Recherche avancée       Liste groupes



      
POWER METAL  |  STUDIO

Commentaires (33)
Questions / Réponses (2 / 6)
Metalhit
Lexique power metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Edguy, Armory, Ape, Iron Savior, Primal Fear, Heavens Gate, Manigance, Hibria, Soulhealer, Shockmachine, Lovebites, Darker Half, Chroming Rose, Scanner, Zonata, Steel Attack, The Storyteller , Montany, Metalium, Insania, Heavenly
- Membre : Rawhead Rexx, Holy Moses, The German Panzer , Michael Kiske , Roland Grapow , Andi Deris , Masterplan, Unisonic, Place Vendome, Beautiful Sin, Pink Cream 69
- Style + Membre : Serious Black, Gamma Ray, Symfonia
 

 Site Officiel D'helloween (2146)
 Myspace (949)
 Chaîne Youtube (873)

HELLOWEEN - The Time Of The Oath (1996)
Par BAST le 15 Décembre 2008          Consultée 1839 fois

« Master Of The Rings » avait annoncé la couleur. Oui, HELLOWEEN, malgré une incartade vers un heavy/pop improbable, n’a rien perdu de sa fougue, n’a pas une seule seconde cédé au temps sa capacité innée à composer des brulots de speed mélodique. Et l’arrivée d’Andi Deris n’est pas pour rien dans cette confirmation.
Confirmation de quoi ? De la résurrection du grand HELLOWEEN, pardi !

L’album débute fort, avec un « We Burn » déchainé, et ne relâchera pas une seule seconde la pression. Entre « A Million To One » et son refrain céleste bourré de nostalgie, l’hymne référentiel « Power », les deux ballades somptueuses que sont « Forever And One » et « If I Knew », le lourd « Before The War » et son riff martelé ou encore les deux pièces épiques magistrales « Mission Motherland » puis « The Time Of The Oath », le septième album des citrouilles constitue encore à mon sens ce qui se fait de mieux dans le genre.

Un monument du heavy mélodique, ni plus ni moins. Un album qui démontre qu’après les deux « Keepers », HELLOWEEN avait encore une tonne de jolies choses à dire. Et un passage obligé pour celui qui souhaite s’initier à ce genre encore gonflé de vie qu’est le speed mélodique.

A lire aussi en POWER METAL par BAST :


POWER QUEST
Magic Never Dies (2005)
Power metal




TWILIGHTNING
Plague-house Puppet Show (2004)
Grosse sensation ! Le renouveau finlandais ?


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   BAST
   DARK BEAGLE
   PIERRE

 
   (4 chroniques)



- Markus Großkopf (basse)
- Roland Grapow (guitare)
- Michael Weikath (guitare)
- Andi Deris (chant)
- Uli Kusch (batterie)


1. We Burn
2. Steel Tormentor
3. Wake Up The Mountain
4. Power
5. Forever And One (neverland)
6. Before The War
7. A Million To One
8. Anything My Mama Don't Like
9. Kings Will Be Kings
10. Mission Motherland
11. If I Knew
12. The Time Of The Oath



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod