Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  LIVE

Commentaires (10)
Questions / Réponses (1 / 5)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1972 Lonesome Crow
1974 Fly To The Rainbow
1975 In Trance
  Fuchs Geh Voran (the Hun...
1976 Virgin Killer
1977 Taken By Force
1978 Tokyo Tapes
1979 Lovedrive
1980 Animal Magnetism
  Hey You
1982 Blackout
1984 Love At First Sting
  Still Loving You
1985 World Wide Live
  Gold Ballads
1988 Savage Amusement
  To Russia With Love
1989 I Can't Explain
1990 Crazy World
  Wind Of Change
1992 Living For Tomorrow
1993 Face The Heat
1994 White Dove
1995 Live Bites
1996 Pure Instinct
  You And I
1997 When You Came Into My Li...
  Deadly Sting : The Mercu...
1999 Eye Ii Eye
  Best
2000 Moment Of Glory
  A Tribute To The Scorpio...
  Moment Of Glory Live
2001 Acoustica
  When Love Kills Love
2002 A Savage Crazy World
  Bad For Good
2004 Unbreakable
  Six Strings - Twelve Sti...
  Box Of Scorpions
  Miracle
2005 One Night In Vienna
2006 N°1's
2007 Humanity - Hour 1
  Live At Wacken Open Air ...
2009 Amazonia - Live In The J...
2010 Sting In The Tail
2011 Still Loving You - Je T'...
  Live 2011 - Get Your Sti...
  Comeblack
  Live In 3d
2013 Mtv Unplugged In Athens
2014 Rock You Like A Hurrican...
  We Built This House
2015 Return To Forever
  Forever And A Day
2017 Follow Your Heart
  Born To Touch Your Feeli...
 

- Style : Unbreakable, Trance
- Membre : Warrant, MotÖrhead, Michael Lee Firkins , King Diamond, A New Revenge, Kingdom Come, Fargo, Ufo, Msg, Electric Sun
- Style + Membre : Uli Jon Roth, Wild Horses

SCORPIONS - World Wide Live (1985)
Par JEFF KANJI le 11 Avril 2019          Consultée 297 fois

En 1978 sortait "Tokyo Tapes", épitaphe d'une époque glorieuse où Hard Rock, Blues psychédélique et relents Heavy Metal s'équilibraient grâce à une combinaison de talents uniques. Sept années plus tard, SCORPIONS est devenu une superstar planétaire, en grande partie grâce à la qualité quasi constante de ses sorties, et un "Love At First Sting" qui a explosé tous les chronos.

La tournée mondiale méritait donc bien un second Live pour la formation de Hanovre. Les années 80 sont les années du gigantisme scénique et SCORPIONS a une sacrée réputation dans l'exercice où il ne porte jamais aussi bien son nom. Regardez la setlist : tout comme "Tokyo Tapes", "World Wide Live" est un véritable best-of de SCORPIONS à lui tout seul… Mais logiquement axé sur les années post-Roth. Et toutes les tueries ne sont pas présentes.

"World Wide Live" apparaît comme un best of live certes mais il n'est pas pensé comme tel, appuyant la force de frappe des Scorps en live avec d'emblée un "Coming Home" survolté où Herman Rarebell fait péter la double grosse caisse avec un Klaus Meine offensif derrière son micro. La dernière partie du Live est particulièrement explosive avec un enchaînement "Cant' Live Without You" (menée tambour battant)/"Another Piece Of Meat" puis un "No-One Like You" hymnique avec un équilibre des sons de guitare parfait, un "The Zoo" ultra dynamique, où la talk-box de Matthias Jabs est à la fête, et une doublette "Dynamite"/"Can't Get Enough" complètement folle !

On peut peut-être regretter que "Holiday" ne soit pas jouée en intégralité (avec son passage électrique), mais cette accalmie permet de profiter de deux des plus belles power-ballades du groupe, puisque c'est rien de moins que "Still Loving You" qui lui succède, et on peut déjà entendre dans l'assistance que le titre a déjà fait du chemin depuis sa sortie en 45-Tours. Mais il faut se rendre à l'évidence : avec une écriture plus carrée que jamais, SCORPIONS est devenu une redoutable machine de guerre à laquelle aucune audience ne peut résister longtemps, et ce deuxième double Live passe en un clin d'œil.

Et petite fierté pour nous Français, ce Live contient quelques témoignages du tout premier concert Hard programmé au Palais Omnisport de Paris Bercy, ouvert trois semaines plus tôt, SCORPIONS fait salle comble ce soir-là avec MAMA'S BOYS en première partie, notamment la communion du groupe avec son public sur "Holiday". Le succès sera colossal, devenant le Live le plus vendu aux États-Unis (après l'iconique "Frampton Comes Alive"), et l'énergie de tous les instants permet de passer outre un son de caisse claire désespérément années 80. L'apogée de SCORPIONS.

A lire aussi en HEAVY METAL par JEFF KANJI :


Jon Oliva's PAIN
Festival (2010)
Le digne successeur de "Streets"




ARIA
Baptism By Fire (2003)
Révolution renaissance


Marquez et partagez




 
   DARK BOUFFON

 
   JEFF KANJI
   LATIMUS
   MULKONTHEBEACH

 
   (4 chroniques)



- Klaus Meine (chant)
- Rudolf Schenker (guitare)
- Matthias Jabbs (guitare)
- Francis Buschholtz (basse)
- Hermann Rarebell (batterie)


1. Countdown (intro)
2. Coming Home
3. Blackout
4. Bad Boys Running Wild
5. Loving You Sunday Morning
6. Make It Real
7. Big City Nights
8. Coast To Coast
9. Holiday
10. Still Loving You
11. Rock You Like A Hurricane
12. Can’t Live Without You
13. Another Piece Of Meat
14. Dynamite
15. The Zoo
16. No One Like You
17. Can’t Get Enough (part 1)
18. Six String Sting (solo)
19. Can’t Get Enough (part 2)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod