Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (24)
Questions / Réponses (1 / 7)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Slade, Poison, Star Rats, Sweet
- Membre : Vinnie Vincent Invasion , Alice Cooper, Black Country Communion
- Style + Membre : Ace Frehley
 

 Site Officiel (2277)
 Myspace (885)

KISS - Hotter Than Hell (1974)
Par DARK BEAGLE le 7 Mai 2018          Consultée 203 fois

"Hotter Than Hell" se veut moins tubesque que son prédécesseur. Et est-ce pour autant un mal ? Moins bien fichu au niveau de la production, se disque dégage une aura plus Heavy, plus sale, qui rend un titre lubrique comme "Watchin’ You" presque nauséabond dans son résultat final. Et le pire, c’est qu’on en redemande.

Pourtant, "Hotter Than Hell" est loin d’être parfait. Sa production, cela a déjà été dit, est moins clean que celle de l’éponyme. Mais là où cela aurait au final été préjudiciable sur l’opus précédent, cela va s’avérer au final une bonne chose ici. KISS va sonner de façon plus brute, ce qui va mettre en valeur certaines compositions, comme le Heavy et Groovy "Parasite", ou encore l’inquiétant "Strange Ways", qui permettent à Ace Frehley de s’illustrer de bien belle façon. Le guitariste ne chante pas, mais il apporte des idées différentes, qui tranchent avec le côté plus rangé, plus classique de la paire Simmons/Stanley, déjà plus prévisibles dans leur écriture.

Le fait que Gene Simmons chante d’ailleurs plus que Paul Stanley contribue également à rendre ce disque plus sombre, plus lourd, moins chaleureux. Stanley, c’est le mec qui va vous balancer le refrain que tout le monde va reprendre, légèrement maniéré, mais accrocheur, à l’image de la chanson titre. Simmons, lui, est tout de suite plus inquiétant, plus mordant. Plus lubrique, également, d’une certaine manière. Mais que ce soit l’un ou l’autre, ils dégagent une sexualité presque palpable, là où Peter Criss est plus « classique », même s’il se montre angoissant sur "Strange Ways" et son obscurité malsaine.

Alors oui, "Hotter Than Hell" n’est pas le type d’album qui contient son lot de refrains intemporels, mais personnellement, je lui trouve une espèce de charme suranné, une espèce de force évocatrice que le premier opus n’a pas forcément. Il reste néanmoins imparfait, mais il se veut plus virulent que son grand frère et bien plus jouissif que le palot "Dressed To Kill". Mais il lui manque encore un peu de mordant pour se frotter aux classiques de la formation.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


ZZ TOP
Rio Grande Mud (1972)
On dirait que ça te gêne de marcher dans la boue !




PATH OF SAMSARA
The Fiery Hand (2015)
Les chants de kali, seconde partie


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   ALANKAZAME
   DARK BEAGLE

 
   (3 chroniques)



- Paul Stanley (chant, guitare)
- Gene Simmons (chant, basse)
- Ace Frehley (guitare, chant)
- Peter Criss (batterie, chant)


1. Go To Choose
2. Parasite
3. Goin' Blind
4. Hotter Than Hell
5. Let Me Go Rock'n'roll
6. All The Way
7. Watching You
8. Mainline
9. Comin' Home
10. Strange Ways



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod