Recherche avancée       Liste groupes



      
SPEED MÉLODIQUE  |  STUDIO

Commentaires (74)
Questions / Réponses (10 / 51)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Edguy, Chroming Rose, Armory, Ape, Iron Savior, Primal Fear, Heavens Gate, Manigance, Hibria, Soulhealer, Shockmachine, Insania, Metalium, Heavenly, Montany, Scanner, Zonata, Steel Attack, Lovebites, The Storyteller
- Membre : Andi Deris , Rawhead Rexx, The German Panzer , Pink Cream 69, Michael Kiske , Roland Grapow , Beautiful Sin, Unisonic, Symfonia, Masterplan, Place Vendome
- Style + Membre : Gamma Ray, Serious Black
 

 Site Officiel D'helloween (1749)
 Myspace (626)
 Chaîne Youtube (604)

HELLOWEEN - Keeper Of The Seven Keys Part 1 (1987)
Par JEFF KANJI le 3 Novembre 2012          Consultée 1269 fois

Une cargaison de nouvelles compositions pour acter la naissance du Speed Mélodique, voilà ce qu’HELLOWEEN a produit début 1987 dans le but de produire un copieux double-album que Noise se refusera de sortir.
Devant se décider rapidement, HELLOWEEN établit rapidement la liste des morceaux figurant sur le premier volet de "Keeper Of The Seven Keys".

L’onde de choc qu’il va engendrer est considérable. On découvre l’incroyable perle que les Allemands ont dénichée pour reprendre le poste laissé vacant par Kai Hansen qui préfère se concentrer sur son jeu de guitare et on le comprend ! Il délivre des soli plus virtuoses les uns que les autres, bien aidé, voire rejoint en harmonies par son compère Michael Weikath, avec qui il forme une paire de bretteurs qui n’a rien à envier aux Tipton/Downing et Murray/Smith jugés intouchables à l’époque. Le jeune Michael Kiske, préféré à Ralph Scheepers (que Kai Hansen retrouvera plus tard), même pas vingt piges, débarque avec sa voix cristalline, alliant la puissance de Bruce Dickinson et la clarté et l’aisance dans les aigus de Geoff Tate. En un temps record (on parle de quelques jours), Michael Kiske met en boîte des lignes de chant appelées à devenir mythiques ("Future World", "I’m Alive", "A Tale That Wasn’t Right" ou encore "Halloween"). Il est bien épaulé par Kai Hansen qui prend le groupe à bras-le-corps, assurant la plus grande partie de la composition et jouant toutes les rythmiques de l’album ; ce dernier pallie à la défaillance de Michael Weikath, au bord du burn-out.

HELLOWEEN, avec cet album et son jumeau/successeur, va définir les canons d’un nouveau genre : le Speed Mélodique et dont Kai Hansen reste toujours à l’heure actuelle le gardien. Tout ici étincelle, de l’introduction venant du lointain à la mise sur orbite de "I’m Alive" où Michi expose d’emblée son talent et où Ingo Schwichtenberg fait déferler la double grosse caisse, à l’hymnique et Happy Metal "Future World". Tous les ingrédients constituant un chef d’œuvre sont réunis. Une ballade bien arrangée reposant quasi-intégralement sur les épaules du chanteur, et que l’on peut mettre au crédit de Michael Weikath avec "A Tale That Wasn’t Right" et une pièce épique aux multiples rebondissements avec le chef d’œuvre "Halloween" dont les treize minutes passent en un éclair. L’envolée lyrique à 7 minutes 20 me fait toujours autant frissonner et l’enchevêtrement de soli, tantôt en question-réponse, tantôt en harmonie, est un régal ! Et je ne parle pas de cet emprunt aux "Danses Hongroises" du compatriote Johannes BRAHMS qui s’avère tout à fait réjouissant. Kai Hansen est coutumier du fait et reproduira ce genre de clin d’œil à la Grande musique régulièrement dans sa carrière.

Aussi valeureux que "Keeper Of The Seven Keys Part II" mais peut-être encore plus homogène (la main-mise de Kai Hansen sur la composition n’y étant sans doute pas étrangère), "Keeper Of The Seven Keys Part I" reste un classique indétrônable, parfois égalé, mais jamais dépassé.

A lire aussi en POWER METAL par JEFF KANJI :


HIBRIA
Defying The Rules - 10th Anniversary (2014)
Joyeux Noël




HELLOWEEN
Master Of The Rings (1994)
Willkommen Andi!

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   CANARD WC
   CHAPOUK
   DARK BEAGLE
   JEFF KANJI
   POSITRON
   T-RAY

 
   (7 chroniques)



- Michael Kiske (chant)
- Kai Hansen (guitare)
- Michael Weikath (guitare)
- Markus Grosskopf (basse)
- Ingo Schwichtenberg (batterie)


1. Initiation
2. I'm Alive
3. A Little Time
4. Twilight Of The Gods
5. A Tale That Wasn't Right
6. Future World
7. Halloween
8. Follow The Sign



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod