Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (14)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Traumatisme, The Throbs , Crash Kelly
- Membre : Rainbow, Dennis Dunaway , Black Country Communion, Electric Angels, Ace Frehley , Kiss, F5, Winger, Savatage
- Style + Membre : Blue Coupe, Dokken, Hollywood Vampires

ALICE COOPER - Along Came A Spider (2008)
Par DARK BEAGLE le 13 Juin 2017          Consultée 218 fois

Et un nouveau concept album pour Alice COOPER ! A la base, l’idée a de quoi séduire, même si l’univers du Coop’ est pas forcément le plus abordable. S’inspirant d’un fait divers qui lui a fait lever un sourcil (ouais, le Furnier, il n’est pas toujours très expressif), il va mettre au point une histoire où un tueur en série, le Spider, veut tuer huit femmes et… Et l’ami Dark Schneider a déjà fait un topo, inutile de revenir dessus.

Pour faire court, il se dégage un parfum de déception de ce disque. Il y avait certainement moyen de faire quelque chose de mieux que ce dont on a droit. Cet album est terriblement commun. Trop, certainement. On a l’impression que le Coop’ nous fait un melting pot de ce qu’il sait faire et le balance au petit bonheur la chance. On trouve donc beaucoup de titres qui fleurent le Hard Rock par toutes leurs pores (dont un "Catch Me If You Can" un brin téléphoné. C’est dommage, c’est l’un des refrains que l’on retient le mieux sur cette galette), mais pas que. "Vengeance Is Mine" va dégager un fumet Indus, certains vont tutoyer les années 60 dans la réflexion (et pas pour des résultats toujours très probants, comme "Wake The Dead" qui ne prend pas).

Le problème, également, c’est que Alice COOPER avait établi un mètre étalon du genre en 1975 avec le somptueux "Welcome To My Nightmare". En 1994, il va compléter et sublimer le concept de "The Last Temptation" avec un comic book, donnant un aspect grandiose à l’ensemble. Là, on se trouve en fait avec … un disque de plus. L’ensemble ne décolle jamais vraiment, on a du mal à ressentir une quelconque thématique à l’ensemble. "I’m Hungry" ? Ben ça ne se ressent pas franchement. Et il faut quand même attendre "I Am The Spider" pour ressentir l’histoire, pour rentrer dedans… alors qu’elle se termine.

C’est dommage parce qu’il y avait du potentiel. En fait, "Along Came A Spider" donne l’impression d’être un peu bâclé, de ne pas avoir été exploité comme il l’aurait mérité. Presque un coup d’épée dans l’eau en somme. Pas grave, le Coop’ va se rattraper (s’il le peut) sur le prochain opus !

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


INGLORIOUS
Inglorious (2016)
Revival '70 à peau de serpent blanc




Rory GALLAGHER
Rory Gallagher (1971)
Still got the blues


Marquez et partagez




 
   DARK SCHNEIDER

 
   ALANKAZAME
   DARK BEAGLE
   GEGERS

 
   (4 chroniques)



- Alice Cooper (chant)
- Jason Hook (guitare)
- Keri Kellie (guitare)
- Chuck Garrick (basse)
- Eric Singer (batterie)


1. Prologue/ I Know Where You Live
2. Vengeance Is Mine
3. Wake The Dead
4. Catch Me If You Can
5. (in Touch With Your) Feminine Side
6. Wrapped In Silk
7. Killed By Love
8. I'm Hungry
9. The One That Got Away
10. Salvation
11. I Am The Spider/ Epilogue



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod