Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (7)
Questions / Réponses (6 / 15)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Vintersorg, Falkenbach, Einherjer, Sig:ar:tyr, Enslaved, Ereb Altor, Aura Noir

BATHORY - Bathory (1984)
Par ONCLEGUUD le 17 Janvier 2009          Consultée 1974 fois

On sait tous ce qu'a été BATHORY et ce qu'il est encore aujourd'hui pour de nombreux metalheads : une formation pionnière, une idole pour certains maniacs, l'histoire d'un mec qui s'est lancé dans l'aventure, avec quelques idées en tête. On a tout dit sur BATHORY et je vais essayer de ne pas répéter ce que tant d'autres ont dit. C'est avant tout pour ma poire, de toute façon, que j'écris ces chroniques, pour mon propre plaisir.

Il est vrai que ces trois premières oeuvres font fortement penser à Venom, mais c'est quand même autre chose que nous propose BATHORY: plus hargneux, plus cru et rude, et tout aussi lourd que VENOM. Je dirais même que le Black Metal dans sa forme primitive n'est pas encore là, ce premier full-length étant plus un gros Heavy Metal que du Black Metal... Néanmoins. "Bathory", de BATHORY. Répétez-le ce mot simple. "Bathory", de BATHORY. En 1984. Quel âge aviez-vous ? Mais il fallait bien que l'on sache à quoi s'attendre. Par un tel titre, Quorthon et ses deux autres acolytes entendaient dire au reste de la planète : voilà ce que nous sommes. Et qu'était "Bathory" ? Un album court, sept titres pour à peine vingt-quatre minutes (l'intro/outro sont des rajouts), avec une pochette des plus simples – mais des plus fortes. Le Grand Bouc, le Cornu - blanc sur noir. Ca devait être un pentagramme au départ, mais en fin de compte cette image-ci parlait plus. Un album alors ? Un mini plutôt je dirais !

Musicalement comme je l'ai dit, j'ai du mal à y percevoir quelque chose de Black Metal, contrairement aux deux albums suivants. Mais, de toute façon, Quorthon voulait-il d'abord faire sa musique, ou créer un genre ? Je penche plus pour la première idée, car ici, si le metal est Heavy, avec ses soli, il n'y a pas le grésil et la crasse et la fureur et la haine – au mieux de la rage dans le rythme, même pas dans la voix – propres au Black Metal que les voisins norvégiens déclineront quelques années après lui. L'ensemble est basique et recherche l'efficacité, qui est un des fondamentaux du metal de la mort. On retrouve quelques hits du groupe, souvent repris (je pense par exemple à TSJUDER qui reprenait souvent "Sacrifice") : "Hades" et son riff entêtant ; "Reaper", et son refrain inoubliable ; l'excellent et vitaminé "Sacrifice", l'un des meilleurs titres de BATHORY... Mais pour une certaine commodité, on lui gardera cet "honneur" et on qualifiera la release de Black Metal "première vague" ou de "proto-BM" : ça fera plaisir aux intellos de la Jet Set du Black Metal.

Pas le meilleur, mais un sacré bon début pour BATHORY. Indispensable pour la culture !

A lire aussi en BLACK METAL par ONCLEGUUD :


The ONE
I, Master (2008)
Black metal occulte grec. Une nouvelle référence.




BLACK METAL INVITTA ARMATTA
Signvm Martis (2007)
Excellente compilation-manifeste de black italien


Marquez et partagez




 
   POWERSYLV

 
   ONCLEGUUD

 
   (2 chroniques)



- Quorthon (tout)


1. Storm Of The Damnation (intro)
2. Hades
3. Reaper
4. Necromansy
5. Sacrifice
6. In Conspiracy With Satan
7. Armageddon
8. Raise The Dead
9. War



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod