Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH MELODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (1)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Soilwork
 

 Myspace (339)

The ARCANE ORDER - In The Wake Of Collisions (2008)
Par MEFISTO le 25 Juin 2009          Consultée 4371 fois

J'avais foutrement hâte de jeter mon dévolu temporaire (certains pratiquent cette discipline avec les filles, mais ce n'est pas à conseiller) sur "In The Wake Of Collisions". La raison principale est ce post dans la Boîte à Demandes de Shiriu, celui-là même que j'ai réprimandé un jour parce qu'il trouvait que NIME n'est qu'un repère pour les mordeurs de jugulaire du Black et les tronçonneurs du Death (ce en quoi il a parfaitement raison, si on aime l'ironie shakée avec deux glaçons et du sarcasme à 55% d'alcool.) Aujourd'hui, sa faute est à demi-pardonnée (mais non, elle l'est entièrement, si on abuse du cocktail précédemment cité), car son post illustrait parfaitement ce qu'offrent les Danois de THE ARCANE ORDER sur cette merveille de Death Mélo ultra violente et thrashisante, à la limite de l’Extrême. Du sang et des bastons dans le front, ça pardonne tout.

Après avoir abusé à bras raccourcis du skeud, je me suis assis sans fumer de clope et j'ai regardé le listing. J'aime ça moi, après d'atroces démonstrations affectives sonores, regarder le listing. Ça m'inspire et je sais d'expérience que d'aligner les pièces dans un ordre précis est un art, un véritable casse-tête pour les artistes et les groupes qui veulent offrir un disque riche, sans trop de faiblesses et d'ennuyeux moments. Je ne prétends pas que ce soit le cas pour TAO, le général du Death Mélo (ouf…), mais j'ai quand même extrait l'essence de ma chronique dans le listing de "In The Wake Of Collisions". Et je vous avertis, ça risque de soulever les passions ou les fou rires. Car j'en partage justement une des miennes dans les onze paragraphes qui suivent: le baseball.

Pourquoi ce sport de balle et de bâton que j'affectionne tant ? Car le listing du skeud est composé d'un alignement au bâton parfait : 9 titres magistralement placés comme 9 frappeurs triés sur le volet par l'entraîneur, qui seront terrorisants pour les artilleurs adverses. Au baseball, les 9 frappeurs de l'alignement ont un rôle précis à jouer. Sur "In The Wake Of Collisions", croyez-le ou non, les 9 plages exercent presqu'exactement les mêmes rôles. Alors oui, je dois déroger à la règle de la description numérotée, mais seulement cette fois afin que vous puissiez comprendre le génie de ce listing et de cet album.

Le premier frappeur est une bougie d'allumage, comme la première chanson de tout disque doit l'être. C'est un joueur complet: fort, agile, rapide, audacieux, il possède tous les atouts pour insuffler à l'équipe une dose d'espoir dès le commencement de la partie ou dans les moments les plus décourageants. "Death Is Imminent" est une excellente bougie d'allumage: elle assoit les forces du groupe (nappes de clavier, batterie monstrueuse, voix enragée et vachement virile, riffs percutants et mélodieux à souhait) dès le départ et, bien entendu, frappe en lieu sûr et se rend à la première base (ou « but » pour les non-Français). Sa moyenne est très élevée, dans les 0,330 je dirais.

Le deuxième frappeur possède d'habitude une moyenne plus basse que le premier, car il ne maîtrise pas la magie de son polyvalent coéquipier. Une coche en dessous de ce dernier, il possède toutefois une certaine puissance. Si j'étais gérant, je m'assurerais que mon deuxième batteur soit un hybride entre ma bougie et mon meilleur joueur. Mais, comme l'histoire musicale nous l'a démontré, il est ardu de dénicher une seconde plage qui rend hommage précisément à ce que le deuxième frappeur est. "Between Reason And Hubris" n'y fait pas exception : on ne se roule pas dans la mélasse, mais on en avale une bonne quantité.

Quand le troisième frappeur se pointe à la plaque avec sa bouille confiante, l’équipe en défensive a sa première sueur froide de la rencontre. Pourquoi ? La plupart des gérants mettront leur meilleur frappeur à ce rang. Pas le plus puissant, celui avec la meilleure moyenne (0,335 et plus), celui qui est capable de sortir régulièrement de gros coups sûrs (des « hits ») quand les premiers et deuxième ont réussi à se rendre sur les sentiers. C’est le plus respecté, le plus complet. Tout comme "The Serpent Tower" et sa trame infernale et son ambiance de fin du monde, qui attirera rapidement votre attention. Cette pièce est balancée et lourde du début à la fin.

Le quatrième, surnommé « clean up » par les Américains, est le plus puissant. Il frappe des longues balles, des circuits (« home run ») à la tonne, mais est aussi souvent victime de strike out. Son défaut est son inconstance et termine bon deuxième dans la hiérarchie de l’alignement au bâton pour cette raison. Aujourd’hui, il excelle, alors que demain, il vous chiera dans les mains. "Eruptions Of Red" et sa structure en yoyo est une quatrième plage toute désignée : passages lents et atmos, solo complètement déjanté, mid-tempos massifs, accélérations, elle est inconstante, mais puissante.

Le cinquième frappeur est censé rattraper ce que les deux as de votre alignement n’ont pas réussi à accomplir, c'est-à-dire foutre la frousse à l’adversaire. Assez puissant, plutôt lent et habile manieur de massue, il doit récupérer les pertes des quatre premiers, mais doit aussi relancer l’attaque. Sur "In The Wake Of Collisions", il remplit superbement son rôle de toupie-carrefour pendant 2:26. Basse vrombissante, double pédale acharnée, cordes acérées, "When Oceans Become Deserts" est un interlude instrumental savant, qui prépare à la seconde partie de cet assassinat.

Le sixième est le pilier de la relance : moyenne variant autour de 0,280, il ressemble au cinquième, mais est davantage rusé sans avoir autant de muscles. "Unleash The Tyrants" est pourtant couillu de sa naissance à sa mort et propulse souvent la balle par-dessus la clôture du champ centre. Ainsi, il donne un second souffle à cette attaque dévastatrice.

Le septième rang est souvent occupé par des joueurs différents, car il n’a aucune définition précise ; ce frappeur fait son possible pour injecter de l’énergie et produire des points. En parallèle, "The Reaping Revengence" contient tous les éléments des autres pièces, mais n’a pas nécessairement la pêche nécessaire pour sortir du lot. Il est un morceau qu’on peut retirer sans pleurer, mais qui nous manquera s’il n’explose pas de temps à autres !

Le huitième frappeur est une carte cachée dans l’alignement de tout gérant malin : même s’il ferme presque la marche (considérant que plus on approche du neuvième rang et moins les frappeurs sont théoriquement dangereux), il doit surprendre et venir balancer la moitié inférieure en offrant des options à son gérant. Le huitième idéal est celui qui, comme "Sanctity Of Allegiance", redonne confiance avant la fin en faisant parfois office de deuxième « clean up » : puissant, pas trop agile, il ajoute un canon à cet alignement. THE ARCANE ORDER est un gérant brillant, car leur huitième plage s’amène au bâton avec des atouts que les autres plages n’ont pas, que ce soit dans les soli, le clavier cauchemardesque ou les effets, on ressort exténué de cette longue traversée de 6:44. Excellent choix de la mettre à ce rang, elle surprendra le lanceur qui s’attend à un mioche, mais qui tombera plutôt sur une tête de pioche.

Arrive enfin le dernier et négligé neuvième frappeur. Moins bon cogneur de l’alignement, il peut cependant tirer son épingle du jeu une fois sur quatre et relancer l’attaque pour le retour à la plaque du premier. Ce que nous offre le combo avec "Horizons Buried" n’est pas une mauvaise pièce, loin de là. Il clôture avec brio sa totale réussite avec un morceau plus atmosphérique où les visions d’une planète injustement consumée par les flammes surgissent instinctivement. Classique finition toutefois en fade out avec pédale ultra présente et clavier grandiose. À la réflexion, un bon choix pour le neuvième rang.

Alors que dire de plus ? Procurez-vous un billet pour ce match de Death Mélo à l’alignement parfait et écoutez une des plus transcendantes œuvres du genre depuis des lustres. À moins que vous détestiez les « peanuts » et les « Cracker Jack » !

Note réelle : 4,5/5.

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par MEFISTO :


WITHERSCAPE
The Northern Sanctuary (2016)
Nom de code : Swanö, Dan Swanö.




OMNIUM GATHERUM
New World Shadows (2011)
Petit détour agréable vers l'univers du Death Mélo


Marquez et partagez



Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Kasper Thomsen (voix)
- Kasper Kirkegaard (guitare)
- Flemming C. Lund (guitare)
- Boris Tandrup (basse)
- Morten Løwe Sørensen (batterie)


1. Death Is Imminent
2. Between Reason And Hubris
3. The Serpent Tower
4. Eruptions Of Red
5. When Oceans Become Deserts
6. Unleash The Tyrant
7. The Reaping Reverence
8. Sanctity Of Allegiance
9. Horizons Buried



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod