Recherche avancée       Liste groupes



      
HARDCORE  |  STUDIO

Commentaires (10)
Questions / Réponses (2 / 7)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Carnivore
- Membre : Life Of Agony

TYPE O NEGATIVE - Slow, Deep And Hard (1991)
Par FENRYL le 20 Septembre 2021          Consultée 400 fois

Oui, j'ai découvert TYPE O NEGATIVE avec "Bloody Kisses"...
Non, je ne connais rien du passé CARNIVORE de Peter...
Mais voilà, j'aime le Hardcore...

Alors une fois passée la surprise de "Unsuccessfully Coping With The Natural Beauty Of Infidelity" et en multipliant les écoutes, on ne peut pas résister réellement à cet opus !
avec ce premier titre et son"I know you're fucking someone else" qui me hante (je me retrouve à le fredonner par inadvertance), les gémissements langoureux qui sont plutôt classiques dans le Metal, TYPE O NEGATIVE laisse en outre apparaitre ce que sera capable de produire par la suite le groupe (cette partie plus posée ne trompera personne).
Car la magie est déjà là, lancinante et envoutante à sa façon.
Les morceaux ont chacun leur empreinte, leur signature.

La basse est présente, le côté Punk jaillit par intermittence pour notre plus grand plaisir avec ce petit clavier malin ("Der Untermensch", "Xero Tolerance"), le Doom et ses influences viennent parfaitement se marier avec la musique de TON ("Prelude To Agony").
Petit coup de coeur avec ce mystique "Glass Walls Of Limbo" qui est terriblement mystérieux et habité : un titre instru dont les écoutes au casque procure un sentiment très particulier de réunion secrète !
C'est finalement "Gravitational Constant: G = 6.67 X 10^-8 Cm^3 Gm^-" qui permettra de rassurer et convaincre les septiques - si ils existent véritablement ? - car tout le potentiel de ce combo se trouve ici réuni.

"Slow, Deep And Hard" est un véritable moment de musique enrichissant : Peter Steele et sa bande délivrent un premier album homogène, fort d'une ambiance riche et plaisante.
Indispensable pour saisir toute l'origine de la suite de la discographie bien trop courte d'un groupe culte désormais.

Note réelle : 3,5/5.

A lire aussi en HARDCORE par FENRYL :


HATEBREED
Live Dominance (2008)
La démonstration live d'un talent monstrueux




WALLS OF JERICHO
The American Dream (2008)
Masterpiece. Point barre.


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   FENRYL
   KARL VON KARL
   PERE FRANSOUA

 
   (4 chroniques)



- Peter Steele (chant, basse)
- Kenny Hickey (guitares)
- Josh Silver (claviers)
- Sal Abruscato (batterie)


1. Unsuccessfully Coping With The Natural Beauty Of I
2. Der Untermensch
3. Xero Tolerance
4. Prelude To Agony
5. Glass Walls Of Limbo
6. The Misinterpretation Of Silence And Its Disastrou
7. Consequences
8. Gravitational Constant: G = 6.67 X 10^-8 Cm^3 Gm^-



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod