Recherche avancée       Liste groupes



      
PROTOBLACK  |  E.P

Commentaires (1)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Saligia
- Style + Membre : Hellhammer, Triptykon

CELTIC FROST - Emperor's Return (1985)
Par DARK BEAGLE le 11 Janvier 2019          Consultée 301 fois

"Emperor’s Return" est un EP fait de bric et de broc et cela se ressent au niveau du son, très inégale selon les prises (celle de cette première mouture de "Circle Of The Tyrants" est par ailleurs navrante, annihilant une bonne partie du potentiel terrible de cette chanson). Mais son intérêt principal est de présenter Reed St Mark, leur boldy-buildé nouveau batteur, qui s’accorder bien au style des deux compères que son Thomas G. Warrior et Martin Eric Ain.

Faute de temps, le groupe a placé deux morceaux issus d’une compilation ("Emperor Dethroned" et "Morbid Tales", sur lesquels officie encore Stephen Priestly derrière les fûts) avec trois morceaux dans la continuité du mini LP précédent. La musique n’a pas franchement évolué, nous restons dans ce Metal proche du Thrash, noir, malsain et morbide, que CELTIC FROST façonnait de manière très personnelle. Ce n’est pas tant que le groupe ne ressemblait à rien de connu n : il s’arrangeait plutôt pour que le rendu des influences soit unique. Les Suisses ne jouaient pas comme les Américains, ni même comme les Suisses et surtout, ils ne se fixaient pas de frontière.

Sauf ici : "Emperor’s Return" est plutôt monolithique, assez peu varié et n’est clairement destiné qu’à combler les attentes en essayant de montrer vers quoi pourrait tendre le prochain album à venir, l’énorme "To Mega Therion". Son intérêt en tant que tel est donc limité. D’ailleurs, aujourd’hui il se retrouve toujours couplé avec soit "Morbid Tales", soit "To Mega Therion" justement, selon les rééditions. Mais en 1985, outre sa pochette marquante, il s’agissait là d’un EP assez mineur, assez bordélique et finalement très frustrant.

Mais il y a cette première mouture de "Circle Of The Tyrants", qui deviendra avec le temps un titre phare de CELTIC FROST. Mais pas cette version là : trop molle, mal desservie par une production complètement à la ramasse, elle perd toute son ampleur cataclysmique que l’on retrouvera quelques mois plus tard sur "To Mega Therion", le groupe étant pleinement conscient qu’il tenait là quelque chose de fort. Comme quoi, parfois il faut savoir se montrer plus bancal pour rebondir de façon exceptionnelle, telle est la leçon que l’on retiendra de ce "Emperor’s Return" un peu pâlot.

A lire aussi en BLACK METAL par DARK BEAGLE :


BELZEBUBS
Belzebubs (2018)
Black Metal is rire !




SCHAMMASCH
Triangle (2016)
Trois facettes différentes, un même but


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   DARK BEAGLE

 
   (2 chroniques)



- Tom Warrior (chant, guitare)
- Martin Ain (basse)
- Reed St. Mark (batterie)


1. Circle Of The Tyrants
2. Dethroned Emperor
3. Morbid Tales
4. Visual Aggression
5. Suicidal Winds



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod