Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Hellfest Open Air Edition
 

 Bandcamp (128)

ANAAL NATHRAKH - The Codex Necro (2001)
Par ANIMA le 6 Août 2020          Consultée 617 fois

Je me rappelle avoir lu dans le blog de Sam Bean (ex-The BERZERKER et tête pensante de The SENSELESS) qu’à l’époque de sortie de "The Codex Necro", il considérait ANAAL NATHRAKH comme le seul autre groupe au monde à avoir aussi bien compris qu’eux ce qu’était l’ultra-violence musicale et comment en repousser les limites. Et c’est vrai qu’en 2001, c’était encore assez rare de voir un truc aussi sale, taré et méchant. L’album est arrivé au bon moment pour se faire remarquer. Mais, et c’est là que me viens la réflexion à l’origine de cette kro express, est-ce qu’aujourd’hui il est pertinent d’écouter cet album ?

Comme toute bonne dissertation scolaire, la réponse est bien sûr oui et non. Non parce que si à sa sortie "The Codex Necro" était un truc ultra-violent qui pouvait brunir les sous-vêtements des personnes habituées au Metal extrême de tout poil, aujourd’hui il n’impressionne plus autant. L’album est crade et oppressant ? On a eu droit à des trucs allant plus loin dans ce genre d’ambiance, me viennent en tête des trucs comme PORTAL et toute cette vague de « Caverncore ». C’est le point culminant de la violence musicale ? Absolument pas ! Si en effet en 2001 il envoyait MARDUK dans les jupes de sa mère et seul un truc aussi barje qu’un The BERZERKER pouvait rivaliser avec ANAAL NATHRAKH, la course à la violence inhérente au Metal a fait que l’album a aujourd’hui été dépassé. Par AN lui-même déjà, je trouve que le fait d’avoir rendu sa violence moins gratuite par la suite (parce que ce "Codex Necro", en soit, il bourrine aveuglément du début à la fin comme un détraqué et cette gratuité peu se montrer assez lassante) l’a rendu bien plus efficace et marquante (avec comme point d’orgue l’excellent "In The Constellation Of The Black Widow").

Mais, si on met de côté le fait que cet album est aujourd’hui dépassé par d’autres, il n’en reste pas moins un album très correct. Déjà, V.I.T.R.I.O.L au chant, ça défonce, même s'il peux donner l’impression de juste hurler un peu au pif parce qu’il le faut, il en ressort une folie qui aujourd’hui encore impressionne. On retrouve en plus un son crade et pourtant très compréhensible (bon après plusieurs écoutes parce que clairement, la première fois c’est plus un mur écrasant qu’autre chose) qui met bien en avant la boîte à rythme d’Irrumator au son synthétique qui participe à l’ambiance déshumanisé de la musique. Et puis, même si on a droit à des morceaux un peu chiants car ne servant qu’à bourriner dans le vide, on ressort certain morceaux vraiment accrocheur et bien foutu, genre "The Technogoat", "When Humanity Is Cancer ou encore "Human, All Too Fucking Human".

Au final, j’écoute très peu ce "Codex Necro", il a certes des qualités, la rage, la folie et l’envie de tout détruire est déjà bien présente chez ANAAL NATHRAKH et on a droit à quelques petites fulgurances qui me font bien plaisir, tout fan des travaux plus récents du groupe que je suis, mais il lui manque justement cette maturité qui permet de mieux utiliser cette violence pour la rendre plus efficace et grandiose.

A lire aussi en BLACK METAL par ANIMA :


VIOLET COLD
Noir Kid (2020)
Douceur Post Black euphorique




VAPOR HIEMIS
Enchantress Of Death (2019)
Le Pagan Black du turfu


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   ANIMA

 
   (2 chroniques)



- Irrumator (tout sauf chant)
- V.i.t.r.i.o.l. (voix)


1. The Supreme Necrotic Audnance
2. When Humanity Is Cancer
3. Submission Is For The Weak
4. Pandemonic Hyperblast
5. Paradigm Shift - Annihilation
6. The Technogoat
7. Incipid Flock
8. Human, All Too Fucking Human
9. The Codex Necro



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod