Recherche avancée       Liste groupes



      
NEO METAL  |  STUDIO

Commentaires (27)
Questions / Réponses (1 / 1)
Lexique neo metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2007 Minutes To Midnight
2010 A Thousand Suns
2014 The Hunting Party
2017 One More Light
 

- Style : Slaves On Dope, Reform The Resistance
 

 Linkin Park France (932)
 Site Officiel (231)
 Myspace (281)
 Chaîne Youtube (198)

LINKIN PARK - Hybrid Theory (2000)
Par JEFF KANJI le 8 Décembre 2017          Consultée 330 fois

LINKIN PARK c'est mes quinze ans. Le souvenir moite d'une nuit où je touchais une paire de seins pour la première fois. Une nuit figée dans le temps, une nuit passée à écouter "In The End" en boucle, ma bonne amie de l'époque s'étant fait offrir le single par sa maman.

LINKIN PARK était parfait pour moi ; un groupe à gros son, chose que je recherchais désespérément depuis quelques mois, et pas encore assez satisfait, les records de saturation de ma chambre à l'époque étant détenus par QUEEN et DEEP PURPLE. Et surtout, j'étais à l'époque un fan de Rap invétéré, qui adulait DOC GYNÉCO, IAM et STOMY BUGSY (pas taper, j'apprécie toujours, avec beaucoup moins de passion certes, ce qu'a réussi à produire le Rap français dans la deuxième moitié des nineties).

Et Mike Shinoda, la tête pensante artistique de ce groupe de petits jeunes bien sous tous rapports, a un flow contagieux sur "Hybrid Theory" qui était alors en train d'exploser les charts du monde entier. Il faut savoir qu'à ce jour, ce premier longue-durée des Américains reste la plus grosse vente du siècle pour un premier album, celui-ci s'étant depuis écoulé à plus de trente millions de copies.

Et il y a une multitude de raisons à cela, mais les plus intéressantes pour moi, hormis le fait que ce premier album demeurera pour beaucoup le meilleur LINKIN PARK, c'est qu'il est le premier album de Neo Metal à produire autant de hits (bien plus que le premier KORN par exemple, jusque-là une des meilleures références du style) à la fois brutaux (les éructations intenses de Chester Bennington sur "By Myself"), ultra-mélodiques ("Runaway", "Crawling") et aux relents parfois quasi Pop ("Pushing Me Away") déjà. L'alliance du chant mélodique et screamo de Chester est un très gros atout, autant que le flow de Mike Shinoda qui possède un sens rythmique dingue, nonobstant ses qualités de multi-instrumentiste, son comparse Brad Delson n'hésitant pas à le comparer à Trent Reznor.

En cela les fans de Neo n'aiment généralement pas LINKIN PARK qui est souvent dans le même temps le seul groupe du style que les allergiques au Neo apprécient. Un album culte sans aucun doute, et il l'était depuis longtemps, ce sommet indépassable, que son successeur "Meteora" approchera en reprenant la formule ultra-efficace développée sur ces douze titres (treize si on inclut le bonus "My December"), et bien longtemps avant le décès tragique de Chester Bennington qui expiait sur "Hybrid Theory" son mal-être adolescent, fait de violences conjugales, d'abus sexuels, d'addictions aux drogues et à l'alcool, et de relations amoureuses compliquées.

A lire aussi en NEO METAL :


SYSTEM OF A DOWN
Toxicity (2001)
Neo metal melodique

(+ 2 kros-express)



AQME
Dévisager Dieu (2014)
Le changement, c'est maintenant !


Marquez et partagez




 
   ALANKAZAME

 
   CHAPOUK
   FENRYL
   JEFF KANJI
   METALINGUS

 
   (5 chroniques)



- Mike Shinoda (chant, guitare & samples)
- Chester Bennington (chant)
- Brad Delson (guitare)
- Rob Bourdon (batterie)
- Mr Hahn (platines & samples)


1. Papercut
2. One Step Closer
3. With You
4. Points Of Authority
5. Crawling
6. Runaway
7. By Myself
8. In The End
9. A Place For My Head
10. Forgotten
11. Cure For The Itch
12. Pushing Me Away



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod