Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (19)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1969 I
  Ii
1970 Iii
1971 Iv
1973 Houses Of The Holy
1975 Physical Graffiti
1976 Presence
  The Song Remains The Sam...
1979 In Through The Out Do...
1982 Coda
1997 Kashmir : Symphonic Led ...
2012 Celebration Day
2015 Coda édition Deluxe
2016 The Complete Bbc Session...
 

- Style : Whitesnake, Mountain, Montrose, Kingdom Come, The Vintage Caravan, Black Mirrors, Cream, Greta Van Fleet, Grand Funk Railroad, Tyler Bryant & The Shakedown, Rory Gallagher, Raveneye, The Black Crowes, Great White, Cactus, Path Of Samsara, Heart, Scorpion Child
- Membre : Robert Plant, Page - Plant
- Style + Membre : Coverdale - Page, The Firm, The Yardbirds
 

 Site Officiel (444)
 Chaîne Youtube (398)

LED ZEPPELIN - Houses Of The Holy (1973)
Par DAVID le 25 Août 2016          Consultée 1100 fois

Découvrir un groupe avec un best-of peut parfois s'avérer problématique. C'est le cas avec LED ZEPPELIN. Se passer en boucle pendant des années la compilation "Remasters", double-album ultime sorti en 1990, avec une sélection des classiques méticuleusement concoctée par Jimmy Page... que dire sinon que, lorsque l'on s'aventure à la découverte des albums studio, le niveau d'exigence est terriblement élevé - normal, puisque le double best-of "Remasters" ne contient que des perles, des classiques et des tueries ! Donc, sur les albums studio, même avec les titres moins "importants" ou moins connus, on ne pourra pas être déçu. Impossible ! Le niveau sera exactement le même que sur un best-of ! On parle bien de LED ZEPPELIN quand même !

Donc, "Remasters", premier CD : les 4 premiers albums de LED ZEPPELIN parfaitement résumés, avec tous les classiques hard rock, blues et folk du groupe ! Parfait !
Le deuxième CD est moins évident : de "Houses Of The Holy" à "In Through The Out Door", plus expérimental, moins de classiques, moins hard, davantage progressif et beaucoup plus mélodique, les perles défilent comme si il en pleuvait.
Et la sélection des meilleurs titres de "Houses Of The Holy" qui nous concerne ici est tout simplement parfaite : "The Song Remains The Same", "The Rain Song", "D'yer Mak'er" et "No Quarter". Emballé, c'est pesé !

Si bien que, lorsque des années plus tard, l'on s'aventure à la découverte dudit album studio, "Houses Of The Holy", l'on s'imagine d'emblée un chef-d’œuvre extrêmement peaufiné, mélodique et progressif, comme le sont déjà les 3 chansons mentionnées plus haut ("D'yer Mak'er" mis à part) ! Car avec "The Song Remains The Same", "The Rain Song" et "No Quarter", on tient bien là le meilleur de LED ZEPPELIN : un Jimmy Page plus créatif que jamais, avec ses multiples pistes de guitares hyper mélodiques sur "The Song Remains The Same", un John Paul Jones extrêmement doué dans les arrangements, dont les interventions aux claviers sont déterminantes et y sont pour beaucoup dans la réussite de cet album ("The Rain Song", "No Quarter").
Même John Bonham parvient à ralentir la cadence et à se montre plus subtil sur ces classiques, évitant intelligemment de cogner comme un sourd ce qui aurait été hors de propos. Et Robert Plant délivre une nouvelle fois des performances vocales hallucinantes - pour ses aiguës sur "The Song Remains The Same", il est sous hélium, ce n'est pas possible autrement !

Terminé les racines blues du dirigeable, tant mieux, car le premier album de LED ZEPPELIN n'a jamais été mon préféré pour cette raison ! Par contre, et c'est le défaut de "Houses Of The Holy", les autres titres de l'album ne sont malheureusement pas au niveau des 3 chefs-d’œuvres mentionnées plus haut.
Franchement, moi qui m'attendait à des chef-d’œuvre progressif non-stop, à déprimer tranquillement avec des "No Quarter" sur tout un album ou à de la mélancolie continue comme sur "The Rain Song", quelle déception de voir qu'en fait, ben ce n'est pas vraiment le cas !
Non pas que les autres titres soient mauvais - loin s'en faut !-, mais ils ne sont tout simplement pas au niveau des 3 chefs-d’œuvre.

Car le 4ème meilleur titre de l'album sera bien le reggaïsant "D'yer Mak'er" ; Jimmy Page avait bien raison de l'inclure dans le best-of tiens ! Décontraction maximum, "cool attitude" et reggae, si LED ZEPPELIN est un groupe qui "vieillit bien" (ce qui n'est pas le cas des DEEP PURPLE, URIAH HEEP...), c'est bien aussi grâce à ce style de chansons, capables de traverser les décennies sans problème.

Et la suite ? Elle est bonne aussi... mais pas forcément du même niveau. LED ZEPPELIN III et IV étaient plus homogènes, aussi bien en qualité qu'en termes de styles musicaux abordés, là où "Houses Of The Holy" part volontiers dans tous les sens.
"Over The Hills And Far Away" est une bonne chanson, sans être exceptionnelle, mais son mélange entre guitare folk et guitare électrique est réussi. "The Crunge" est une farce funky plaisante, mais qui n'est malheureusement pas dotée d'un refrain entêtant comme celui de "D'yer Mak'er". "Dancing Days" restera un titre mineur là encore ce qui n'était pas vraiment ce qu'on attendait, au vu des chefs-d’œuvre cités plus haut. Et non, on ne retrouvera pas d'autres "No Quarter", "The Rain Song" et "The Song Remains The Same" sur ce disque, quel dommage !
Et ce même si la conclusion du disque avec le décontracté "The Ocean" est bien vue, avec un riff très rock et entêtant, et des trouvailles vocales intéressantes !

Malheureusement pour nous, LED ZEPPELIN ne parviendra pas à retrouver cette homogénéité sur "Physical Graffiti" : le décalage entre les classiques et chefs-d’œuvre d'un côté et les titres "mineurs" de l'autre ne fera que s’agrandir !

A lire aussi en HARD ROCK par DAVID :


GUY - MCCOY - TORMÉ
Bitter & Twisted (2006)
Le retour des anciens de gillan !!!




Glenn HUGHES
Addiction (1996)
Hard rock


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   DARK BEAGLE
   DAVID

 
   (3 chroniques)



- Robert Plant (chant)
- Jimmy Page (guitare)
- John Paul Jones (basse,clavier)
- John Bonham (batterie)


1. The Song Remains The Same
2. The Rain Song
3. Over The Hills And Far Away
4. The Crunge
5. Dancing Days
6. D'yer Mak'er
7. No Quarter
8. The Ocean



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod