Recherche avancée       Liste groupes



      
DEATH METAL  |  STUDIO

Commentaires (9)
Questions / Réponses (2 / 16)
Metalhit
Lexique death metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1987 4 Scream Bloody Gore
1988 5 Leprosy
1990 4 Spiritual Healing
1991 4 Human
1993 5 Individual Thought Patterns
1995 5 Symbolic
1998 5 The Sound Of Perseverance

ALBUMS LIVE

2001 Live In La: Death And Raw

VHS/DVD/BLURAYS

1998 Live In Eindhoven
 

- Style : Eternal Gray, Gorefest, Cancer, Burden Of Grief, Necrowretch, Sinners Bleed, Gruesome, Horrendous, Control Denied, Insidious Disease, Morbid Angel, Crypta, No Return
- Membre : Illwill, Soen, Obituary, Nattravnen, Autopsy, Dark Angel, Zimmers Hole, Tenet, Cynic, Iced Earth, Testament, Strapping Young Lad, Monstrosity
- Style + Membre : Sadus, Massacre

DEATH - Leprosy (1988)
Par POSITRON le 3 Octobre 2018          Consultée 1198 fois

Au coude-à-coude avec son prédécesseur, "Leprosy" est le meilleur candidat au titre de sommet de la période old-school de DEATH. Vous allez me dire ça n'est pas très difficile il n'y a que trois disques (sauf à faire gonfler les chiffres avec les démos) et "Spiritual Healing" est le moins bon. Et, chose très intéressante, toutes les qualités qui font de "Leprosy" le meilleur disque de cette période sont liées à ce simple et unique constant : ce disque est – pour son époque, certes – absolument dégueulasse. Voyons-voir comment.

Déjà avant toutes choses il faut parler de la prod : à l'équilibre entre la puissance et le lo-fi, le disque sonne à la fois lourd et crasseux. Le son 80s sur la batterie en décuple le jeu mi-groovy mi-débilos, véritable machine de propulsion du groupe. Il s'agit également à l'échelle de l'album de la meilleure performance vocale de Chuck qui ne sonnera jamais aussi lugubre et inhumain. Alors certes tout cela cache un peu les riffs. Sauf que DEATH avant d'être des riffs c'est un ensemble cohérent. Les riffs même bons sont rarement la meilleure partie d'un album et n'ont pas la force de le porter à lui tout seul.

Donc voilà grosse voix + grosse batterie = gros album. Mais en plus les riffs sont plutôt bons, toujours dans la simplicité Death Thrash de cette époque mais relativement bien écrits et bien utilisés : on est pas dans le 100% riff qui tue mais il y a toujours un passage de guitare mémorable auquel s'accrocher juste quand il faut, ballotté entre la batterie et la voix. Je ne vais pas le répéter à chaque chronique mais comme pour son prédécesseur, "Leprosy" est fondamentalement un disque fun, bien loin de l'image de génie cérébral dont on revêt souvent DEATH. "WHY DON'T YOU.... PULL THE PLUG", les backbeats au fond du contretemps à la snare, le gros pédalage pas si véloce mais bien gras, le riff de "Open Casket" (vous savez duquel je parle), ça marque et ça se retient.

Cet album c'est un peu comme un paquet de chips à partager entre potes (d'ailleurs un très bon album à écouter à plusieurs) : vous pouvez sûrement trouver mieux à manger, mais sur le moment la vie est belle et on s'en bat les couilles.

A lire aussi en DEATH METAL par POSITRON :


MALIGNANT ALTAR
Retribution Of Jealous Gods (2019)
La batterie aaaaaa aaaaa aaaaaa aaaaaaa aaaaaa aaa




IMMOLATION
Acts Of God (2022)
IMMOLATION, IMMOLATION, IMMOLATION


Marquez et partagez



Par DARK BEAGLE




 
   GORR

 
   BIONIC2802
   FENRYL
   MEFISTO
   POSITRON
   POSSOPO

 
   (6 chroniques)



- Chuck Schuldiner (guitare, chant)
- Rick Rozz (guitare)
- Terry Butler (basse)
- Bill Andrews (batterie)


1. Leprosy
2. Born Dead
3. Forgotten Past
4. Left To Die
5. Pull The Plug
6. Open Casket
7. Primitive Ways
8. Choke On It



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod