Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (1 / 4)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Motorowl, Inglorious, Voodoo Circle, Sunstorm
- Membre : Rainbow, Black Sabbath, David Coverdale, Black Country Communion, Joe Lynn Turner , Yngwie Malmsteen , Whitesnake, Glenn Hughes , Gillan, Blackmore's Night, Ian Gillan Band, Brazen Abbot, Kansas
- Style + Membre : Msg, Coverdale - Page
 

 The Highway Star (8996)
 The Deep Purple Appreciation Society (2132)
 Site Français (3187)
 Site Officiel (1767)

DEEP PURPLE - Purpendicular (1996)
Par DARK BEAGLE le 20 Septembre 2017          Consultée 282 fois

Mark VI

Ritchie Blackmore s’en est allé, en pleine tournée. Il a claqué la porte, laissant le groupe dans une panade magistrale de laquelle ils se sont rapidement dépêtrés en bénéficiant des services de Joe SATRIANI, grand fan du combo. Mais pour le guitariste, les choses étaient claires : c’était un honneur pour lui de jouer sur scène avec le Pourpre Profond, mais il ne pouvait pas enregistrer d’albums avec eux. Les anglais cherchèrent donc un guitariste capable de relever le défi et le choix se porta sur l’ancien KANSAS et DIXIE DREGS, Steve Morse.

Et le changement a fait un bien fou au groupe. Ce qui ressort principalement de l’écoute de ce "Purpendicular", c’est l’envie que l’on retrouve chez les musiciens. Enfin, pourrait-on dire. C’est éclatant ici et cela va rapidement creuser un écart entre ce disque et "The Battle Rages On". Libéré du joug de Ritchie Blackmore, on sent le groupe bien plus libre et sur "Purpendicular" cela se traduit par une ouverture totale, où DEEP PURPLE se fond dans des pistes qu’il n’avait jamais explorées.

L’album, à défaut d’être bourré jusqu’à la gueule de riffs bien Hard Rock, groove terriblement. Ian Paice s’éclate derrière ses fûts, il n’avait plus joué aussi librement au sein de DEEP PURPLE depuis "Come Taste The Band" en 1975, soit plus de vingt ans plus tôt… Jon Lord s’amuse également, il fourmille d’idées qui se fondent bien dans cette musique très fluide, qui n’a au final rien de posée. Ian Gillan, quant à lui, chante merveilleusement bien. Il se montre époustouflant sur des morceaux comme "Loosen My Strings", "Sometimes I Feel Like Screaming", "Hey Sisco" ou encore "Rosa’s Cantina" par exemple.

Et Morse ? Ses riffs ne sont comparables en rien à ceux de Blackmore ou même de Tommy Bolin, il apporte des choses nouvelles, des idées plus fraîches qui écartent DEEP PURPLE du carcan dans lequel il s’était enfermé dans les années 80 et au début des ’90. Ses soli sont quant à eux très fluides, inventifs et jouissifs et tranchent encore une fois avec ce qui a été fait précédemment, apporter de nombreuses touches de couleur à ce disque à la pochette d’une simplicité quasi inédite aussi pour le groupe.

"Purpendicular", c’est au final un classique pour DEEP PURPLE. Un disque des plus honorables, qui rivalise (oui, oui, vous lisez bien) en qualité avec les "In Rock", "Machine Head" ou "Burn". Comme bien souvent quand le groupe entre dans une nouvelle phase de sa carrière, il se déchire et offre un album qui se place directement en haut du panier. Si ça ne tenait qu’à moi, je vous dirai que "Purpendicular" est tout simplement un must have.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


HEART
Dreamboat Annie (1975)
Dames de cœur




INGLORIOUS
Inglorious (2016)
Revival '70 à peau de serpent blanc


Marquez et partagez




 
   DAVID

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Ian Gillan (chant)
- Steve Morse (guitare)
- Jon Lord (orgue)
- Roger Glover (basse)
- Ian Paice (batterie)


1. Vavoom: Ted The Mechanic
2. Loosen My Strings
3. Soon Forgotten
4. Sometimes I Feel Like Screaming
5. Cascades: I'm Not Your Lover
6. The Aviator
7. Rosa's Cantina
8. A Castle Full Of Rascals
9. A Touch Away
10. Hey Cisco
11. Somebody Stole My Guitar
12. The Purpendicular Waltz



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod