Recherche avancée       Liste groupes



      
METAL GOTH/SYMPHO  |  STUDIO

Commentaires (2)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

1990 Angst
1992 Einsamkeit
1993 Satura
1995 1 Inferno
1997 Stille
1999 Elodia
2001 Fassade
2003 Echos
2005 1 Lichtgestalt
2009 1 Sehnsucht
2012 Revolution
2015 Hoffnung
2017 Testimonium
 

- Membre : Running Wild
- Style + Membre : Snakeskin
 

 Myspace Offciel (435)

LACRIMOSA - Sehnsucht (2009)
Par DARK BEAGLE le 3 Juillet 2018          Consultée 102 fois

Après une tournée qui sera passée par la Russie, l’Europe, l’Amérique du Sud et la Chine, LACRIMOSA enchaîne directement avec l’enregistrement d’un nouvel album, "Sehnsucht". Étant donné que ce mot, peut-être l’un des plus utilisés dans le champ lexical du groupe et qui signifie « désir », « aspiration » ou « nostalgie » selon les circonstances, il était temps que Tilo Wolff se décide à baptiser un de ses opus ainsi. Manque de pot, le disque ne semble pas brûler du désir de nous plaire.

Il faut dire que la production est un peu maigre, nous sommes loin de la sophistication d’un "Elodia" ou d’un "Fassade". Et puisque nous en sommes au stade des comparaisons, les orchestrations sont ici moins accrocheuses, alors que souvent LACRIMOSA se montre impressionnant de ce côté-là (souvenez-vous de "Echos", qui brillait à ce niveau). En fait, elles semblent noyées dans l’approche très Metal développée par Wolff ici. Là où les albums précédents demandaient de nombreuses écoutes pour en apprécier toutes les subtilités, celui-ci se déguste tel quel et on se prend toutes les saveurs d’un coup et cela en réduit d’autant sa durée de vie.

Il y a bien sûr des titres qui surnagent comme le très sombre "I Lost My Star In Krasnodar", single évident avec son refrain prenant, ou bien sûr "Feuer" où un chœur d’enfants se met à chanter des horreurs, un passage quasi obligé pour de nombreux groupes depuis le "Wall" de PINK FLOYD. Ici, c’est plutôt bien fait et le morceau se veut très accrocheur. À cela, nous pouvons rajouter "Mandira Nabula" et son ambiance russe. Le reste varie entre le bon et le moyen, sans que rien ne soit franchement mauvais.

On appréciera les interventions de Anne Nurmi, qui vient apporter un contraste intéressant à la voix de Tilo Wolff, qui est ici moins claire, comme s’il s’était un peu abîmé les cordes vocales. Rien de bien méchant, mais comme il nous avait habitués à mieux, gagnant en confiance et en puissance au fil des années, une prestation plus faible, forcément, ça se remarque un peu. Mais surtout, ce qui apparaît le plus, c’est que LACRIMOSA semble être en bout de course, qu’un cycle dans leur carrière se termine, qu’il tourne en rond sans savoir à quelle branche se raccrocher.

Et "Sehnsucht" est donc logiquement un album en demi-teinte, qui ne brille jamais vraiment assez pour être mémorable et vu les dernières prestations, c’est forcément décevant. Heureusement, Tilo Wolff va rebondir de façon intelligente et prendre tout le monde à contre-pied sur l’album suivant, après une pause avec la double compilation "Schattenspiel" qui fêtait dignement les vingt ans du projet.

A lire aussi en METAL SYMPHONIQUE :


AQUARIA
Shambala (2007)
Seulement très bon, oui...




EPICA
We Will Take You With Us / 2 Meter Sessies (2004)
Pour les collectionneurs avant tout!


Marquez et partagez






 
   ORPHANAGE

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



Non disponible


1. Die Sehnsucht In Mir
2. Mandira Nabula
3. A.u.s.
4. Feuer
5. A Prayer For Your Heart
6. I Lost My Star In Krasnodar
7. Die Taube
8. Call Me With The Voice Of Love
9. Der Tote Winkel
10. Koma



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod