Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  LIVE

Commentaires (9)
Questions / Réponses (2 / 3)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Rainbow, Wami
- Style + Membre : Black Sabbath, Dio, Iommi

HEAVEN & HELL - Live From Radio City Music Hall (2007)
Par ALANKAZAME le 31 Octobre 2009          Consultée 772 fois

BLACK SABBATH ayant officiellement pour chanteur le pourtant plus qu'inactif Ozzy Osbourne, voici venir HEAVEN & HELL. Le moins qu'on puisse dire c'est que ça fait du bien, n'en déplaise aux fans d'Ozzy, cela faisait bien des années que le groupe n'avait pas atteint un tel niveau, et le retour de Dio aux commandes n'y est pas forcément étranger.

Ce live prend, sous bien des aspects, l'apparence d'un véritable plébiscite. Sans doute consciente que le temps n'a pas joué en sa faveur, la bande à Iommi a mis le paquet sur la technique. Le résultat est franchement impressionnant : le son est d'une qualité irréprochable. La guitare lourde et grave tellement typique du style sabbathien prend ici un tournant monumental, à la fois sombre et théâtral. Allié au talent d'un des plus grands gratteux de l'histoire du Heavy Metal, ce parti pris ambitieux confère au groupe un style assez classieux. Ça a de la gueule comme on dit...

Dio a pris de la bouteille. Sa voix est moins poussive, plus voluptueuse et mélodieuse, moins incisive. Certains n'apprécieront pas, moi ça me botte. Niveau tracklist, c'est le bonheur incarné, que des grands classique et deux nouveaux titres en prime. Dio est renversant sur "Computer God", Iommi imparable sur "Heaven And Hell", et l'ensemble du combo redoutable sur une version réajustée de "Lady Evil", qui donne littéralement envie de se jeter contre les murs. Attendu au tournant, ce live remplit toutes ses promesses. Pourvu que ça dure !

A lire aussi en HEAVY METAL par ALANKAZAME :


DIO
At Donington Uk: Live 1983 & 1987 (2010)
Ronnie au sommet de son art...




BLACK SABBATH
Live At Hammersmith Odeon (2007)
De quoi balayer le "Live Evil". Exceptionnel.


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   ALANKAZAME

 
   (2 chroniques)



- Ronnie James Dio (chant)
- Tony Iommi (guitare)
- Geezer Butler (basse)
- Vinnie Appice (batterie)


1. E5150 / After All (the Dead)
2. The Mob Rules
3. Children Of The Sea
4. Lady Evil
5. I
6. The Sign Of The Southern Cross
7. Voodoo
8. The Devil Cried

1. Computer God
2. Falling Off The Edge Of The World
3. Shadow Of The Wind
4. Die Young
5. Heaven And Hell
6. Lonely Is The Word
7. Neon Knights



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod