hymnesque. La formule musicale du groupe ne change pas fondamentalement, on y retrouve toujours ce mélange de titre speed, de cavalcades épiques et de groove Rock'N'Roll. Et quand la sauce prend, on est ravi. Ambitieux, RUNNING WILD tente à nouveau un long titre épique avec "The Ghost", narrant les aventures de Lawrence d'Arabie : une petite réussite.

Un bon disque donc que ce "Brotherhood", rien d'exceptionnel il est vrai ("Detonator" est une petite bouse) mais les fans du groupe y trouveront très certainement leur compte. Comme quoi, bien que Rolf n'en fasse plus que sa tête, il prouve que son RUNNING WILD n'a pas encore descendu le pavillon.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


RIOT CITY
Burn The Night (2019)
Tout simplement jouissif !




TRAVELER
Traveler (2019)
La NWOTHM a son sommet !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez



Par STEF




 
   STEF

 
   DARK SCHNEIDER

 
   (2 chroniques)



- Rolf Kasparek (chant, guitare)
- Peter Pichl (basse, chœurs sur 7, 8)
- Angelo Sasso (batterie)
- Ralf Nowy (chœurs sur 7, 8)


1. Welcome To Hell
2. Soulstrippers
3. The Brotherhood
4. Crossfire
5. Siberian Winter
6. Detonator
7. Pirate Song
8. Unation
9. Dr. Horror
10. The Ghost



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod